H3 School par Rie Takada - 2003
5 volumes (édition terminée) - Kurokawa
5 volumes (édition terminée) - Shogakukan
Sens de lecture japonais - 115x178 mm - 6,90€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures américaines

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Rien ne va plus au lycée pour filles Otomé : en effet, pour cause de problèmes financiers, les délurées lycéennes vont devoir cohabiter avec les garçons du lycée Meïbi. Finie l'intimité féminine mais bonjour aux flirts avec leur entrée dans cet établissement bourré de beaux gosses. A l'image de leur association des élèves avec à leur tête l'énigmatique et tout-puissant Kuon sans oublier le vice-président Yasuaki qu'on dit imbattable en tout et le second Aïdo, la forte tête. Le trio des tombeurs... Hanabi, innocente élève d'Otomé, se jure en tout cas... de casser la gueule au moindre mec qui chercherait des noises à ses copines. Il va y avoir de l'ambiance au lycée...

Rie Takada n'est pas une shôjo mangaka débutante puisque elle sort des séries chez l'éditeur japonais Shogakukan depuis 1990. C'est alors Kurokawa qui nous propose sa première série en VF, H3 School (Happy Hustle High School) en 5 volumes datant de 2003-2005.
Les couvertures pas vraiment attirantes le laissent penser, on imagine sans mal un shôjo guimauve bourré de gamines hystériques et pleurnicheuses et de beaux mecs qui se la pètent en se la jouant mystérieux. Les premières pages ne sont d'ailleurs guère plus encourageantes mais il suffit de quelques pages de plus pour saisir la nuance : romance OK, beaux mecs ténébreux OK, nanas hystériques OK mais pleurnicheuses... oula non !

En effet, Hanabi Ozora n'est pas ce qu'on pourrait appeler une gentille fifille avec un bon caractère. Grande gueule, bagarreuse, prête à tout pour défendre ses convictions et ses amies, elle ne voit pas où est le problème quand elle apprend que leur lycée pour filles devient mixte en s'associant à l'établissement pour garçons voisin. Flirts, papillons dans le ventre, regards énamourés... tout cela ne la touche pas, innocente fouteuse de m.... qui n'a pas encore rencontré LE beau gosse qui fera chavirer son petit coeur de future midinette.
Evidemment, pour aller avec un tel cas, il en fallait un autre, le genre beau mec impassible et mysogyne, ne voyant les nanas que comme des gênes, des poussins braillards (littéralement parlant) à éviter à tout prix. Rien d'original évidemment, les contraires s'attirent et notre couple de l'année ne tarde pas à se former malgré tout ce qui les opposait.

C'est même d'ailleurs un des points forts du manga : ça ne traîne pas. La mangaka évite toujours de s'apesantir dans des situations lourdes, vues et revues. Chaque chapitre est centré sur un événement particulier et les malentendus ou les quiproquos habituels des comédies romantiques ne tournent jamais en rond, ne durent jamais plus de quelques pages, ne jouant jamais la carte de l'énervement stérile.

La mangaka s'amuse même à passer en revue pas mal de clichés du genre pour mieux les atomiser en ne donnant pas vraiment le beau rôle à son héroïne : un peu à la façon d'une Yuki Yoshihara jamais tendre visuellement parlant avec ses héroïnes nymphomanes, Takada nous fait d'Hanabi des SD hilarants, extrêmisant autant que possible tous ses effets de surprise ou de colère... et ils sont nombreux. Il faut dire que la jeune fille a une obsession, ses cheveux, qu'elle rêve d'avoir bien lisses et raides là où elle ne voit toujours qu'une masse de poils en pétards aussi insoumis au gel que leur maîtresse à la moindre autorité. Il en advient alors des scènes tordantes où la pauve Hanabi se retrouve dans les situations les plus grotesques possibles, obsédée à l'idée que son horrible composition capillaire fasse fuir avant leur grand soir son beau chevalier, pourtant pas impressionnable et qui ne cesse de lui affirmer son amour à sa manière.
Takada parvient même miraculeusement à faire de notre beau gosse impassible un gars attachant et attendrissant, tentant plus ou moins de suivre les pitreries de sa tarée de copine.

Leur relation laisse évidemment rêveur mais évite souvent le trop plein de guimauve en jouant abondamment la carte de la dérision, s'avérant même assez vraissemblable si l'on passe outre l'inévitable (mais ici digeste) couche fleur bleue. Rien de vraiment chaud à l'horizon mais ils ne passent quand même pas 3 volumes à se regarder uniquement dans le blanc des yeux. Voilà en tout cas un couple mignon qu'on ne rêve pas de voir se séparer dans les plus atroces souffrances au bout de 10 pages mais qu'on se plaît à voir évoluer au fil des petites tempêtes du quotidien, jamais méchantes mais qui parviennent à donner du rythme à une histoire classique. La lecture est aussi dynamique que l'héroïne et si certains chapitres sont forcément moins accrocheurs que d'autres, ils ont toujours la bonne idée de ne pas durer trop longtemps pour gâcher le plaisir. La fin fera tout de même exploser le compteur "Romantisme" et perd un peu du mordant qu'on retrouvait dans le reste des volumes.

On passe en tout cas un excellent moment en compagnie d'Hanabi et Yasuaki, un couple souvent hilarant que la mangaka n'hésite jamais à faire vaciller pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques. Les personnages secondaires n'ont guère de consistance mais certains tiennent parfaitement bien leur rôle de prétextes comme le pauvre Aïdo, adorable crétin aux plans foireux.

A noter tout de même une adaptation se la jouant un peu beaucoup "zyva, moi aussi, j'suis un d'jeuns" : certes, ça colle bien aux personnages mais à force, cela devient surtout un peu gonflant même si cela se calme un peu au fil des volumes.

Droits images et couvertures: © Rie Takada 2004 - publié au Japon par Shogakukan Inc., Tokyo


- un dessin shôjo (grands yeux, beaux mecs longilignes) plutôt classique mais maîtrisé, efficace et expressif,surtout du côté des SD, hilarants
- des personnages attachants, drôles et jamais tête-à-claques
- loin d'être une de ces potiches pleurnicheuses, Hanabi est particulièrement attachante, dotée d'une bonne humeur et d'une énergie communicatives
- des situations tantôt classiques tantôt complètement loufoques, alternant émotions et humour
- jamais de quiproquos longuets, de situations clichés énervantes qui tournent en rond : c'est direct et efficace !
- quelques côtés guimauves dans une relation sentimentale idéaliste au possible... et alors ?

Voilà un shôjo manga qui ne se prend décidément pas au sérieux, détournant les clichés, cassant son héroïne obsédée par ses cheveux... Divertissement total, bourré d'humour avec un brin d'émotion par ci par là. Drôle, rafraîchissant et très efficace !


Nombre de volumes lus: 5 au 14-02-2007
Retour liste manga


nina stella
27-03-2012
   j'ai adoré ce manga est passionnant c'est vraiment génial comme manga c'est un manga que j'ai lu avec passion

Lefèvre
22-08-2008
   Perso j'adore trop cette série de manga . c'est la première fois que j'en lis et c'est vraiment super . J'adore Hanabi elle est géniale , en plus nous avons un très gros point commun : nos cheveux !!! Yasuaki est super mignon !!!! J'adore leur relations , qui pour moi est parfaite !!!

reality
03-04-2008
   L'un des meilleur manga shojo que j'ai lu. Tous les personnages sont attachants et principalement Hanabi. Un humour extrême!!! J'ai eu des fous rire à chaque tomes!!! Je conseille vivement ce manga!!

ines
25-06-2007
   j'aime bien h3 school et surtout yasu .ce manga est plein d'humour et je vous conseille vivement ,a celles qui aiment les histoires d'amour romantiques, de le lire.

ceres83
18-04-2007
   très joli shojo que je conseille vivement à ceux et celles qui veulent passer un agréable moment sans se prendre la tête !!
Graphisme soigné et histoire qui ne plonge pas dans le gnangna comme c'est souvent le cas dans les shojo !!
Une histoire d'amour idéaliste (comme on aimerait tous en vivre - perso je l'ai trouvé mon Yasu !!!) mais qui reste réaliste.
POur conclure donc, allez y vous ne serez pas déçu par le style et par le scénario.

odore
20-02-2007
   Ce manga est trop TOP!!!!!!!!! ^_^
Hanabi est trop adorable et tous les personnages masculins, à savoir Yasuaki ^^.
L'histoire est centré principalement sur la relation Hanabi/Yasuaki, mais cela n'empêche pas un humour omniprésent, avec l'exemple des filles vues sous forme de poussins par Yasuaki et moments de délire!!!!! ^_^
Bref, je conseille vraiment ce manga. Vous verrez, on ne s'ennuie pas avec H3 SCHOOL!!!!!!!!! ^_^

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga