Bouddha par Osamu Tezuka - 1974
8 volumes (édition terminée) - Tonkam
14 volumes (édition terminée) - Ushio Shupansha
Sens de lecture français - 110x170 mm - 8,38 €
Pas de planning
Couvertures françaises Couvertures italiennes Couvertures japonaises

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Il y a 2500 ans en Inde, le système des castes était en vigueur. Les brahmanes occupaient la position la plus élevée, puis venait la caste des soldats, celle des hommes ordinaires, celle des esclaves et enfin la caste la plus basse, les parias, même pas considérés comme des êtres humains. Tatta fait partie de cette caste et s'en accomode en volant. C'est ainsi qu'il fait la rencontre d'un jeune esclave, Chaprah, dont la mère par la faute de Tatta va être revendue. Les deux jeunes gens se ligueront ensemble pour sauver la mère du jeune esclave. Mais même sans maître, le jeune Chaprah n'en est pas encore libre pour autant. Le hasard lui donnera l'impression de pouvoir prendre sa revanche sur la vie, mais on n'échappe pas si facilement à son destin. Au même moment, dans le royaume de Shakya, des phénomènes étranges semblent annoncer la naissance du jeune prince Siddhârtha, à qui il est promis un destin hors du commun.

Ca faisait un petit moment que je voulais lire une oeuvre de Osamu Tezuka, considéré comme le père des manga. Mais son dessin simpliste m'avait toujours rebutée (et pourtant j'étais une fidèle du DA Astro le petit robot dans ma jeunesse :-)). Néanmoins, j'ai donc commencé Bouddha dont on m'avait dit le plus grand bien. Et je ne suis pas déçue. Voila une oeuvre forte et passionnante. Déjà les dessins. Ce n'est peut-être pas effectivement le point fort du manga. Ils sont simplistes, naïfs, mais clairs et faciles à suivre, plutôt agréables même. Et leur simplicité n'empêche pas le récit d'être complexe et dur. Car c'est la vie de Bouddha qui nous est racontée là, sans concession. Certainement un peu romancée, c'est sûr, mais passionnante à lire et jamais ennuyeuse, parfois cruelle, parfois drôle. On voit donc tout de la vie du prince Siddhârtha, sa vie remplie d'épreuves et de questions, qui vont petit à petit le conduire à devenir Bouddha, sa quête pour lui permettre de rendre les gens heureux. C'est très intelligemment raconté, il y a beaucoup de réflexions et de philosophie, beaucoup d'actions aussi, de l'humour sous forme d'anachronismes voulus ou d'absurdités, de références à d'autres oeuvres de Tezuka (il n'est pas rare de croiser Blackjack au détour d'une page :-)), les relations entre les nombreux personnages, qui ont tous leur rôle, sont superbement rendues... On aurait pu craindre de se perdre un peu aussi au niveau des noms, qui sont évidemment à consonnance indienne et donc pas forcément faciles à se rappeler mais pas du tout car les noms principaux, on les assimile vite et les personnages secondaires, on nous rappelle à chaque fois de qui il s'agit. Enfin, un des avantages est qu'on peut lire ce manga de deux manières: soit en le prenant comme un grand manga d'aventures nous contant la vie d'un homme devenu un mythe, avec moults actions, complots, drames, renversements de situations, rebondissements, combats et autres (peut être que quelques passages dans lesquels Bouddha expose ses idées ennuieront mais ça dure peu de temps et franchement c'est vraiment bien dit, et puis comme il parle beaucoup en parabole, c'est quand même sympa et facile à suivre...), soit en le prenant comme une première approche du bouddhisme et des idées et pensées de Bouddha, nous permettant de réfléchir à tout ça par nous mêmes. Et on apprécie le manga quelque soit la manière dont on le prend. Bref si vous voulez lire du Tezuka, si vous voulez trouver des personnages vraiment attachants, si la religion, le bouddhisme vous intéresse, si vous creuser un peu la tête ne vous fait pas peur, allez-y et je ne pense pas que vous serez déçu.
Seul petit reproche: on s'y perd un peu, du fait d'un certain nombre d'allers et retours dans le temps, on revient 10 ans en arrière on repart 15 ans en avant, et comme on ne suit pas que Bouddha mais aussi toutes les personnes pour qui il va devenir quelqu'un d'important, ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Mais c'est justement encore plus intéressant de ne pas suivre que Bouddha mais aussi les autres personnages, pour nous permettre de les comprendre, de les connaitre, de connaitre leurs motivations etc...
Au niveau adaptation. Un peu plus cher que les Tonkam habituels (55F), il les mérite car manga assez épais (entre 300 et 400 pages, c'est plutôt dense, on en a pour notre argent :-)), couverture plutôt pas mal (enfin je déteste pas quoi :-)), pas rencontré de problèmes d'encre ou de pages mal coupées, sens de lecture français par contre (pour le rendre accessible au grand public, c'est ce qui est écrit dans les notes à la fin du 1er volume) ce qui risque d'amener quelques dessins retournés... ne connaissant rien au bouddhisme je n'ai rien vu mais il est possible qu'il y ait quelques erreurs par ci par là (mais je ne l'assure pas je n'en sais rien)... De plus, prenons le volume 7, sur la couverture volante c'est ecrit "volume 7: le roi ajasse", sur la couverture en dur "Volume 7: le price ajasse" (ouh la jolie faute de frappe), et finalement le bon titre est "Volume 7: le prince ajasse"... Ca fait pas très sérieux ca... A côté de ça à la fin du volume 8 par exemple, on trouve une présentation précise des personnages, leur rôle, leur vie réelle...
Alors seulement 8 volumes, pour lire une grande leçon de vie, qui en fera certainement réfléchir plus d'un, le genre de manga qu'on ne lit pas en 10 mn (au contraire), je vous le recommande, Tezuka n'est pas réputé pour rien...


- dessin simple et clair, très vivant
- narration dynamique
- scénario complexe, prenant, réaliste,dense
- personnages très bien construits, très humains
- manga d'aventure ou premiers pas vers le bouddhisme
- certains trouveront le dessin vieillot ou moche (même si je ne suis pas d'accord)
- on risque de se perdre dans les multiples allers et retours temporels

Quand Tezuka raconte Bouddha, une grande leçon de vie et d'humanité... Superbe...


Nombre de volumes lus: 8 au 17-12-2001
Retour liste manga


ien-ien
25-09-2004
   C'est un vrai chef d'oeuvre, l'oeuvre de Tezuka la plus réussie et la plus forte parmi celles traduites en français!
et tellement riche que l'on peut la relire plusieurs fois sans se lasser!
C'est passionnant, enrichissant, et l'on en sort différent..
puis c'est tellement bien construit (la façon qu'ont tous les personnages de se croiser..) que l'on ne peut qu'admirer la façon dont Tezuka a pensé toute son oeuvre dès le départ...
pour ceux qui débutent la série, continuez même si vous n'êtes pas completement convaincu, le début peut être long à se mettre en place (perso c'est à partir du volume 3 que j'ai véritablement accroché) vous ne le regretterez pas..
la version deluxe est un peu chère et assez moche à mon goût (couverture, reliure..), la premiere édition était moins coûteuse, et surtout plus souple et maniable..

Lebidou
16-07-2004
   d'abord réticente à acheter du Tezuka (dessin trop simple), je me suis finalement laissée tenter en achetant le tome 1 de la version deluxe de Tonkam (il est bo ce volume) : hé bé je ne le regrette pas du tout !!!
en effet, on se laisse prendre à cette histoire très intéressante, captivante avec des touches d'humour là où on ne s'y attend pas et finalement, les dessins on s'y fait
et puis ce monsieur Tezuka est quand même le maitre du manga
d'ailleurs je vais m'empresser d'aller découvrir ses autres oeuvres ...

MinH
03-07-2004
   J'en suis au tome 1 et j'adore deja !! sérieusement j'adore la façon dont c'est dessiné : simple, enfantin, agréable ! C'est drôle, émouvant, instructif ! Vivement la suite !!!!10/10

Hiei le mercenaire
09-01-2003
   Yop Yop ! Je n'ai qu'un mot a dire sur ce manga de Osamu Tezuka sensei : SPLENDIDE !!!
Ce qui me plait dans ce manga (et dans toutes ces autres oeuvres aussi) c que a chaque fois il introduit (volontairement ou involontairement) des notions sur la Nature Humaine, la Nature et l'Univers (je comprends que Hayao Miyazaki ai été influencé :)) !)
Toutes ces oeuvres ont une part d'humanité... Anectode : il m'arrive meme de lire jusqu'au petit matin toutes les volumes de Bouddha de retour du taff :p
Derriere un style cartoon que des movaises langues qualifient d'enfantin se cache le plus beau et le plus emouvant des mangas (c'est pô le pere du manga moderne pour rien :D !!!)

Hiei le mercenaire
Mefie toi de celui qui te suit a la trace, on ne sait jamais qui cela peut etre... O_o Patateuh :p c ton ombre !!!

jolan
30-03-2002
Que dire si ce n'est que c'est un des meilleurs Tezuka! Les dessins sont un peu vieillots maintenant, mais l'essentiel n'est pas là, ce qui compte ici, c'est bien le message que l'on veut nous faire passer, a savoir que Bouddha est un type vachement bien! Non sans rires, on reflechit beaucoup pendant la lecture sur ce que vit bouddha: la vie, la mort, l'eveil...On ressent bien l'idée de "cycle universel". Mais on peut tres bien passer a cote de tout cela egalement, mais a mes yeux, l'interet du manga serait alors moindre (preferez alors un bon shonen).

En conclusion, je dirais que ce manga est Culte, pas par rapport au autres manga, mais par rapport aux themes developpés habituellement dans la "mangasse" en general...A lire absolument!

Fredd
11-01-2002
Bon, comme c'est le premier Tezuka que je chronique, je vais commencer par cette affirmation péremptoire : lire Tezuka est indispensable à tout fan de manga qui se prétend tel. Ce type est un des seuls véritables génies de la BD mondiale, cela ne sera jamais assez rappelé.
La critique de ce site est excellente donc je ne vais pas en rajouter.
Une remarque cependant : je ne suis pas d'accord avec l'avis de ce site qui prétend que le dessin est simpliste et naif. Ce n'est pas parce que Tezuka s'inquiète fort peu d'hyperréalisme que son dessin est pour autant simpliste ou naif (c'est quoi un dessin naif?).
Le trait est rond, souple, sans fioriture mais Tezuka lui insuffle un tel dynamisme qu'on sent une vie incroyable déborder de ses personnages et de tout ce qu'il dessine. Parce que la vie, dans sa diversité et sa complexité est ce qui intéresse Tezuka. Rien de simpliste ni de naif dans la manière dont il dépeint le monde (ici sous la forme d'une fable romancée historico-religieuse). Derrière la vie de Bouddha, c'est la conception de la vie de Tezuka que l'on découvre et ceci est parfaitement intégré à son style de dessin (c'est cela qui en fait définitivement un tout tout grand).
Voilà. Perso je préfère Phénix et les 3 Adolf, mais Bouddha est indispensable aussi.

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga