Stairway to heaven par Makoto Kobayashi - 1999
4 volumes (édition terminée) - Pika édition
4 volumes (édition terminée) - Kodansha
Sens de lecture japonais - 125x180 mm - 9,90€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Chiya Minakami était une femme admirable. Ayant passé sa vie au service des autres, médecin ne comptant jamais ses heures pour soulager ses patients, elle s'éteint à l'âge de 92 ans, sereine. Après une vie si vertueuse, c'est à coup sûr le Paradis qui l'attend.
Oui mais voilà... En 92 ans, notre fringante lauréate du prix Nobel de la paix a quelque peu négligé sa vie amoureuse : elle est morte vierge ! Stupeur et effroi devant les portes du Paradis. Le grand juge Enma n'a alors pas d'autres choix que de condamner la malheureuse au Chichon Manchi, l'Enfer du Plaisir. A elle de surmonter les difficiles épreuves qui l'attendent pour mériter sa place au Paradis...

Stairway to heaven est un manga de Makoto Kobayashi, auteur que Glénat nous avait très brièvement fait découvrir avec les trois premiers volumes de Michael, série ensuite stoppée (série reprise et terminée depuis). En tout, voilà un manga en 4 épais volumes, vu que cette édition est basée sur une réédition japonaise, reprenant les 8 volumes originaux avec certaines pages retravaillées par le mangaka.

Tout comme Michael, Stairway to heaven est un manga plutôt humoristique. Mais de l'humour réservé aux plus âgés comme l'indique d'ailleurs une sortie en collection Senpaï. La raison ? Kobayashi voulait s'essayer au manga érotique. Ainsi, l'héroïne Chiya Minakami se retrouve dans l'enfer du Plaisir nue comme un ver, devant perdre sa virginité et faire baisser son taux de libido exacerbé par 92 ans d'abstinence. Évidemment, avec une base comme ça, la série sera forcément un peu chaude et plutôt explicite.

Le départ surprend tout de même, voire choque : notre héroïne se retrouve dans un pays idyllique digne de Bisounours-land, entourée de charmantes bestioles toutes plus mignonnes les unes que les autres... si on oublie le fait que ces bestioles en question portent toutes un à plusieurs phallus sur la tête dont elles n'hésitent jamais à se servir avec les nombreuses donzelles en manque ayant atterri au Chichon Manchi : après tout, elles sont là pour ça. Un petit côté zoophile qui pourra facilement choquer au départ et demandera donc à ce qu'on accepte le postulat de base pour avancer (puisqu'en plus, ces bestioles n'en sont pas vraiment). Second degré obligatoire !

Mais au final, le plus gênant n'est pas là... Certes, on sent que Kobayashi s'est bien amusé, s'est lâché, mettant en scène fantasmes et gags de manière totalement décomplexée mais... à part ça ?
Si la fin du premier volume laissait augurer un peu autre chose, le développement de l'histoire, de la personnalité des personnages présentés par exemple, cet espoir s'éteint vite : le scénario tient sur un timbre-poste (ou la ficelle d'un string...) et consiste à savoir quand et comment Chiya perdra sa virginité, puis, une fois cela fait (car, sans vouloir vous gâcher la surprise, oui, elle la perd...), quelle sera la prochaine position du Kama-sutra qu'elle expérimentera. Elle revoit tous les hommes qu'elle aura côtoyés et aimés dans sa vie (pire qu'Elisabeth Taylor vu le nombre d'hommes avec qui elle voulait se marier ! Et elle meurt vierge ??) et hop, c'est parti à chaque fois pour une nouvelle scène de jambes en l'air et de grimpage aux rideaux. Une fois, deux fois, dix fois, vingt fois... La fraîcheur et l'originalité du début en prennent alors un coup, tout n'étant qu'un prétexte à ces interminables déballages de langues léchouilleuses, de mains baladeuses, etc.
Et l'humour dans tout ça ? Parfois tombant juste mais le plus souvent assez répétitif et quelque peu lassant, bien que la mise en scène sache innover et rester dynamique. Sans oublier la quasi-perte de personnalité de Chiya au fur et à mesure des pages, devenant un personnage assez fade et sans beaucoup d'intérêt...

Bref, le mangaka s'est fait plaisir, s'est bien amusé mais ce ne sera pas le cas de tous les lecteurs : certains auront bien ri, séduits par l'efficacité et l'imagination débordante du mangaka en terme de situations incongrues, d'autres auront tourné les pages en espérant voir émerger une réelle histoire tenant la route, ce qui n'était semble-t-il pas du tout dans l'idée du manga...
N'en reste pas moins un titre décalé, totalement second degré, où il ne faut chercher aucun message puisque l'auteur cherche juste à divertir, et des personnages assez attachants quoique franchement sommaires et qui auraient mérité un peu plus de développement : ainsi la toute fin laisse vraiment entrevoir une Chiya Minakami bien plus délirante en toubib qui fume comme un pompier que comme la quasi-nymphomane du Chichon Manchi...
C'est bien là toute la force et la faiblesse d'un manga humoristique : ce doit être le seul type de manga où un scénario n'est en rien obligatoire (prenez Azumanga daioh, on ne peut pas dire que que le scénario soit bien épais...). Mais en contrepartie, avec l'humour comme seul et unique intérêt, si le lecteur n'y accroche pas, il risque de trouver le temps long...

Un manga donc à réserver à un public averti, relativement efficace et original à condition d'accrocher au style et à l'humour décalé de Makoto Kobayashi.

Droits images et couvertures: © Makoto Kobayashi 2004 - publié au Japon par Kodansha Ltd., Tokyo



Retour liste manga


BHODIDHARMA
12-11-2006
   HA, HA, HA, ce manga m'a bien fait rire c'est un peu n'importe quoi ! On y trouve plus ou moins tous les phantasmes de l'auteur avec en vrac des annimaux, du mobilier, des vêtements, des statues, des plantes enfin tout ce qui lui passe par la tête. Pour les dessins c'est moyen sans plus. Mais bon on lui pardonne un enfer comme celui là c'est quand même pas ci mal... Ha oui j'oubliais la fin super mignone... C'est gentil tout plein !

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga