Genzo le marionnettiste par Yuzo Takada - 1999
5 volumes (édition terminée) - Pika édition
5 volumes (édition terminée) - Kodansha
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 6,95€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures espagnoles Couvertures italiennes

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Nous voici au Japon, à la fin du XVIème siècle, en 1595 pour être exact, durant le règne de Hideyoshi Toyotomi. Kiku Nagashima, fille de l'ancien seigneur du palais de Kamikawa et fine lame, voit mourir son fiancé sous ses yeux. Pour éviter de devoir se marier avec son second prétendant, son abject oncle, le seigneur Gemba, elle demande de l'aide au célèbre marionnettiste, Seibé Tsujimura. Mais celui-ci s'est retiré et c'est son gendre, Genzo Tsujimura, qui a pris la relève. Mais celui-ci a perdu tout intérêt pour son travail depuis un terrible drame. Kiku arrivera-t-elle à le convaincre de l'aider ?

Genzo le marionnettiste est un manga de Yuzo Takada, édité chez Kodansha au Japon, et chez Pika édition en France. Pour le moment, seuls 2 volumes sont disponibles, aussi bien en France qu'au Japon, mais l'auteur, depuis la fin de la parution de son manga phare "3x3 eyes" (qui fait quand même 40 volumes), a repris la prépublication de Genzo dans le magazine Afternoon de la Kodansha et un troisième volume devrait sortir au Japon le 20 décembre 2002.

Pour toute personne connaissant "3x3 eyes", ce manga ne devrait pas être une surprise. Les dessins sont fins et précis, ne cherchent pas le réalisme à tout prix mais sont plutôt agréables à suivre. Pas de problème de proportions au niveau des personnages, pas spécialement de problème pour les identifier, même s'ils ont souvent plus ou moins la même tête. La narration reste assez classique mais permet une lecture agréable et fluide, hormis peut-être pour la dernière histoire du volume 2, qui me semble fort confuse et peu maîtrisée.

Car c'est en fait à un ensemble d'histoires assez indépendantes les unes les autres auquel nous avons droit. Un peu à la manière de Yakumo dans 3x3 eyes quand il doit capturer et arrêter tel ou tel monstre, Genzo va être régulièrement sollicité pour apporter son talent de marionnettiste à des personnes plus ou moins dans le besoin. Telle aventure lui permettra de faire connaissance avec tel personnage récurrent, comme Kiku par exemple, qui partagera sa route avec lui. Ce sera le seul lien entre les différentes histoires. Histoires qui nous feront toujours rentrer dans un drame. En effet, Genzo est connu pour créer et manipuler des marionnettes très réalistes, aussi lui demande-t-on de créer des marionnettes à l'effigie de telle ou telle personne la plupart du temps passée de vie à trépas. Mission qui à la base n'intéresse aucunement Genzo, hanté par une terrible tragédie et qui en a perdu le goût de vivre, ne trouvant d'intérêt dans rien, ne supportant pas la vie mais craignant la mort.
Mais cette tragédie lui a également offert la possibilité de rentrer en contact avec l'âme des défunts, lui permettant de voir les âmes en détresse, les âmes qui ne trouvent pas le repos. C'est quand il comprend la détresse de ces âmes qu'il accepte les missions proposées pour les délivrer et rendre une certaine justice par la vengeance de ces esprits désincarnés qui souffrent. Alors qu'habituellement, il semble froid et assez vide, ne s'intéressant donc à rien, quand il se trouve une mission, le voilà animé d'une énergie proche de la folie, comme s'il était habité par l'âme qui cherche le repos en faisant payer à son assassin.

Pour ma part, un des premiers points qui me fait apprécier ce manga, c'est l'époque à laquelle il se joue. Hormis la dernière histoire du premier volume, totalement indépendante de l'histoire de Genzo, le reste se passe aux alentours de 1595. Connaissant plus ou moins cette période de l'histoire japonaise, certains noms comme Toyotomi ou Tokugawa ne me sont pas inconnus. Mais ça risque de paraître quelque peu confus quand on ne connaît rien à cette période. Il y a pas mal de personnages différents qui interviennent et il peut arriver dans certains chapitres que l'on se perde parmi tous les noms.

Les différentes histoires nous plongent en fait dans des sortes d'intrigues policières que doivent résoudre Genzo et Kiku, mêlant honneur, sens de la famille, de la hiérarchie, amour, trahison et meurtres. Bien sûr, la manière dont Genzo joue de ses marionnettes n'a pas grand chose de réaliste, l'ensemble ressemble plus à de la magie qu'à de la maîtrise technique... On regrettera par contre la dernière histoire du second volume, plutôt importante et concernant directement le personnage de Genzo victime de son passé, mais scénario trop rapide, pas assez développé, pas très bien narré, manquant de clarté dans les enchaînements, avec des personnages pas assez développés non plus, et rendant l'ensemble flou et moins bien maîtrisé que les autres histoires.

Quand aux scènes de combat, elles sont assez dynamiques mais manquent parfois de clarté. Fort heureusement, elles ne durent pas spécialement et ne correspondent pas à l'intérêt principal du récit. On notera également des petites touches d'humour ici et là, grâce notamment au personnage de Kiku, essayant de faire fondre le coeur de Genzo mais n'y parvenant presque pas malgré tous ses efforts.

Car les personnages sont un autre point intéressant de ce manga. Certes ils ne sont pas aussi développés qu'ils le pourraient, et manquent un peu de complexité, mais ça donne tout de même des personnages attachants qu'on prend plaisir à suivre: Genzo au coeur brisé, coquille vide qui ne trouve de l'énergie quand dans la revanche des âmes qui souffrent et cherchent le repos, semblant même proche de la folie meurtrière ; Kiku, femme forte pour l'époque (je doute qu'il y ait eu énormément de femmes portant des vêtements d'hommes à l'époque mais passons), samouraï fine lame, sachant faire preuve d'autorité en tant que chef de son clan, mais aux réactions un peu extrêmes et puériles dès qu'il s'agit de Genzo... ainsi que d'autres personnages, offrant une galerie de personnages assez diversifiés.

Enfin on notera un côté assez sanglant et parfois un peu (mais quand même assez peu) dénudé, ce manga étant prépublié dans l'Afternoon et donc pour un public un peu plus âgé que le simple shônen de base (quoique pour le côté sanglant, 3x3 eyes se débrouille pas mal non plus).
Pour finir, un petit mot sur la dernière histoire du premier volume "La légende du sabre", comme dit plus haut, histoire qui n'a rien à voir avec Genzo, se passant en 1786, contant une aventure d'une jeune journaliste têtue et intrépide, avide d'histoires surnaturelles, au prise avec des meurtres étranges et horribles... Ca m'a fait énormément penser à 3x3 eyes, la société spécialisée dans les événements surnaturels... Histoire assez courte, pas énormément développée, un peu maladroite mais agréable à lire.

Niveau adaptation: on remarquera le sens de lecture japonais, les couvertures proches des originales. Papier très blanc de bonne qualité, aucun soucis d'impression ou de colle. On a également droit aux mots de l'auteur, ainsi qu'à des croquis des personnages. Pas remarqué de fautes (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en ait pas :)). On notera un premier volume assez peu épais (150 pages) et un second plus conséquent (185 pages).


- un dessin agréable sans être extraordinaire
- des personnages intéressants
- des histoires plutôt bien trouvées et intéressantes à suivre
- une narration parfois un peu confuse (dernière histoire du volume 2)
- un côté un peu gore (pas forcément un mauvais point, mais à signaler)
- on se perd parfois un peu dans les noms
- des personnages qui auraient mérité un peu plus de développement

Voici un manga qui ennuiera certains (pas basé sur beaucoup d'action) mais qui se révèle assez intéressant à la lecture... Difficile de définir précisément ce qui plaît, c'est un ensemble de petites choses qui donne des histoires plutôt bien maîtrisées... Le faible nombre de volumes pour le moment (deux) évite une lassitude et une routine qui peut vite s'installer dans ce style...


Nombre de volumes lus: 2 au 15-12-2002
Retour liste manga


skizyk
13-09-2006
   Point positifs :
- dessins
- aspect historique véridique et instructifs des petites histoires
Points négatifs :
- j'aurais préféré une grande trame de fond car certaines histoire sont bien d'autres non
- fin pas terrible

Un manga moyen en somme.

Ariane
19-02-2006
   ben moi, j'ai beaucoup aimé, je trouve que le personnage principal est particulièrement interressant et la fille assez marrante finalement... C'est vrai que la parution des manga a été trèèèèèèès longue mais bon, finalement, comme il n'y a pas vraiment une seule histoire sur laquelle on s'attarde, ça ne gêne pas trop. Dommage qu'il 'y est que 6 tomes!!^^
(Note de Morgan : 5 tomes)

sof
11-04-2005
   J'espere vraiment qu'il y aura une suite a ce manga super.
les dessins sont magnifiques, l'histoire bien relaté et les persos uniques et trop touchant.

Faut que ça continue !

Yohko Kurama
18-03-2003
   Genzô le marionnettiste est un manga à réserver aux fans de Yuzô Takada.Dans les volumes 1 et 2, l'histoire n'est pas très développées mais on attend le tome 3 pour pouvoir donner une véritable note.Il faut aimer le style de Yuzô Takada, moi j'aime en tout cas

rayan-ruy-koki-yuki
22-02-2003
   sa va sa passe c'est pas magnifique ( comme X de clamp ), c'est pas horrible ( comme du kagome kagome ) mais bon la je suis d'accord avec toi faut pas etre impatient pcq lorsque je l'ai acheter c'etait en 2000 ( les deux premiers tomes ) et le 3eme n'a tjs pas vu le jour alors soit ils sont en taule soit ils sont mort... mais bon sinon c vrai qu'il n'y a pas bcp de relations entre les persos ( voir aucune ) pcq chacun reste dans son coin et se sroise parfois...

Chugoku
06-01-2003
   Ouaih g rien a redire a ta critique a pars que j'espere qu'il y a pas 40 volumes et que ceux qui le lisent ne sont pas trop impatient de nature.....
Parcque la parution est horriblement longue.....
1 volume par an et encore la c quand il est en forme !!! lol

mme Kyou
21-12-2002
   j'ai assez aimé ce manga;
Le graphisme est joli
j'aime bien les petites histoires qui se suivent comme ça
j'ai bien aimé le lire
justement, le fait que ce soit des petites histoires permet de ne pas passer plusieurs volumes sur un même combat et de sombrer dans l'ennui total et mortel...
En Bref, g bien aimé
mais j'attends le numéro 3 depuis longtemps et il est déjà sorti au japon (d'après ce site)

parad'ice
17-12-2002
   g pas (mais alors la pas du tout) etee emballee par ce manga.
aucune relation entre les personnages c trop simple et ca comporte ... que du videdes histoires qui se suivent sans aucune relations.
et meme si on se dit "chouette les dessins!" et bien c pas ca qui va nous faire garder cette horreur plus de 3 minutes dans les mains tellement les dessins sont gaches par une histoire pesante sans profondeur!
bref c ininteressant

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga