Hanayori dango par Yoko Kamio - 1992
37 volumes (édition terminée) - Glénat
37 volumes (édition terminée) - Shueisha
Sens de lecture français - 115x180 mm - 6,50€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures italiennes Couvertures américaines Couvertures espagnoles

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Tsukushi Makino est une jeune lycéenne de l'école privée d'Eïtoku, située dans un quartier chic et plutôt fréquentée par des enfants de familles aisées. L'établissement est dominé par les F4, 4 garçons enviés de tous, puissants grâce à l'argent de leur famille, comme par exemple Dômyôji, le chef des F4 dont le père est classé dans les plus grandes fortunes du Japon. La moindre personne qui ose s'opposer à eux risque de recevoir une carte rouge, le signal pour tous les autres élèves qu'ils peuvent lui faire les pires crasses et le traiter comme un moins que rien. Ce qui conduit inévitablement au départ de l'élève après quelques mois devenus infernaux à supporter. Tsukushi s'en veut de n'avoir rien fait pour aider la dernière victime du F4, ce qui ne ressemble pas à son caractère. Mais voilà qu'elle se trouve elle aussi dans la ligne de mire des 4 terreurs pour sauver une amie...

Hana Yori Dango est un shôjo manga signé Yoko Kamio, qui comptera au final 36 volumes (la prépublication s'est terminée récemment dans le magazine Margaret). Shôjo manga d'ailleurs à succès vu qu'il s'est vu adapté en série TV animée de 51 épisodes, en une série TV live taiwanaise sous le titre Meteor Garden (du nom du manga en chinois), etc...

Pendant plus de 10 ans, les lectrices japonaises auront vibré en suivant les aventures scolaires et surtout sentimentales de Tsukushi, la "mauvaise herbe" de l'école huppée d'Eïtoku, aux prises, entre autre, avec le F4, groupe de 4 garçons tout puissants, aidés en cela par le dieu "pognon" qui leur donne, à leurs yeux, tous les droits, y compris de "vie et de mort" (métaphoriquement parlant, puisqu'ils n'hésitent pas à détruire moralement un ou une élève qui aurait l'audace de leur résister, voire juste de leur déplaire). Bref, les F4 incarnent à merveille le dicton japonais qui dit "taper sur le clou qui dépasse", en clair détruire celui ou celle qui ne rentre pas dans le moule prédéfini par la société. Et évidemment, ce clou, ici, c'est la jeune Tsukushi.

Issue d'une classe sociale moyenne, elle est entrée au lycée à l'école privée d'Eïtoku, incroyablement plus dangereuse et broyeuse que tout ce qu'elle a pu imaginer. Son gros problème, c'est son innocence et sa naïveté (naïveté n'étant pas du tout synonyme de niaiserie): deux traits de caractère qui ne pardonnent pas au milieu des rejetons de riches qui se croient supérieurs aux autres simplement grâce à leur naissance dans un milieu privilégié. Tsukushi a du mal à se mettre dans la tête que le monde autour d'elle n'est pas à son image: sincère et profondément honnête. Eïtoku représente justement notre monde tel qu'il est mais de manière exacerbée: culte du pouvoir de l'argent, manipulations, dominations, trahisons, culte de la beauté et de la jeunesse. Il ne fait pas bon ne pas avoir un look de top-model et un portefeuille bien garni si on veut trouver sa place dans ce milieu. Deux "qualités" que ne possède évidemment pas Tsukushi.
Par contre, s'il y a bien quelque chose qu'elle possède et en bonne quantité, c'est une grande gueule, avec un sacré caractère en bonus gratuit. Là où Tampopo, l'héroïne d'Imadoki de Yuu Watase, elle aussi parachutée en plein milieu d'une école huppée et évidemment mal accueillie, répondait aux méchancetés et aux bassesses par le sourire et la gentillesse (genre "on me frappe, je tends l'autre joue en faisant un grand sourire un peu niais... avec le risque de me faire dégommer la tête"), jolie méthode, certes, mais à l'efficacité réelle toute relative, Tsukushi applique une autre méthode, celle de l'action-réaction: on la frappe, elle rend coup pour coup, ce qui lui vaudra l'inimitié du F4. Elle possède une grande force de caractère qui la fait rebondir justement quand elle est au plus bas, "tomber sept fois, toujours se relever huit" semble être sa devise (malgré les doutes qu'elle ne manque pas d'éprouver, la rendant plus humaine). Pas mal pour une mauvaise herbe...

Bien sûr, elle n'a pas la prétention de changer le monde. Ses parents continuent à voir sa vie à Eïtoku comme une chance à saisir de se trouver un bon parti à épouser, ne pensant qu'au statut que leur fille pourrait acquérir sans vraiment prendre en compte toute la souffrance qu'elle doit subir en contrepartie. Elle ne fait même pas spécialement évoluer ses camarades de classe qui n'agissent que par intérêt: prêts à la piétiner un jour, ils sont tout miel avec elle le lendemain si ils pensent y gagner quelque chose. Néanmoins, elle permet quand même à quelques-uns de se découvrir, de s'ouvrir aux autres, sans masque ni faux-semblant.
Par exemple, Rui, un des membres du F4 sur lequel craque Tsukushi. Personnage un peu fade et vide en lui-même (très fort dans le style mono-expression genre "je fais la gueule tout le temps") mais qui instaure un rapport particulier avec la jeune fille: on ne sait pas trop ce qu'il pense d'elle, la défendant parfois tout en l'ignorant à d'autres moments, car il rêve d'une autre fille, proche tout en étant inaccessible, une qui a tout ce que Tsukushi n'a pas. Malgré tout, cette dernière influera sur lui, l'obligeant à ne plus se laisser vivre sans agir, sans réagir, quitte à se planter mais en ayant au moins l'impression d'être vivant...
Mais le personnage masculin le plus intéressant du manga est Dômyôji. Gosse de riche, fils à papa, tout droit désigné pour la succession d'un des groupes les plus importants du Japon. Arrogant, sûr de lui, il se croit irrésistible (non mais, il a vu ses cheveux ???). Il nous paraît alors irresponsable, pathétique, imbu de lui-même, allant jusqu'à en devenir même drôle dans son orgueil qui se heurte fréquemment à Tsukushi. Qui, évidemment, se moque éperdument de son fric ou de son pouvoir au sein de l'école, n'hésitant pas à lui foutre une raclée ou l'envoyer balader s'il a la mauvaise idée de se croire tout permis avec elle. Se tissent alors entre les deux jeunes gens une relation ambiguë, entre haine et amour, domination et soumission, baffes et tendresse, où petit à petit le respect et la découverte de l'autre les font évoluer.

Pour autant, avec un shôjo sur plus de 30 volumes, on peut s'inquiéter du côté répétitif qui aurait vite fait de s'installer. Oui ou non, je ne sais pas, mais remarquons tout de même que ce nombre plutôt imposant de volumes permet au moins une chose: le développement des personnages secondaires, de leurs propres intrigues et histoires de coeur, leur donnant une certaine consistance et n'en faisant donc pas uniquement des faire-valoirs là pour combler les trous.
On pourra reprocher le côté quelque peu manichéen, du moins sur les premiers volumes, de "J'ai du fric, je suis forcément détestable, je ne peux vraiment devenir quelqu'un de bien qu'en acceptant de tout perdre" (démontré par un des personnages). Néanmoins, les rapports entre les différents personnages, derrière le côté très classique empruntant toutes les ficelles du genre shôjo, sont décrits avec pas mal de finesse et de complexité. On apprécie de voir Tsukushi, une fille moyenne qui ressemble à n'importe qui, dans laquelle on peut toutes se reconnaître, dire ses 4 vérités à celui ou celle qui se croit tout permis au nom du fric (ça a tout de même un côté assez jouissif, non ?). On apprécie de suivre une comédie romantique qui ne se prend pas trop au sérieux, jouant même avec les clichés du genre, mais qui pourtant se permet de montrer un peu les travers de la société japonaise (l'ijime ou encore le fait de suivre sans poser de questions ni s'interroger et de ne pas faire preuve d'individualisme) mais aussi les travers de la société humaine en général (juger les gens à leur apparence, pouvoir de l'argent, culte de la jeunesse...), sans pour autant vouloir se la jouer moralisateur ou trop caricatural (bon, un peu quand même...). Puis s'intéressant de manière plutôt fine aux rapports humains, avec des personnages complexes, touchants, et mêmes charismatiques pour certains.

Beaucoup semblent avoir du mal avec le style de dessin (après tout, Hana yori dango était nominé dans le Mangaverse Festival 2003 catégorie "manga le plus mal dessiné"). Il est vrai que les premiers volumes ne sont peut-être pas complètement maîtrisés techniquement. Cela n'empêche pas néanmoins de finir par vite accrocher, tout en suivant l'évolution graphique de l'auteure, dont le trait s'affine et devient plus mature. En plus d'une narration classique mais tout à fait lisible (ce qui n'est pas toujours évident dans un shôjo), dynamique et vivante. On remarquera également les bonus, nous expliquant de manière détaillée les termes typiquement japonais employés, ce qui est plutôt appréciable.


- des personnages colorés, complexes, attachants, avec du caractère à revendre
- une histoire qui commence par une mise en image de la passivité des gens face aux problèmes des autres, face surtout aux persécussions...
- une histoire également romantique avec des relations assez inattendues, ambiguës...
- des personnages secondaires pas oubliés, avec leurs propres histoires...
- un graphisme dans les premiers volumes pas forcément complètement maîtrisé... mais sincèrement, on s'y fait très bien et le trait s'affine...
- répététif ou pas répétitif ? 30 volumes, ça fait un peu peur...

Un shôjo manga relativement classique mais loin de toute niaiserie, ancré dans la réalité même si certaines choses restent assez caricaturales. On suit avec plaisir et intérêt la vie de Tsukushi, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et ose dire tout haut ce que d'autres préfèrent planquer pour ne rien risquer...


Nombre de volumes lus: 5 au 03-12-2003
Retour liste manga


**Savina**
04-12-2008
   L'histoire est EXTRA. C'est de loin le MEILLEUR shojo manga que j'ai lu. Tsukushi est une jeune fille de caractère comme je les aime. Les F4 sont top classe. Le contraste bourge/pauvre me plais. Le dessin est de plus en plus agréable au fil des tomes. En plus nous avons le drois à une suite (YOUUUPI!!!) Resultat des courses: 19/20.

Omoshiroigirl
01-04-2007
   J'avouerais qu'au début les dessins m'ont un peu rebutés mais l'histoire m'a peu à peu irrésistiblement attirée et me voilà à suivre le volume 23 et de regarder toute la série en anime et en live,c'est vraiment bien!!!

mamate7
23-03-2007
   Je crois qu'il n'y a pas de mots assez fort pour decrire ce manga ... C'est géniale et plein de rebondissements, on ne sait plus à quoi s'attendre! C'est la première fois que je ressens ça! Dans la plupart des mangas, on connait la fin de l'histoire avant même de l'avoir lu... mais dans hana yori dango, on est toujours surpris par les nouveaux événements... Certes dans les premiers manga le graphisme n'était pas encore au point mais au fure et à mesure des tomes les traits deviennent plus précis! Le seul reproche serait que les tomes sortent pas assez vite en France. L'attente est longue mais la joie est tellement immense quand je le lis que cela n'a pas d'importance, et puis je peux toujours relire les autres tomes en attendant!

Pupuch
22-10-2006
   Aaaaargh!!! à quand la suiiiiite! Vivement la sortie du 22ème tome!
Pour moi Hana Yori Dango est un OVNI dans la catégorie shôjo : l'histoire n'est pas bête, et pour une fois que tout ne s'achève pas en happy end au bout du 20ème tome, entre la jeune fille pauvre et le jeune homme super riche, ça fait plaisir. Là au moins on voit qu'une histoire d'amour entre deux classes sociales très différentes n'est pas une histoire sans risque sans problèmes sans nombreux pleurs, cris... Et surtout on voit que "Rome ne s'est pas faite en un jour"! ^^
Et même si dans le tome 36 (36! encore 2 ans et demi a attendre, bouhouhouh!) la fin se finissait de façon trop mielleuse (ce que je n'espère pas de ce manga hors norme) ce shôjo là m'aura donné plus de plaisir à lire que n'importe quel autre shôjo!
Longue vie à Hana Yori Dango!... Mais dépéchez vous de nous sortir les autres tomes! ;p

FORTUNE
11-08-2006
   C'est un manga vraiment très réaliste, j'aime beaucoup et je conseille à tout le monde de le lire, les filles comme les garçons. Je pense qu'il vaut mieux faire attention (au début) à l'écrit plutôt qu'aux déssins, car ce qui rend ce manga si passionnant, ce ne sont pas les déssins mais l'histoire en elle-même. En ce qui concerne les personnages, je n'aimait pas franchement Domyoji au début et ne comprenait pas pourquoi c'était lui le personnage le plus aimé de toute l'histoire mais j'ai finit par le comprendre et c'est mon personnage préféré; Tsukushi n'ai pas mal mais parfois elle me déçoit et Rui c'est pareille.
Enfin bref, ce manga est tout simplement un chef-d'oeuvre et vive que l'anime soit en français! Vive hana yori dango et vive Yoko Kamio!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

rainef
26-07-2006
   Ce manga est tout simplement génial , je le relis encore et encore sans me lasser et en me marrant toujours autant :D C'est vrai qu'au debut le graphique n'est pas tres attractif mais l'histoire est accrochante et sa ca vaut bien de l'apprecier. Et pour ceux qui aime le manga ,je vous conseil de voir le drama (serie tv réelle) sortie au japon ,il est tout simplement formidable ^^

léa
12-07-2006
   perso, je suis pas accro aux shojos mais je dois avouer que j'ai été séduite par celui-là. Pas forcément par son dessin mais plus par un humour omniprésent. La critique de la société (japonaise ou non) est également très intéressante. Enfin, on ne peut s'empêcher de s'attacher aux personnages, autant les principaux que les secondaires, qui me donnent envie de savoir comment ils vont évoluer, ce qu'il va se passer etc.
Donc shojo qui nous fait oublier nos petits soucis. Seul point faible, les 30 vol (ça fait un peu beaucoup...).

odore
12-05-2006
   Ce manga est trop drole!Tsukushi illustre trop bien la pauvreté japonaise (et française tant qu'on y est! ^_^)et le groupe F4 montre surtout les moeurs et comportements de tout personne possédant BEAUCOUP d'argent. Le personnage de Dômyôji est trop classe derriere son caractere tordu. Je trouve meme que ce manga n'est pas si innocent que cela d'ailleurs.
C'est vraiment un manga pour tout public.

usagi-chan
21-12-2005
   j'adore ce manga il est super on aborde de nombreux themes comme l'ijimé et c'est romantique et comique a la fois je vous le conseille si vous aimez les shojos

joanna
09-12-2005
   Franchement, je suis pas une grosse liseuse de manga, mais là, j'ai vraiment aimé. L'histoire est très sympa, et en plus y'a toujours du suspens: je sais même pas moi-même si je voudrais vraiment les voir ensemble! en plus, c'est drôle! voilà, j'ai vidé mon sac!

melododo
30-10-2005
   Bonjoour à tous ce manga est vraiment géniale! Il est super amusant et il y a beaucoup de suspense.
J'attends la suite avec beaucoup d'imptatience.


SoSo
19-10-2005
   Ce manga est GENIAL !!!
C'est mon préféré !!!
Il est drôle, marrant, hilarant.
Pleins de mystére !!!

Je vous le conseille fortement !!!

Anonyme 23-07-2005
   Un manga sympa voire très sympa pendant un bon petit moment, où on se laisse prendre par les intrigues amour/haine entre Tsukushi et Domioji. Les personnages secondaires ne sont pas là pour faire de la figuration, et leurs histoires sont aussi largement développées (ce qui explique aussi la longueur du manga, qui ne focalise pas exclusivement sur la relation des deux personnages principaux). Malgré tout, l'évolution de l'histoire m'a un peu frustrée vers la fin, car j'ai trouvé que le côté drame/pathos avait un peu trop pris le pas sur l'humour et le dynamisme caractèristiques du début de la série.

patou
07-07-2005
   Bon, je viens rajouter un énième commentaire positif sur ce manga ! ^^
J'ai lu qu'il avait été classé par les japonnais comme un des 10 mangas les plus marquants... Et franchement ça ne m'étonne pas ! J'ai eu la chance de lire la publication anglaise et ses 36 tomes, et j'ai trouvé ce manga incroyablement passionnant ! Du début à la fin ! En plus les dessins de l'auteur s'améliorent au fur et à mesure... Que du bonheur !!

julie
17-04-2005
   J'ai adoréeeeeeee!!!!!! Il est tout bonnement bien fait, le scénario est extrémement originale est dynamique. Il n'y a que le dessin qui laisse à désirer. Il est tout de suite devenu l'un de mes mangas favoris!!! J'attend avec impatience la suite!

Tohru-kun
13-04-2005
   Je n'ai jamais lu un manga qui me plaît à ce point. C'est comme Peach girl mais en 100 fois mieux. Les dessins sont de plus en plus beaux,les personnages sont plus qu'attachants, bref: on a hâte de savoir la suite. En tout cas, je n'ai qu'une seule chose à dire: VIVE DOMYOJI!!!!!!!!!!!!!

babou
20-02-2005
   c'est TROP bien j'adore c'est un de mes mangas préférés j'aime bien parceque c'est original et il y a de l'action et c'est vraiment bien fait.
J'ai déja vu mieux en matière de dessin mais c'est bien déssiné comme même.

kogal94
11-08-2004
   g trouve listoire du manga asser tro bien
(dsl c po vraimen du fr ce ke jecri mai bon c pk g ne c po komen decrire ce manga
mm si le design nest po tres terrible
g vou conseillerai si vou aimer ce manga et si vou pouver parler le chinoi ou japonai de voir la serie adapter avec le gr F4
c 1 must pour tou les fan de hana yori dango
le titre est METEOR GARDEN

iori
27-07-2004
   j'ai une chose a dire: j'adoreeeeeeeee hana-dan
(dômyôji je t'aimeeeeee!!!!)
un mangas trop bien! dessins pas très beau au debut mais devient très bien dans les autre tomes....
bravo, yoko kamio pour ce super mangas... (domage que glènat en sort que 1 tt les mois Oo)!

heijikun
06-07-2004
   saluuut
et un autre manga qui reconcilie avec le genre shojo!!!! ahlala tout est parfait l histoire est interessante, cela peut etre tres marrant ou tres deroutant. en tout cas on plonge dedans a 100a l heure! bref que du bonheur
les personnages sont tres sympathiques, super attachants et leur tete me fait hurler de rire (surtout domyoji! quand il parle de travers c est terrible!)
je trouve les dessins vraiment chouettes! je ne sais pas pourquoi mais ils me plaisent enormement (vraiment plus que ceux de watase qui sont vraiment fades!) et cela ne va qu en s ameliorant! si vous avez un doute et que vous les trouvez moches allez jeter un coup d oeil sur les illustrations les plus recentes! ne passez surtout pas a cote de cette oeuvre pour cette raison!
bref un manga a connaitre et a posseder! vraiment bien!

Voir l'ensemble des 33 avis

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga