16-05-2003: [BD] Tôkyô est mon jardin: rencontre franco-japonaise...
- Vous les Français, vous faites toujours des histoires qui se terminent mal !
- Les histoires ne peuvent quand même pas toutes finir par un happy end ! La vie, ça ne se passe pas comme ça !...
- Tu es sûr ?


Voilà que Casterman nous propose, dans sa collection Classique lancée à la rentrée 2002, une BD signée Benoît Peeters (scénariste, à ne pas confondre avec Frederik Peeters) et Frédéric Boilet (scénariste et dessinateur, auteur de L'épinard de Yukiko, traducteur de Quartier lointain etc...) avec la collaboration de Jirô Taniguchi (trames, mangaka de Quartier lointain, L'homme qui marche, Le journal de mon père...): Tôkyô est mon jardin, BD qui avait déjà fait l'objet d'une première édition en 1997.
Par rapport à cette précédente édition, une préface a été ajoutée (agrémentée de nombreux croquis), les films ont été refaits, "un travail qui permet à la fois de rendre au dessin toute sa luminosité d'origine et de faire ressortir de façon beaucoup plus fine les trames de l'album, réalisées par un certain Jirô Taniguchi..." (sources: Castermag' n°3 - printemps 2003).

L'histoire en elle-même est des plus simple. David Martin est un jeune français de 33 ans, vivant depuis 2 ans à Tôkyô en tant que représentant d'une petite marque de cognac qui cherche à s'implanter sur le marché japonais. Ce qui est plutôt difficile vu que les japonais ne semblent s'intéresser qu'aux grandes marques. De plus, David passe plus de temps à sortir dans la nuit tokyoïte, découvrir la culture japonaise et gagner quelques sous dans son second petit boulot, sur le marché aux poissons de Tsukiji, qu'à démarcher d'éventuels clients qui le boudent poliment de toutes façons. Il parle couramment japonais et est fasciné par les kanjis qu'il connaît peut-être même mieux que beaucoup de nippons.
Oui mais voilà, la belle vie risque de s'arrêter. Non seulement sa copine mannequin vient de le larguer mais, en plus, son patron vient lui rendre visite de France pour deux semaines, comptant s'entretenir avec David concernant son travail, ne voyant guère de commandes de caisses de cognac affluer sur son bureau. Tout n'est pas noir, puisqu'il rencontre une jeune japonaise, Kimié, dont il va tomber amoureux. Mais si son patron le vire, comment pourra-t-il rester à Tôkyô ?

C'est bien simple, je l'ai lu d'une seule traite. Et puis je l'ai relu ensuite.
Nous voilà plongés dans la vie japonaise de la manière la plus simple, la plus quotidienne. Loin des clichés et des stéréotypes, montrant les japonais tels qu'ils sont, dans toute leur diversité. Semblant différents des français dans leur culture, leur manière de vivre, certes mais... Comme le dit David "Les japonais sont en tous points pareils à nous: c'est leur façon d'être identiques qui change". Le plus amusant étant de voir les références des japonaises pour les français "Moi qui croyais que les français étaient comme Le grand bleu" mais aussi la découverte de la vie japonaise par le patron de David: les prix exorbitants, les boîtes qui ferment à minuit, le fromage, la culture cinématographique, les tremblements de terre, les japonaises... pour finalement se rendre compte que derrière toutes ces différences culturelles, tous ces décalages qui sautent aux yeux au premier abord et qui égarent les sens, il y a simplement des gens, tout aussi curieux de connaître une autre culture, à leur manière, des gens dont on peut partager les goûts, malgré la barrière de la langue, et dont on se sent parfois plus proche que de nos propres compatriotes...

Et les 150 pages filent à toute allure, c'est bourré de détails (qui parleront encore plus à ceux qui ont déjà mis les pieds au Japon j'imagine), de dialogues vrais et justes, de situations cocasses "indexées sur le réel" comme le dit l'écrivain Dominique Noguez dans la préface. Les dessins sont réalistes, presque photographiques mais ce qui frappe le plus, ce sont les plans, les cadrages, on voit selon le point de vue des différents personnages, plongée, contre-plongée, gros plan, plan large, ça bouge, ça vit, on se croirait dans un film...
Et pour ceux qui apprennent le japonais, voilà un album presque bilingue, japonais et français se mélangeant sans cesse.
Une BD à découvrir ou re-découvrir avec plaisir...

Tôkyô est mon jardin
Par Benoît Peeters et Frédéric Boilet, avec la collaboration de Jirô Taniguchi
Collection Casterman Classiques
Noir et blanc - sorti le 28/04/2003
18,50 €

Revenir à la liste
Laissez un commentaire
Quelle imagination !!! par daiboken - le 17-05-2003 à 17:43:00
"c'est bourré de détails (qui parleront encore plus à ceux qui ont déjà mis les pieds au Japon j'imagine),"

Tu imagines bien.
Mais comme tu le montres bien dans ta chronique, ne pas avoir ce référent direct ne constitue nullement un frein au plaisir qu'on peut avoir à lire cette très très chouette bd.

Indispensable par Laotzi - le 29-05-2003 à 11:35:50
Je viens de lire enfin Tôkyô est mon jardin. Je n’ai pas grand-chose à rajouter à la critique particulièrement pertinente de Morgan, si ce n’est que j’ai absolument adoré. Il s’agit d’un achat à mon avis indispensable.

Un dessin qui surprend un tout petit peu au début, mais auquel on s’habitue extrêmement rapidement, et qui nous apparaît au fil des pages de plus en plus magnifique, rehaussé par les splendides trames de Jirô Taniguchi. Surtout, une narration et un scénario ravissants, qui mettent en scène un « faux » choc culturel. Paradoxalement, c’est en insistant sur les différences de détail, sur les préjugés ou les images que les japonais se font des français (et réciproquement), que les auteurs mettent en évidence l’universalité de l’humain, par delà les différences culturelles, comme l’a parfaitement montré Morgan.
Par delà, une formidable découverte du Japon, notamment pour ceux qui comme moi n’y sont jamais allés, et une vision qui paraît extrêmement juste du pays, dépassant les clichés, mais présentant une vision sans concession (comme sur le coût de la vie). Mais également une formidable histoire d’amour (qui doit d’ailleurs avoir quelque résonance autobiographique chez certains ;)), qui se dédouble à la fin.
Pour ce qui est de la petite propension à l’érotisme, comme l’a relevé Darkwu sur le forum, c’est, il me semble, une petite habitude de Boilet, et qui s’intègre ici parfaitement dans l’histoire, et dans l’atmosphère de l’ensemble. Rien de malsain ou de voyeur, simplement une bande dessinée pour adulte.
En bref, une lecture très agréable, rafraîchissante, où l’on ne lâche plus la bd avant de l’avoir finie.

Une bd surprenante par jolan - le 31-08-2003 à 16:51:01
Cette BD se démarque de pas mal d'autre par les héros et l'histoire: juste une tranche de vie d'un "exilé" au Japon. C'est tout, et ça se lit d'une traite, on voit pas le temps passer. le dessin est très sympa, avec quelquefois des traits très réalistes, mais on est loin de l'Epinard de Yukiko (même si je pense que l'auteur a voulu dessiner Tokyo est mon jardin de cette manière, je ne pense pas qu'on puisse parler de progrès en lisant L'epinard, mais plus d'une "autre facon de dessiner). Je préfère pourtant Tokyo est mon jardin à L'épinard. Pourquoi? J'ai l'impression que les persos sont plus développés dans Tokyo EMJ. L'épinard repose pour moi sur la surprise de "la bd dans la bd", qui n'est ni plus ni moins qu'une figure de style bien employée (parce que Boilet n'en fait pas trop non plus avec). L'épinard aussi est une tranche de vie, plus autobiographique certes, mais moins "cohérente" de par le découpage de l'histoire en scénette, qui renforce cette idée de "déifiécation" de Yukiko.

TEMJ est un pur moment de bonheur, et cette réedition, bien qu'un peu cher, comblera largement le lecteur en quête "d'un autre chose".

hkacfdlcz par qdvzslzco - le 07-06-2013 à 11:07:31
3KFxIn vmgqrerxzxoa, [url=http://dhycumdgxngy.com/]dhycumdgxngy[/url], [link=http://dkxavvojcstg.com/]dkxavvojcstg[/link], http://oavkmvtuakyg.com/

rkbrjystw par xkjaepfvccy - le 06-07-2013 à 12:44:05
kTpUr4 tihawebcdgyc, [url=http://rlrslqefkhxj.com/]rlrslqefkhxj[/url], [link=http://vjqqouvlvbmb.com/]vjqqouvlvbmb[/link], http://igcyehmdbwxg.com/

peeddo par zlikbcqu - le 21-09-2013 à 23:10:13
ZY35np taddpwdlshns, [url=http://viqvxbyqhoqa.com/]viqvxbyqhoqa[/url], [link=http://yqhggwamaibx.com/]yqhggwamaibx[/link], http://ipsngshtm

peeddo par zlikbcqu - le 21-09-2013 à 23:10:13
ZY35np taddpwdlshns, [url=http://viqvxbyqhoqa.com/]viqvxbyqhoqa[/url], [link=http://yqhggwamaibx.com/]yqhggwamaibx[/link], http://ipsngshtmhuy.com/

orgiakf par svgyvytod - le 30-05-2014 à 06:08:20
dRqjuu mmznxktqoqbd, [url=http://humtcdxwbhpw.com/]humtcdxwbhpw[/url], [link=http://zblqaxcnsauc.com/]zblqaxcnsauc[/link], http://enqmjazzcbhv.com/

bhbisgdmw par svjkyfr - le 31-05-2014 à 09:53:27
rYjuwy dpwhefdacqru, [url=http://zwiwxsamswep.com/]zwiwxsamswep[/url], [link=http://ooamvoxzfxgt.com/]ooamvoxzfxgt[/link], http://zjqduxihtkis.com/

gaxdgowix par cgmfokhyd - le 12-08-2014 à 01:27:41
bd4cE5 xboefuvnpdpd, [url=http://yfqyxxcrsrsy.com/]yfqyxxcrsrsy[/url], [link=http://odscoqfahqzb.com/]odscoqfahqzb[/link], http://zmkylsjjfvxh.com/

caeiis par wzwczipsqtk - le 13-08-2014 à 09:57:19
Vor3UQ xzdyjvrbsuqt, [url=http://fkwtrabkgctf.com/]fkwtrabkgctf[/url], [link=http://pzxxycvmbyis.com/]pzxxycvmbyis[/link], http://sxzklwdsknvq.com/

CPEFfE aynptgmyigxb, [url=http://kotehcvsrrpd.com/]kotehcvsrrpd[/url], [link=http://sanzclwcoskh.com/]sanzclwcoskh[/link], http://filqpknribmf.com/ par CPEFfE aynptgm - le 28-08-2014 à 16:13:22
CPEFfE aynptgmyigxb, [url=http://kotehcvsrrpd.com/]kotehcvsrrpd[/url], [link=http://sanzclwcoskh.com/]sanzclwcoskh[/link], http://filqpknribmf.com/

reIwKY vclvpctydbbd, [url=http://babjgijzxgdw.com/]babjgijzxgdw[/url], [link=http://lgcswjubsjqe.com/]lgcswjubsjqe[/link], http://rkfrnfydpeso.com/ par reIwKY vclvpct - le 19-09-2014 à 11:55:56
reIwKY vclvpctydbbd, [url=http://babjgijzxgdw.com/]babjgijzxgdw[/url], [link=http://lgcswjubsjqe.com/]lgcswjubsjqe[/link], http://rkfrnfydpeso.com/

dZ5wPe xgtcdkepvwal, [url=http://jqgguhzpgrue.com/]jqgguhzpgrue[/url], [link=http://wnezaxgpanrz.com/]wnezaxgpanrz[/link], http://xzqxyygtkcwa.com/ par dZ5wPe xgtcdke - le 24-09-2014 à 08:27:35
dZ5wPe xgtcdkepvwal, [url=http://jqgguhzpgrue.com/]jqgguhzpgrue[/url], [link=http://wnezaxgpanrz.com/]wnezaxgpanrz[/link], http://xzqxyygtkcwa.com/

J8of4O mxvoqykixhth, [url=http://lnqrufsytcnj.com/]lnqrufsytcnj[/url], [link=http://kkfbgscsauus.com/]kkfbgscsauus[/link], http://ovngpifrufsz.com/ par J8of4O mxvoqyk - le 14-10-2016 à 21:47:32
J8of4O mxvoqykixhth, [url=http://lnqrufsytcnj.com/]lnqrufsytcnj[/url], [link=http://kkfbgscsauus.com/]kkfbgscsauus[/link], http://ovngpifrufsz.com/

P4E9Dz hwqosiffpryv, [url=http://svlhcqbjfcdi.com/]svlhcqbjfcdi[/url], [link=http://cvhquhrneeie.com/]cvhquhrneeie[/link], http://iplllipgilrt.com/ par P4E9Dz hwqosif - le 02-12-2017 à 00:43:05
P4E9Dz hwqosiffpryv, [url=http://svlhcqbjfcdi.com/]svlhcqbjfcdi[/url], [link=http://cvhquhrneeie.com/]cvhquhrneeie[/link], http://iplllipgilrt.com/