Baby Pop par Yayoi Ogawa - 1999
2 volumes (édition terminée) - Kurokawa
2 volumes (édition terminée) - Kodansha
Sens de lecture japonais - 115x180 mm - 6,90€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures coréennes Couvertures françaises

Donnez votre avis

Nagisa est collégienne quand sa mère, écrivain à succès l'ayant élevée seule, meurt en pleine lune de miel avec son nouveau mari, un photographe de sept ans son cadet. Un homme que Nagisa méprise, grand pitre portant éternellement des lunettes de soleil et dont on dit qu'il cède facilement aux avances de ses modèles féminins. Mais qu'est-ce que sa mère a bien pu lui trouver ??

Baby Pop est un manga en 2 volumes signé Yayoi Ogawa, mangaka que Kurokawa nous a fait découvrir avec sa série phare Kimi wa pet et le one-shot Candy Life. Au programme, une jeune fille confrontée à la mort soudaine de sa mère adorée et contrainte d'accepter l'irruption dans sa vie bien rangée de son nouveau beau-père, coureur de jupons immature semblant incapable de la moindre prise de responsabilité. Bref, deux personnalités totalement opposées qui vont devoir apprendre à se supporter pour cohabiter...
Ryûnosuke doit ainsi apprivoiser pas à pas sa belle-fille, aussi rigide et froide en apparence que Sumiré, l'héroïne de Kimi wa pet. Mais comment réussir à approcher une jeune fille aussi renfermée, qui s'est entourée d'une telle carapace pour ne plus se laisser atteindre, par peur de la solitude et de l'abandon ? Les pitreries du jeune homme semblent vouées à l'échec mais ce qui avait séduit la mère quelques mois auparavant pourrait bien avoir le même effet sur la fille... du moins niveau amour paternel car il n'y au final jamais aucun sous-entendu graveleux ou ambigu entre eux, malgré toutes les recommandations d'un entourage n'ayant guère approuvé le remariage de la mère de Nagisa avec un homme aux allures et manières de gigolo...
Evidemment, derrière toutes ces clowneries se cache un veuf éploré ne sachant pas trop comment gérer la perte de l'amour de sa vie - malgré tous ses dires de façades de Don Juan - et qui se découvre un amour de père attentif, aux méthodes éducatives simplement un peu éloignées des normes.

Le duel entre ces deux personnalités au caractère bien trempé est évidemment classique et plutôt prévisible, il n'en est pas moins amusant, avec ses petites touches de tendresse et d'émotion qui surgissent au milieu d'un océan de gags et de légèreté. Une légèreté d'ailleurs quelque peu brouillonne - la narration est parfois un peu alambiquée et perturbante - qui fait de Baby Pop une lecture certes agréable mais relativement anecdotique, avec des personnages attachants et sympathiques mais finalement assez peu creusés, notamment du côté des personnages secondaires comme Mitsuo ou Yutaka, plus là en faire-valoir qu'autre chose. Yayoi Ogawa semble d'ailleurs en être consciente puisqu'elle explique à la fin du premier volume que son histoire n'était pas censée devenir une série mais être simplement une nouvelle, sans douté destinée à être prépubliée dans le magazine Kiss de Kodansha (il semblerait d'ailleurs que Baby Pop soit sa première série publiée).

Bref, Baby Pop reste un bon moment de divertissement frais et amusant, donnant envie de suivre ses personnages tendres et sympathiques sur une histoire plus longue et développée.

Droits images et couvertures: © Yayoi Ogawa 1999 - publié au Japon par Kodansha Ltd., Tokyo



Retour liste manga
Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga