Directeurs éditoriaux :

Ahmed Agne
Cécile Pournin
Date de sortie des premiers titres : Mars 2004
  Site web

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
8 7 15 8 8 8
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
8 8 9 10 8 7
Nombre de volumes parus en 2012 104



RETOUR AU SOMMAIRE

Ki-oon continue sa vertigineuse évolution avec un nombre record de sorties en 2012 : 104 contre 87 en 2011. Parmi lesquelles 15 nouvelles séries, un one-shot, 5 séries achevées et 9 volumes réédités concernant 3 séries. À savoir Blood Alone (réédité du fait du changement d'éditeur japonais), Bride Stories et Emma (nouvelle collection).

Petit tour des collections 2012
Côté collection "ça gicle", l'année a commencé avec le lancement de Front Mission Dog Life & Dog Style de Yasuo Otagaki et C.H.LINE, série de guerre sans concession en 10 tomes, suivie de The Arms Peddler de Kyoichi Nanatsuki et Night Owl, le dessinateur du duo coréen 28Round dont Ki-oon nous avait déjà fait découvrir Over Bleed en 2011, sans oublier le délicat Wolfsmund de Mitsuhisa Kuji en avril et les deux premiers tomes de Virtus de Gibon et Hideo Shinanogawa en septembre, pour les amateurs de beaux gladiateurs musclés (fillettes s'abstenir).

Front Mission Dog Life & Dog Style
Volume 1 français
The Arms Peddler
Volume 1 français
Wolfsmund
Volume 1 français
Virtus
Volume 1 français

Les fans des séries de Square-Enix ont vu la fin de Superior Cross, Run day Burst, Tripeace et Artelier Collection tandis que lecteurs des Tales of ont pu sauter de Tales of the Abyss à Tales of Legendia.

Superior Cross
Volume 6 français
Run day Burst
Volume 8 français
Tripeace
Volume 11 français
Artelier Collection
Volume 13 français
Tales of the Abyss
Volume 8 français

Dans un tout autre style, Bride Stories de Kaoru Mori a su faire parler d'elle, notamment avec l'obtention du Fauve Intergénérations lors du Festival d'Angoulême 2012. Et ensuite par le lancement de la collection Latitudes en octobre, proposant de retrouver cette même série mais en grand format pour 14€, ainsi que la précédente œuvre de Kaoru Mori, déjà éditée voilà quelques années chez Kurokawa (mais introuvable depuis), Emma, qui tiendra sur 5 tomes, chaque volume faisant près de 400 pages.
Dans un style très proche, notamment graphiquement parlant, ce mois d'octobre permet de commencer Gisèle Alain de Sui Kasai. Et pour continuer sur une note légère, on peut signaler la sortie toujours en octobre du premier volume de Barakamon de Satsuki Yoshino.

Bride Stories - Latitudes
Volume 1 français
Emma - Latitudes
Volume 1 français
Gisèle Alain
Volume 1 français
Barakamon
Volume 1 français

Des créations originales
Enfin... Lors de leur lancement en 2005, les éditions Ki-oon avaient débuté en proposant des œuvres d'auteurs non édités au Japon. Sept ans plus tard, ils franchissent une nouvelle étape en proposant cette fois-ci des œuvres d'auteurs japonais créées directement pour le marché français.
Tout commence en juillet avec le retour d'un auteur justement découvert à ses débuts par Ki-oon, Tetsuya Tsutsui, remarqué avec son one-shot Duds Hunt (qui lui permit d'ailleurs d'être édité au Japon après la sortie de sa version française). Ont suivi Reset, puis la série Manhole, d'ailleurs disponible en 2012 dans une version coffret pour les fêtes de fin d'année. La collaboration Tsutsui-Ki-oon a alors donné naissance à la série Prophecy (Yokokuhan en japonais), que l'éditeur français accepte de voir prépubliée au Japon dans le magazine Jump X de Shueisha avant une sortie nippone en volume relié en avril et française donc en juillet. La série devrait a priori faire 3 tomes.
Autre série développée directement entre Ki-oon et l'auteur, il s'agit de Roji !, par le mangaka indépendant Keisuke Kotobuki, pour une œuvre toute en couleurs (comme ses précédentes, la trilogie des Kamisama) travaillée en sens de lecture français, étant plutôt destinée à un public assez jeune.

Prophecy
Volume 1 français
Roji !
Volume 1 français
Übel Blatt
Volume 11 français

Côté séries en cours, le volume 10 d'Übel Blatt datait de décembre 2009 et depuis plus rien, la parution française ayant rattrapé la japonaise. Les fans de la série de Dark Fantasy ont vu leur patience récompensée en février 2012 avec la sortie du volume 11 simultanément au Japon, en France et en Italie. Et le volume 12 a suivi, sorti au Japon en septembre et en France en novembre.

2013 ?
Pour cette nouvelle année, Ki-oon a pour l'instant annoncé deux titres, King's Game de Hitori Renda et Nobuaki Kanazawa et Cesare de Fuyumi Soryo, qu'on a déjà pu découvrir il y a quelques années avec Mars chez Panini Manga (présente au Salon du livre de Paris 2013).

King's Game
Volume 1 japonais
Cesare
Volume 1 japonais


Pas à me plaindre

Certes, avec sa forte augmentation de parutions, Ki-oon a aussi sa part de responsabilité dans le marché surchargé, on ne peut pas le nier. Mais d'un autre côté, il ne fait que suivre le chemin d'un éditeur indépendant ambitieux qui sait où il va : débuts simples et prudents, montée en puissance qui sait prendre son temps et ne cherche pas à griller les étapes (il est quand même là depuis 2004, on est loin de l'éditeur qui dès sa deuxième année d'activité balance 30 nouveautés par an avec 10 sorties mensuelles), accompagnement de chaque nouveau titre, pérennisation de chaque orientation de la collection (fantasy, dark, émotion, thriller, créations). Alors oui, aujourd'hui, il sort 100 titres par an mais il a assuré ses arrières au fil des années et a apparemment touché juste. Lui qui au départ s'était plutôt orienté vers la pure fantasy, il a aujourd'hui réussi à s'imposer là-dessus tout en diversifiant son catalogue sans se perdre et trop se disperser pour autant...
Honnêtement, je ne suis pas lectrice des multiples séries fantasy Square-Enix (j'ai même tendance à trouver qu'elles finissent par toutes se ressembler, ne serait-ce que graphiquement, même moule). Je ne suis pas fan des séries méga dark avec viols et découpes de bidoche toutes les deux pages (je caricature, bien sûr... néanmoins, j'avoue que Wolfsmund ou Front Mission vont plus loin que le simple défouloir gore).
Mais je trouve largement de quoi m'intéresser notamment du côté des séries plus calmes : Bride Stories, franchement, c'est un beau coup de filet et proposer Emma, introuvable depuis des années en contrepartie, c'est classe. Amanchu ! (OK, on est 50 lecteurs en France mais bon), Gisèle Alain (à confirmer ou non avec le volume 2), même si Barakamon 1 m'a quelque peu déçue (mais je vais continuer un peu pour voir). Et puis Tetsuya Tsutsui, c'est aussi un autre joli coup qui montre quand même un sacré flair dès les premières années d'existence.
Et Cesare pour 2013...