Keishicho 24 par Hideki Ohwada - 2001
6 volumes (édition terminée) - Kurokawa
6 volumes (édition terminée) - Kadokawa shôten
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 6,50€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Le jeune Yamabuki n'a qu'un rêve : devenir policier , comme son père avant lui, simple agent ne se préoccupant que de la tranquillité de son village. Enfin, c'est ce que Yamabuki croit...
Il intègre alors le commissariat Fujimi, espérant travailler à la brigade criminelle malgré ses résultats médiocres. Mais le commissaire Takamine ne l'entend pas de cette oreille et après avoir dragué notre ingénu, il l'enverra à la circulation jouer avec des marionnettes pour apprendre la prévention routière aux gamins... Vraiment ? Mais que cache donc l'insigne du jeune homme ? Sait-il seulement qu'il vient d'intégrer la Brigade de la mort, dont tous les membres outrepassent sans aucune gêne tous leurs droits pour mener à une justice expéditive ?

Keishicho 24 - Les flics de la mort est un manga signé Hideki Ohwada terminé en 6 volumes. Hideki Ohwada qu'on a pu découvrir également chez Taifu comics avec Heaven Eleven. A noter que si le nom du mangaka est orthographié différemment chez les deux éditeurs (Ohwada et Owada), c'est juste pour une question de contrat : au Japon, le mangaka a vu son nom écrit Owada chez l'éditeur Akita shôten (chez qui est sorti Heaven eleven) et Ohwada chez Kadokawa shôten (éditeur de Keishicho 24).

En route pour un manga totalement parodique et second degré, utilisant, détournant et explosant tous les clichés propres au style nekketsu (héros exalté faisant preuve d'un courage extrême, n'hésitant jamais à se dépasser, n'ayant peur de rien...). Ainsi, le héros est l'image même du parfait crétin indécrottablement idéaliste, prêt à tous les sacrifices pour accomplir sa mission dans l'esprit le plus noble possible, au point d'en être totalement ridicule. Le mangaka en joue alors, accentuant au maximum les poses et les dialogues de ses personnages, le jeune Yamabuki, naïf et profondément idiot finissant même la plupart de ses "missions" plus involontaires qu'autre chose totalement nu comme un ver, sans même qu'il comprenne comment il en est arrivé là.
Le rythme est soutenu, sans aucun temps mort et le tout est truffé de gags et d'exagérations plus grosses les unes que les autres, sans que rien jamais ne nous donne l'impression de se prendre le moins du monde au sérieux. L'ambition du titre est juste de faire rire, ce qu'il parvient à faire à partir du moment où on accepte le postulat de départ : c'est idiot, c'est crétin et c'est voulu. Pas de scénario proprement dit, le seul but étant de mettre le jeune Yamabuki face à des missions suicidaires dont il se sortira avec tout le talent dont il est capable - c'est-à-dire de manière lamentablement héroïque - tout en découvrant les autres personnes de la brigade de la mort, complètement frappées, à l'image de la plus faible, sorte de gentille fifille tout droit sortie de Heidi mais dont la robe cache des milliers de rasoirs lui permettant d'atomiser la face de tous les gros-méchants-pas-beaux qui osent se pointer.
Bref, c'est décalé, givré, rafraîchissant et drôle, idéal pour se détendre après une journée de galères. La série tiendra-t-elle sur ce rythme effréné durant ses 6 volumes ? A voir...

Droits images et couvertures: © Hideki Ohwada 2001 - publié au Japon par Kadokawa Shoten Publishing Co., Ltd. Tokyo



Retour liste manga


skizyk
12-09-2006
   EXTRAORDINAIRE ! Non franchement, ce manga est une parodie délirante des shonen, c'est à mourir de rire, c'est trop drole ! Du grand n'importe quoi, de la dérision, du 36ème degrès, du loufoque... Le seul problème, c'ets que j'ai trouvé ça un peu court et nombres de persos et de situations auraient pu etre exploitées davantage sans que cela devienne lassant et lourdingue. Ah aussi ,le style graphique est étrange et moyen. Pas exceptionnel je veux dire. Mais bon, ce n'est pas là un défaut qui pourra ébranler la très sympathique ambiance de cette parodie hillarante.

kurama
27-12-2005
   un excellent manga plein d'humour a prendre au second degré en plus il ne fait que six volumes

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga