Directeurs éditoriaux :

Dominique Véret
Bruno Pham
Date de sortie des premiers titres : Août 2002
  Site web - Site web
Akata - Delcourt

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
6 6 11 10 8 9
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
9 7 8 9 7 6
Nombre de volumes parus en 2012 96



RETOUR AU SOMMAIRE

Akata/Delcourt n'a finalement connu qu'une année de baisse de ses sorties mangas : 103 en 2010, 83 en 2011, et 96 en 2012.
Parmi elles, un fanbook, 4 tomes d'une série française et 91 volumes japonais.
9 nouvelles séries, 4 one-shots, 7 séries terminées et 8 volumes d'une série rééditée (Coq de combat).
Ce qui joue quand même pas mal sur les chiffres...

Les one-shots 2012
Côté one-shot, on ne passera pas à côté de La colline aux coquelicots de Chizuru Takahashi et Tetsurô Sayama, qui sort en même temps que son adaptation en film d'animation du même nom, par Goro Miyazaki de Ghibli. L'œuvre animée est tout de même bien différente de sa version papier, plus datée graphiquement évidemment puisque sortie au Japon en 1980.
Il y a également L'affaire Sugaya de Hiroshi Takano et Kenichi Tachibana, on retrouvera d'ailleurs ce dernier en 2013 chez Kazé Manga.
Les deux derniers one-shot sortent en juin et font partie de la politique de suivi d'auteurs de l'éditeur, puisqu'il s'agit de C.L.A.S.S. de Natsumi Aida, mangaka du succès shôjo Switch Girl (série qui a d'ialleurs droit à son fanbook en février) et d'Une tempête aux couleurs des cerisiers d'Ai Yazawa datant de 1992, pour tenter de faire patienter les fans de Nana qui n'ont rien à se mettre sous les mirettes depuis un peu plus de trois ans...

La colline aux coquelicots
Volume unique français
L'affaire Sugaya
Volume unique français
C.L.A.S.S.
Volume unique français
Une tempête aux couleurs des cerisiers
Volume unique français

Et les autres nouveautés 2012
Un peu de tout du côté des nouvelles séries : l'étonnant Mitsuko Attitude de Mamoru Kurihara (6 tomes), les shônen Undead de Masashi Terajima (4 tomes, fini en décembre), Hadès chasseur de psycho-démons de Shô Aimoto et Jinbe Évolution de Hiroshi Fukuda, les très mignons (et sages) Love So Life de Kaede Kouchi et Les secrets de Léa de Yuu Yabuuchi (le genre de lectures que vous pouvez négligemment laisser traîner sous le nez de votre petite sœur de 10 ans histoire pour éviter aux parents les questions embarrassantes).

Mitsuko Attitude
Volume 1 français
Undead
Volume 4 français
Hadès
Volume 1 français
Jinbe Évolution
Volume 1 français
Love So Life
Volume 1 français
Les secrets de Léa
Volume 1 français

Les fans de J'aime les sushis seront également ravies de retrouver Ayumi Komura avec sa délirante nouvelle série Lily la menteuse tandis que les apprentis-révolutionnaires suivront avec ferveur le retour de Ki-itchi dans Ki-itchi VS toujours de Hideki Arai.
Et comme déjà dit, Coq de combat est de retour en 2012, les deux auteurs en ayant fini avec leur bataille judiciaire, la série a repris sa parution au Japon et donc en France. Près de cinq ans après la sortie du volume 19, le 20 est enfin arrivé jusqu'à nous en avril 2012, avec au passage le lancement de la réédition des 19 premiers tomes avec de nouvelles couvertures.

Lily la menteuse
Volume 1 français
Ki-itchi VS
Volume 1 français
Sara et les contes perdus
Volume 1 français
Coq de combat
Volume 20 français
Coq de combat
Volume 1 français réédité

N'oublions pas de signaler la série française qui marque le retour de Jenny au format manga : après Pink Diary, voici Sara et les contes perdus.

Au revoir...
Quelques fins de séries emblématiques, comme celle d'Un drôle de père de Yumi Unita (volume 10), de Complément affectif (volume 11, et vu les ventes, on n'est sans doute pas près de revoir du Mari Okazaki en France) ou de Fragment de Yuki Takahashi (tome 9), qui aura su se faire attendre.

Un drôle de père
Volume 10 français
Complément affectif
Volume 11 français
Fragment
Volume 9 français


Pour 2013 ?
Deux titres annoncés pour le moment : Zéro pour l'éternité de Souichi Sumoto et Naoki Hyakuta côté seinen, No Longer Heroine de Momoko Kouda côté shôjo.

Zéro pour l'éternité
Volume 1 japonais
No Longer Heroine
Volume 1 japonais


Pas à me plaindre

Je dois reconnaître ne plus être une grosse lectrice de mangas Akata/Delcourt. La faute à... personne, juste une évolution de mes lectures et une évolution de leur catalogue. Je ne suis pas cliente des shôjo à la Switch Girl ou Otomen (j'ai essayé mais je m'en lasse très vite) ou à la Divine Namami et autres Hakusensha, le retour de Coq de combat ne me fait ni chaud ni froid (mais me réjouit objectivement pour les lecteurs de cette série, enfin récompensés de leur attente) et si je reconnais les mérites d'un Ki-itchi (original et qui sort des sentiers battus, à n'en pas douter), je ne suis pas forcément adepte de cet état d'esprit coup de poing (mais me réserve quand même les premiers volumes de la série pour quand je serai plus à même de la lire, tout est parfois une question de timing). Me reste les titres qui ne se vendent pas, genre Puzzle ou Complément affectif :)
Et justement, question : est-ce que pour un acteur qui se veut engagé comme peut l'être Akata (quitte à se fâcher avec certains de ses lecteurs), le marché n'est-il pas trop restrictif ? Vouloir éditer des titres "à sens", "à message", "impliqués" tout en restant rentable (ce qui revient la plupart du temps à en rester à des titres de pur divertissement, simples d'accès, pré-digérés oserais-je dire), cela ne devient-il pas extrêmement compliqué aujourd'hui ? Vous allez me dire, c'est justement ça le boulot d'éditeur. Certes. Mais il y a des contextes où les conditions de survie demandent sacrément plus de compromis et de concessions que d'autres...
Je reste néanmoins une lectrice attentive à cet éditeur et si je trouve leurs mangas physiquement trop fluets et fragiles, je pense attendre les 6 volumes de Mitsuko Attitude (dont le premier m'avait quelque peu agacée sur certains points mais j'attends l'ensemble pour voir), les deux derniers de Puzzle (le genre de séries qui ne peut sans doute pas trop s'apprécier avec des mois d'intervalle entre chaque volume) et jeter un coup d'œil vers Zéro pour l'éternité. Déjà pas si mal !