Gantz par Hiroya Oku - 2000
35 volumes (édition en cours) - Tonkam
37 volumes (édition terminée) - Shueisha
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 9,35€
Planning de sortie
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures espagnoles

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Keï Kurono est un jeune lycéen tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Un jour alors qu'il attend le métro, il voit un homme tomber sur les rails. Un de ces anciens camarades de classe descend pour l'aider et demande à Keï de lui donner un coup de main. A contrecoeur, celui-ci accepte. Mais la rame de métro arrive et ils n'en réchappent pas. Ils débarquent alors dans un mystérieux appartement où se trouvent déjà six autres personnes et un chien. Tous sont censés être morts et ne savent pas plus qu'eux ce qu'ils font là. Une étrange sphère noire trône dans la pièce et va bientôt leur donner des armes ainsi qu'une mission: tuer une cible vivante. Jeu TV ou réalité ?

Gantz est un manga de Hiroya Oku encore en parution au Japon chez Shueisha, 8 volumes y sont pour le moment disponibles (au 06/02/2003). Un autre titre de ce mangaka est déjà disponible en France, Zero One en 3 volumes chez Génération Comics. Egalement disponible mais uniquement en scanlation sur le net, HEN, manga à ne pas mettre entre toutes les mains (filles à trèèèès forte poitrine et positions explicites en vue).


Il est en fait possible de voir ce manga de deux points de vue totalement différents. Points de vue que je vais tenter de vous exposer dans cette critique.

Niveau dessin, c'est net et précis. Comme expliqué à la fin du premier volume, l'ordinateur est fortement utilisé, pour créer les décors et les armes, intégrer les personnages, mettre en place les textures, les bulles, les onomatopées. Alors oui, forcement c'est propre. Mais je mentirais si je disais que j'apprécie ce style. Que ce soit au niveau des personnages dont le design me donne une image franchement antipathique ou au niveau de l'ensemble où tout ce côté fait par ordinateur donne un côté froid et figé, impersonnel. Réellement je n'aime pas ce dessin (j'avais déjà eu cette même impression dans Zero one).
Evidemment, on peut se dire que vu l'histoire, le côté froid et antipathique est voulu (elle a bon dos, l'histoire :)) mais malgré ça, rien qu'à voir quelques pages, je trouve qu'il s'en dégage un côté malsain et désagréable qui me donne difficilement envie de lire la suite. Mais c'est une question de goût, on aime ou on n'aime pas.
Et encore, je ne vous parle pas des personnages féminins toujours dotés chez cet auteur de véritables airbags... Ça plaît ou ça ne plaît pas, l'avantage étant qu'on est prévenu dès la première page.

Passons aux personnages dont on ne peut pas dire qu'ils soient franchement sympathiques.
Le héros, enfin je devrais plutôt dire le personnage principal vu qu'il n'a rien d'un héros, incarne à lui tout seul le style d'ado que tous les parents ne veulent jamais connaître: lâche, mateur, cynique, égoïste, refusant d'aider les autres, ne s'occupant que de sa petite vie entre lycée et magazines où abondent des demoiselles en maillot de bain (en l'occurrence le Young Jump, le mag de prépub de Gantz), ravi de pouvoir enfin assister au spectacle de la mort d'un homme en direct sous ses yeux. Bref, le gars charmant. Pas de bol pour lui, c'est lui qui meurt. Pas de bol pour nous, on le retrouve quand même ensuite (Remarquez, un personnage principal qui disparaît au bout de 5 pages, ça fait désordre).
On pourra se dire que ce gars n'est après tout pas différent de ses congénères qui, comme lui, étaient tout contents d'assister à la mort d'un homme sans avoir la moindre envie d'aider le pauvre bougre. On pourra donc se dire que ce personnage principal n'est pas forcément si différent du monsieur tout le monde qu'on croise dans la rue. Un personnage qu'on trouvera somme tout vraisemblable, en tout cas loin de l'image du héros courageux totalement idéalisé. Néanmoins, la manière dont il est décrit est tellement inhumaine, tellement légère, tellement froide et impersonnelle que je ne ressens pas ce personnage comme humain et réellement complexe. Inutile de dire qu'il m'est profondément antipathique.
On pourrait croire que son copain, celui qui va porter secours au gars du métro, semblerait plus sympa. En fait, non, il semble vide. D'un côté, on peut voir Masaru Kato, puisque c'est son nom, comme un personnage courageux et admirable, toujours prêt à se dépasser pour aider les autres. D'un autre côté, je le trouve personnellement plutôt pathétique. Poursuivant une chimère de son enfance, le héros de ses jeunes années, son copain Keï qui était à l'époque le chef courageux et casse-cou de leur petite bande de gamins. Je le trouve faible, je le trouve vide, avec ses beaux principes et ses belles paroles qui me semblent sans vie, sans passion et toujours inutiles.

Quand aux autres personnages qui sont pour le moment juste abordés, ils ne m'apparaissent guère plus attachants. Le bellâtre arrogant, égoïste (c'est un des traits principaux des personnages de ce manga) et sans scrupule, l'intello à lunettes pour qui tout n'est qu'illusion et donc sans conséquence, les deux yakuzas dont un est juste une grosse brute et bien sûr, la jolie donzelle qui ne semble là que pour se faire secourir par le héros qui ne pense qu'à se la faire. Il faut reconnaître qu'apparaître nue et dégoulinante de flotte devant 8 mecs (et bien sûr, ce n'est pas un laideron, allez savoir pourquoi), ça n'aide pas forcément à commencer des relations de manière saine et amicale...
J'imagine que le but est de nous présenter le pire de l'être humain et de nous faire suivre son évolution au fur et à mesure des épreuves, montrer ses réactions face à des situations exceptionnelles. Sauf que là, je ne sens aucune humanité derrière ces personnages.

Si on continue à explorer, parlons de l'histoire. Nous avons là un groupe de personnes récemment décédées semble-t-il. On leur fournit armes futuristes et costumes, ainsi qu'une cible à abattre, à eux de remplir leur mission à leurs risques et périls. Là encore, deux points de vue possibles.
1) L'auteur nous montre un univers froid pas forcément si éloigné du nôtre. Les gens sont égoïstes, sans scrupule, sans morale, toujours prêts à profiter du malheur des autres si ça peut leur rapporter quelque chose. Prenons des gens comme tout le monde et mettons-les face à une situation exceptionnelle pour étudier leurs réactions. Ne sachant pas s'ils sont dans la réalité ou dans une fiction télé, ils abandonnent vite tout scrupule et n'hésitent pas à zigouiller n'importe qui, sans réfléchir à leurs gestes et à leurs conséquences, actes qu'ils ne se seraient certainement pas permis dans leur réalité habituelle. On pourra y voir une dénonciation de la violence qu'on nous montre partout sans discernement, dans tout film, dans tout journal TV. Une dénonciation de la TV réalité qui fait tomber toutes les barrières d'humanité et de civilité sous le prétexte d'un jeu guerrier à la Running Man. Une dénonciation de l'être humain dans tout ce qu'il a de plus abject. Bref, une dénonciation du monde tel qu'il nous entoure, ou en tout cas tel qu'il risque de devenir d'ici peu.

Ou alors, on peut voir l'histoire totalement inversement:
2) L'auteur utilise le prétexte de la TV réalité, de la dénonciation de tel ou tel comportement pour nous envoyer dans la tête des images morbides, malsaines et glauques. Violence et nudité gratuites à volonté, servez-vous. On a droit à une avalanche de cases plus gores les unes que les autres (Est-ce réellement utile de nous montrer des têtes arrachées qui roulent pendant 3 pages, avec tous les détails ? Est-ce réellement utile d'insister à ce point sur des corps mutilés ? Est-ce que réellement ça apporte un plus dans l'histoire ? Ou alors est-ce que ça nous donne juste l'impression que l'auteur est tout content de nous montrer tout ça, ne semblant montrer de la passion que lors de ce genre de scènes, comme cette entrée de chapitre où la fille fait un grand sourire tranquille alors que du sang lui gicle dessus ?) avec pour parfaire le tout, la pseudo beauté érotique d'une jeune donzelle qui a eu la bonne idée de s'ouvrir les veines dans son bain, donc nue, apparaissant de manière peu ragoûtante devant le héros, tombant dans ses bras, collée à lui, totalement sans défense... Bonjour la subtilité...

OK, la cible est clairement le jeune gars qui pourra se défouler le neurones grâce à de la baston gratuite et bien gore et se rincer l'oeil avec une nana généreusement dotée par la nature, avec en fond une sorte de mise en image critique de notre société. Ca doit être pour ça que je n'accroche pas. Je trouve ça lourd, malsain, gratuit, juste là pour choquer et défouler, pas pour dénoncer et faire réfléchir (peut-être parce que j'ai eu l'impression au fil des pages que l'auteur aimait montrer ça, aimait montrer cette violence gratuite).

Je pense qu'il est assez clair que je n'ai pas vraiment apprécié ce premier volume (ce qui n'est pas le cas de tout le monde, à la lecture des réactions sur le forum). Je n'ai pas la moindre idée de ce que nous réserve la suite (Ai-je réellement envie de le savoir ?): Que va-t-il arriver aux personnages ? Vont-ils découvrir ce qu'ils font là ? Sont-ils morts ou non ? En sortiront-ils ? La fille trouvera-t-elle enfin des fringues à se mettre ?
En fait, on ne peut pas dire que je lui trouve de défauts "techniquement": pas de soucis de graphisme, pas de soucis de narration, et miracle, il semble même qu'il y ait un scénario. Mais je n'apprécie pas la manière dont est traitée l'histoire, dont sont utilisés les personnages. A chacun de voir ensuite quel point de vue il adopte à la lecture: dénonciation de notre monde ou violence gratuite malsaine...

Niveau adaptation: Respect des couvertures originales, sens de lecture japonais. Rien ne m'a spécialement choquée dans la traduction. Papier blanc, bonne impression, pages parfois un peu coupées sur le côté malgré un format un peu plus large que d'habitude. Quelques pages à la fin où l'auteur nous explique comment il procède pour créer son manga. Manga plus cher que les Tonkam habituel car à 9€.


- des dessins techniquement réussis, nets et précis
- des personnages somme toute vraisemblables
- une certaine dénonciation du monde qui nous entoure et de ses dérives
- des dessins froids et impersonnels qui me laissent une impression malsaine
- des personnages assez antipathiques, décrits d'une manière froide et inhumaine
- un côté trash "violence et sexe" qui me semble totalement gratuit et nauséeux, laissant l'impression que le mangaka aime nous montrer ça et insister dessus

Autant il plaira à certains qui y verront une dénonciation de la violence et de la lâcheté qui nous entourent, autant il déplaira à d'autres qui n'y verront, comme moi, qu'une débauche de violence, de sang et de nana à poil où l'auteur semble s'éclater à nous dégoûter...


Nombre de volumes lus: 1 au 08-02-2003
Retour liste manga


jéjé
20-11-2011
Évidemment, c'est une critique de la société... mais plutôt de la société japonaise, c'est une culture tout à fait différente! Et dire "désolé mais on fait pas partie de la même humanité" sous prétexte que tu ne penses pas comme ça, c'est un peu léger!

Enfin, sans rentrer dans un débat sur la nature humaine (que je crois plus mauvaise que bonne), ce manga nous montre une réelle évolution du héros... pas seulement physique, non, mais morale également, le héros devient un personnage sur qui on peut compter, contrastant gravement avec les premiers volumes où le malheur des autres pouvait nous sortir d'un quotidien ennuyeux!

Gantz nous mets pas mal de dessins avec des femmes dénudées, il est vrai... Mais va-t-on s'en plaindre? L'auteur est seul maître après tout, grand bien lui en fasse!

La mise en scène et l'intrigue quant à elles sont ce qui doivent le plus attirer dans ce manga. C'est très bien coordonné, on est sous tension en même temps que le sont les personnages.

Une belle oeuvre que je conseille à tous mis à part ceux qui se disent peu sensibles mais vomissent tout de même à la lecture de l'oeuvre.

megafan
02-09-2008
   je ne suis pas tout a fait dacord avec la critique surtout concernant les point faible que l'auteur instale une ambiance malseine dans le manga est asez dificile a faire je veux bien qu'il exager par moment sur le cote sexe mais ca donne en effet un apercu de la nature humaine sans cela le manga conaitrait un moin grande reputation et pour tout dire les moment trash je les adore et les moment sexuel c'est marrant je trouve ^^ apres chacun ses gouts.

Blitz
20-07-2008
   Après lecture de la vingtaine de tomes que compte la série, je suis vraiment très déçu par cette impression d'argent gaché.

Gaspillé car Gantz se révèle être une bouse, une daube du Manga: tout est bon à tuer des Aliens, à exhiber de jolies blondes à forte poitrine entre les Chapitres. Vraiment du gros lourd, dans le mauvais sens du terme.

Bien sûr, certains points sont bons, comme les Aliens, vraiment impressionnants mais cela s'arrête là. Beaucoup disent que les personnages sont attachants mais moi, je ne vois pas où est l'intérêt de voir un mec violer une Alien contre un lampadaire. Là où Berserk fait dans l'orgie générale qui passe très bien, Gantz ridiculise le Seinen par ces viols idiots et surtout: inutiles.

Un Manga à éviter.

Leto
30-04-2008
   Je rejoins personnelement une majorité de personnes -dont Morgan- qui pensent que ce manga est une horreur. Et pourtant je ne lis pas les Bisounours, je suis même fan de Gunnm ou Berserk (Orange Mécanique pour les films), mais là, ça ne passe vraiment pas.
Sous couvert de nous proposer une dénonciation de notre société, j'ai plutôt l'impression que l'auteur veut se faire plaisir. Il nous fait croire que son histoire a un fond, mais ce n'est qu'un vaste flan indigeste.

Critique de la société, des hommes, de la violence, du fan-service qui permet aux filles d'être bien munies questions arguments corporels, de l'otaku (représenté par le héros -personnage au final intéressant, mais il faut bien attendre une dizaine de tomes pour qu'il commence...) et que sais-je encore... Je n'y crois pas personnelement, tant il maitrise mal son sujet, tant il n'y met pas les formes qui tendraient à prouver que c'est une critique. C'est plus un vaste champ de combat jubilatoire où l'hémoglobine et le sperme se rencontre de façon gerbante au possible. Atroce de ce côté là.

Et pour l'histoire, elle me paraît bien fade au final : prometteuse au début car originale, elle n'est (après 10 tomes de lecture forcée) qu'un prétexte à mettre en scène de gigantesques monstres que doivent affronter nos pathétiques (et donc de ce côté, réalistes et attachants) personnages. Même si je ne continuerai pas à lire -ne serait ce que par curiosité- le manga, j'ai la vague impression que la seule explication à l'existence de Gantz sera un truc vaguement fumeux style "objet venu de l'espace". C'est pourtant ce que font beaucoup de manga et je m'en accomode fort bien, sauf que là, le contexte est tellement ancré dans la réalité (l'utilisation de photographies pour faire ses décors, sa volonté de dépeindre des personnages humains et donc faibles) que trancher cela avec du surréalisme m'a profondément géné. C'est une ambiance, c'est un choix de l'auteur, mais je n'adhère pas. On a l'impression au final qu'il s'est contenté de prendre un scénario de jeu vidéo pour l'adapter au manga. Franchement rebutant.
Et puis, les bonus que Gantz offre aux "joueurs" sont pour la plupart des raccourcis scénaristiques atroces (style on peut ressuciter certains personnages parce qu'ils avaient du charisme mais qu'on les avait butés pour montrer qu'on était dans un seinen) qui fleurent bon le foutage de gueule massif.


En définitif, en le prenant béatement comme un pur défouloir gorgé de sang et de sexe, le manga plaira certainement à des gens, bien que ce soit inutile, bancal et mal mis en scène. Et en le prenant comme une critique sociale, on découvrira un manga finalement creux et dénué d'humanité. L'un dans l'autre, c'est à éviter, sauf pour l'otaku lambda.

Reki
30-09-2007
   Bah non. Ca me reviens pas. J'essaye de me rappeler pourquoi j'ai acheté le premier tome de ce manga, mais en vain. Bref, un scénario basé presque exclusivement sur le sexe et la pornographie, avec pour courroner le tout un graphisme complètement réalisé par ordinateur... Je devais être dans un jour de grosse déprime.

manolo
13-09-2007
   Cette série est énorme. Certes le dessin est froid, les perso sont tous des salops, il y a des nanas à poil et des morts bien crades et spectaculaires. Mais, à mon sens, tout cela est justifié vu le ton de la série, c'est à dire complètement nihiliste. C'est sombre, c'est noir et c'est bien !!! Certes il faut aimer le genre mais il ne faut pas non plus cracher dessus. C'est pas plus trash qu'Akira ou Fist of North Star...
Et puis moi ça me fait carrement plus gerber de voir des cadavres au JT que de lire un manga trash.

Maxou
28-04-2007
   Ha aussi! C un peu beaucoup chère !

Maxou
28-04-2007
   Bon, je lu les critiques de GantZ et je vois qui ya un sacré débat (trash ou pas trash: j'aime ou j'aime pas) pour ce qui concernent le début de la série(du tome 1 à 6) l'avis de Morgan est tout à fait justifieé après elle a pas lu beaucoup (de la série) et on peut pas critiquer vu le reste du site (ça doit être beaucoup de lecture?)!

Maintenant ya ceux qui ont accroché ( et qui on donc lu après le 2ème volume: j'en fais partie) qui on (peut être) trouvé le ton de la chronique un peu sec et ça a instauré (comment dire?) un climat un peu tendu entre les critiques pour/contre, non ? Je tape, je tape mais j'ai pas beaucoup parlé du manga ^^ ! Bon qu' est ce que je vais pouvoir dire? Heu...
Ha oui ! Vers le volume 16 (Ba oui j'ai accroché) l' auteur commence a inséré des photos retouchées dans pour ses décors . Et je trouve que sa donne un peu plus de dynamisme au dessin! ( A moin qu'il le face depuis le début mais qu'il retouche moins maintenant)!
Bon ba voila c'était ce que je voulais dire ( avec le moins de fautes d'ortographe possible) ^^ !

Tuna In The Brine
15-03-2007
   Après avoir lu le commentaire du webmaster, J'ai compris que j'ai bien fait de ne pas m'arreter à ma premiere impression, tres mauvaise, sur ce manga. Je ne suis pas un amateur de forte poitrine(dans les mangas, cela s'entend), et de viande sanguinolente éparpillée, mais il faut reconnaitre que le mangaka a réussi son coup en me laissant sur le cul au niveau du déroulement de son histoire! Certes c'est violent et gratuit, mais c'est beau!!! très beau! Je n'y ai même pas vu de critique de la société comme ça a été decrit par le webmaster, mais juste un défouloir violent & esthetique.
Car il faut reconnaitre que ce titre n'aurait pas le quart de sont lectorat actuel, si, d'un point de vu graphique, il n'était pas aussi réussi. Les dessins dégagent une énergie incroyable, les scènes de combats sont dynamiques & les détails abondant. De plus si le scénario n'est pas un modèle, on ne peut pas prévoir la suite se qui réussi à rendre ce titre toujours plus prenant apres 18 tomes à ce jours.
Un titre magnifique, viril et parfois malsain, qui bénéficie d'une adaptation de grande qualité.
A lire!!!

Sebulbob
28-02-2007
   A en lire certains, on pourrai penser qu'ils bossent au CSA...

C'est clair que si une fille nue ou une décapitation vous choque, faut pas chercher plus loin, achetez slam dunk ou cpt tsubasa...chacun son style.
Ensuite, pour ceux qui peuvent passer outre ce premier constat qui, sans spoiler, est vraiment très réduit sexuellement parlant, 30 pages de nu a tout cassé du tome1 au dernier scan japonais...et bien l'histoire, originale pour une fois, et surtout les rebondissements!! Cette serie est l'une des rares a me faire planter sur l'anticipation des évennements. On pense que, mais il se passe que...
Je vois certains parler de l'histoire qui demarre vers le volume 11, mais ce manga est tellement imprévisible que l'histoire demarre en permanence, l'impression de stabilité ressentie au bout de quelques missions se casse la gueule constament et nous force a prendre un nouveau départ, ce qui amène un sentiment de fraicheur constant. Pour ceux qui suivent les tomes fr et attendent les suivants avec interrogation et impatience, rassurez vous, la suite vous surprendra encore et toujours...le 18 surtout, qui vous dégoutera d'avoir lu les dernieres pages deux mois avant le 19.
Donc pour les ames sensibles, y a toujours naruto le farceur, et pour les amateurs de baston réelle (et oui quand on arrache des bras en vrai y a du sang) et de situations dérangeantes ce manga vous étonnera.

Petit mot sur l'anime: il est très bon dans sa version non censuré mais seulement jusqu'a la fin du bouddha, le reste est un gros filler bien merdique qui met une fin la ou il n'y en a pas.

(Note de Morgan : merci de ne pas juger constamment le goût des autres...)

Sloane
28-12-2006
   Alors ... nous sommes en 2006, je n'ai découvert ce manga que depuis cet été ( actuellement : vol 17 sorti )
J'ai longtemps refusé de tester Gantz, le simple feuilletage des premiers volumes ne m'attirait pas du tout ---> filles-gros-seins-à-poil utilisées au moindre prétexte, je n'aime pas du tout ça. La violence gratuite pas trop non plus.

Et puis j'ai fini par acheter les 5 premiers volumes ... et là, progressivement, j'ai accroché.
Et je conseille à tous ceux ( ou celles, comme moi ), qui sont des " lecteurs avertis ", au moins d'emprunter les premiers volumes, de ne surtout pas s'arrêter aux 2-3 premiers. C'est un peu comme Berserk, ou Eden : pour ceux qui connaissent, au début on a l'impression méchante de rentrer dans une sorte de défouloir de l'auteur, de scènes violentes sans queue ni tête ... en ce qui concerne le scénario, l'évolution ne se dévoile qu'au bout d'un petit moment, puis on se rend compte qu'on a fini par scotcher, que la patience est récompensée, et qu'on a hâte de connaître la suite !! ( ici : d'où vient Gantz ? pourquoi ? etc ... les questions finissent par être posées ! )

Le héros antipathique : cette tête à claque a tout à apprendre !! et il va évoluer ... je ne spoilerai pas ^^ L'auteur ne s'arrête pas à bêtement cibler l'ado pré-pubère cliché, il le remue, son perso !!! le petit merdeux va se rendre compte qu'il était complètement à côté de la plaque !! ( qu'il était con, quoi ... XD je précise, j'ai 24 ans, hein )

Danc ce monde cynique, vide et froid, ce monde qu'on se refuse d'entrevoir, progressivement, vont se dessiner, se redécouvrir l'amitié, l'amour, la solidarité ... et oui, si on s'arrête aux premiers volumes, on ne peut qu'en douter ! Dans ce chaos grandissant au fil des volumes, des liens de plus en plus solides vont se dessiner, le scénario prend de l'étoffe, du suspens, des rebondissements !

Si on s'arrête aux scènes de filles à poil ( je répète, je n'aime pas ça ) au début, tout comme la mentalité du perso principal, ces scènes sont vides de sens, superflues, inutiles ... et puis l'auteur va se " ranger ", un ptit coup d'érotisme par ci par là, juste ce qu'il faut ( pour un manga comme ça ^^ ) Une évolution parallèle au perso principal, quoi ^^ ( par contre les têtes de chapitre ... il se casse pas trop la tête, c'est sur :'/ )

Pour ce qui est du dessin, pareil que le scénario, les expressions vont s'affiner, les persos paraissent plus " vivants " au fil des volumes. Je reste impressionnée devant le nombre de visages différents ( des jeunes, des gamins, des vieux, des hommes, des femmes, des ... euh .. monstres ) : on est très loin du manga-cliché où seuls les cheveux différencient les persos !

Bon après, comme on dit, c'est une histoire de goût, pour moi, ça faisait un petit bout de temps que je n'avais pas accroché comme ça à une série ... et là j'm'arrête c'est déjà super long o_O

skizyk
13-09-2006
   C'est nul ! C'est infame ! C'est laid ! Encore dans !Battle Royale on pouvait se dire que les dessins étaient pas trop mal, autant la, on frise le 0 absolu. Les mystères autour de Gantz n'avancent pas d'un pouce, le héros n'a aucun charisme, les autres persos non plus... C'est raté. Aberrant ! Que de la violence gratuite et du sexe ! Bon les tomes actuels (15-16), il y a une toute petite originalité, mais bon, c'est pas la joie. A éviter.

Blood
26-08-2006
   Gantz c'est excellent ! Ceux qui trouvent Kurono antipathique devraient insister, je suis sûr qu'ils changeraient vite d'avis. Puisque c'est bien ça qui est au centre du manga : l'évolution de Kurono qui de personnage principal détestable devient un héros, avec ce que ça implique de responsabilités et de choix à faire. Le scénario est à ce titre beaucoup plus malin qu'on le croirait quand on s'arrête aux 2 premiers volumes, les derniers nous plongeant en plein suspense. Les dessins sont moches aux débuts (perso et décors sommaires, trop de lignes de vitesse-ce défaut est persistant) mais au fur et à mesure que Oku maitrîse sa technique informatique, le tout s'améliore jusqu'à obtenir des dessins lisibles et détaillés. Il n'y a de filles nues que dans les quelques premiers volumes, quant à la violence, on s'y fait ou pas, moi ça ne me gêne pas et je comprends qu'on n'accroche pas mais je trouve un peu dommage de rater ce manga parce que "baaaaaaaaaaaaaaaaah y a du sang c'est dégueulasse"... Gantz c'est un peu comme Berserk, on adore ou on déteste, mais ce sont 2 mangas pour lesquels il faut un peu s'accrocher : un abord difficile, en raison de leur violence ou autre, mais celui qui persiste est, je trouve, récompensé par la lecture de séries de qualité.

M'enfin bon, je crois que ça sert à rien de perdre mon temps, ceux qui aimeront cette série la lisent déjà ! :-)

Seijuro
19-08-2006
bon, c'est un manga violent : ok
ya des filles nues : ok
pour un scenario de type science-fiction c'est à peu pres normal
le dessin : froid, fait a l'ordinateur, c'est pas specialement beau mais ça donne du caractere a l'ambiance donc point positif !

par contre la ou le bat blesse c'est la personnalité absolument repugnante et malsaine du personnage principal
c'est simple, c'est insupportable, impossible de m'identifier a cette merde. et etre obligé de lire chacune de ses pensées en tant que lecteur est un supplice
(exemple la premiere scene, donc pas un spoiler) il voit un pauvre type sur les rails du metro et se dit : pourvu qu'il creve je verrai ça en direct

je me demande vraiment comment c'est possible qu'il y ait autant de personnes qui aiment ce torchon.
et quand je lis des commentaires du style :
"c'est le miroir de notre société"
"ce qui fait peur c'est qu'on s'y reconnait"
"Moi j'accroche sur le côté réaliste comme la personnalité du héros qui est vraiment humaine..."

... désolé mais on ne fait pas partie de la meme Humanité

en tout cas, ce qui est sur c'est que ce "cyber-manga" ne laisse pas indifferent
perso je me suis deja forcé a lire le 2eme tome, apres j'ai stoppé la torture mentale, je vous conseille vivement de lire un peu avant d'acheter

en tout cas je remercie de tout mon coeur l'auteur, :) car grace a lui je suis immédiatement allé rendre les premiers volumes à mon revendeur qui, comprehensif, me les a échangé et m'a fait decouvrir le sublissime ... VAGABOND ^^

maeva
18-08-2006
   Perso, j'ai absolument DETESTER le premier tome de ce manga. Je pensais que l'histoire était juste un gros prétexte pour montrer des filles à poils et des scènes franchement gores. Le coup de la fille à grosse poitrine plutot mignonne qui vient de se taillader les veines, c'est un peu trop....Mais par chance (merçi frangin), j'ai lu le deuxième tome et je me suis prise une grosse claque, l'auteur dépeint une vision cruel mais réaliste du monde actuel, l'individualisme et l'égoisme humain à son paroxysme,tout ça assuré par un scénario inspiré et rudement bien mené.POUR DIRE QU'IL NE FAUT ABSOLUMENT PAS SE FIER AUX PREMIERES IMPRESSIONS.
Pas la peine non plus d'aller jusqu'aux 10-11, si vous accrocher pas sur les 3-4 premiers volumes, laissez tomber..

michloup
01-06-2006
Hmmm...J'ai été étonnée de trouver autant de critiques sur ce manga. personellement il m'a longtemps juste donné envie d'aller voir ailleurs si il n'y avait pas quelque chose de moins sanglant (je m'en doutais rien qu'à voir les couvertures). Bizarrement, c'est le dessin qui m'attiré.(je dis bizarrement parce qu'apparemment, la plupart des gens ont plutôt été destabilisés). Donc j'ai ouvert le premier tome, et franchement, les pensées du personnage principal sont assez rebutantes. Là, on se dit "Bon, on va tenter quand même, est-ce que ce qui me dérange ce n'est pas qu'il me ressemble?"
Franchement, le premier volume ne laisse pas une impression plus marquantes que du gore, des filles à poils, le tout présenté de manière...Bon, ça, si vous avez pas compris après les multiples explications de Morgan, c'est pas la peine de réessayer, je crois que j'y arriverai encore moins.
J'ai continué à lire(vive la fnac...je ne peux pas acheter ça), ce qui prouve que le scénario m'a accroché, et après 14 volumes, c'est vrai qu'on a l'impression que l'histoire va quelque part, Kurono évolue et on commence à avoir des pointes de psychologie, potentiellement intéressantes(si cela n'est pas exploité, je considérerai ce manga comme un des plus...on ne peut pas dire mauvais, d'accord, mais vraiment...je détesterai vraiment. Pour l'instant je réserve encore un peu mon avis)...N'empêche. Si vous êtes amateur de gore et de filles nues(pour leur rôle, lisez les commentaires avant, ils disent tout), vous pouvez y aller, le scénario ne pose pas de problème. Sinon, il faut lire au moins le premier volume(après tout les avis sont partagés), et voir si vous pouvez faire avce; mais ne lisez surtout pas tout d'un coup, ça donne envie de vomir. Très vite.

Loïc
17-05-2006
   Perso ce n'est pas que l'hisroire " commence " à partir du tome 12-13 mais plutot qu'elle s'approfondi encore plus. C'est plutôt comme une sorte de " saison 2 " . Perso , je conseil tous ceux qui n'ont pas été plus loin que les premiers volumes et qui , pensant que l'histoire restait dans ce genre la , ont arrêter la série , d'essayer d'aller jusqu'au volume 5-6 car c'est vraiment dans ces volumes qu'ont sens toute l'intensité de Gantz . Et ne vous arrêter pas à la violence ni à la " débauche " qui l'apparente , Gantz est bien plus profond que sa ...
(Note de Morgan : on peut aussi, tout simplement, ne pas apprécier le style de l'auteur. Et donc ne pas avoir besoin de poursuivre plus loin : il y a déjà tellement d'autres titres à découvrir... Là encore, à chacun son choix)

€l ßra¢hiør®
15-05-2006
   J'ai pris le temps de faire le tour de toutes les critiques ...
Il faut se mettre dans l'esprit que GantZ est un Seinen et de ce fait n'est pas obligatoirement fait pour etre compris ...
de plus, si pour vous l'histoire s'arrete a "tuer un extra-terressetre ... mourir et rebelote" alors ca montre bien que vous jugez une oeuvre sur peu de chose car l'aventure debute reellement au Tome 13 14 ...
Pour reprendre une critique qui a été faite ... en quoi un DAO est il critiquable? Si c'est pour se taper des dessins style Priest non merci ^^
j'avoue tout de meme que coté fille l'auteur a abusé ... mais bon ... pourquoi s'arréter a ce genre de detail limite commercial? ( par la meme occasion je denoncerai juste un truc ... l'auteur ne montre pas le sexe masculin mais seulement le feminin ) reste que sinon ce manga est pour moi un delire invraissemblable ou la suite n'est pas previsible et qui va de rebondissements en rebondissements ... j'ai adoré et adorerai !!!

Seul Hic : le prix de chaque tome qui font mal a ma tirelire -_-' mais reste que niveau seinen je n'ai pas trouvé mieux pour le moment ^^
(Note de Morgan : en même temps, s'il faut se taper 13 volumes avant de commencer à trouver l'histoire bien, c'est un peu long, surtout à ce prix-là... S'il faut obligatoirement lire les 14 premiers volumes pour avoir le droit de donner son avis, on ne s'en sort plus : dans ce cas, il faut alors lire la totalité de chaque titre qui sort actuellement avant de pouvoir en dire quelque chose ? A chacun alors son choix mais aucun choix n'est meilleur qu'un autre. Merci donc de respecter l'avis de chacun, même s'il est différent du vôtre)

N. Lapointe
15-05-2006
   Que serait-ce le manga sans violence; voyons, retournez aux poupées si ce n'est pas ce que voulez. Un des mangas les plus violents que j'ai eu l'honneur de lire. Le scénario bête et sanglant amène toujours une suite inattendue : toujours l'originalité se trouve dans l'enchaînement de l'histoire.

Au sujet des passages sexuels et violents: Les humains dans la pièce viennent d'être tués, il faut comprendre qu'ils ont perdus le sens de la vie. Je parle surtout du personnage principal parce qu'il évolue, mais au départ il n'a rien. Il est épris du nihilisme. Il arrive dans la salle, il se voit hyper motivé : ça lui donne un espoir d'accomplissement. Les personnages malsains sont là pour montrer le côté inhumain de l'humain. Ainsi des bons vont venir dans la salle, mais aussi des mauvais : tel que le monde est.

La froideur des dessins vient ajouter une lourdeur nécessaire au manga. Il n'aurait pas fallu des personnages chaleureux dans un manga pessimiste. Je vous le dis : chefs-d’oeuvre du mangaka.

LePanda
06-04-2006
   Ahah! Gantz semble définitivement être une série sur laquelle les lecteurs sont trés partagés...
Je suis la série depuis le premier tome et je viens juste de dévorer le quatorzième, pourtant ça a bien failli ne pas être le cas.
Comme beaucoup de personnes ici, j'ai vraiment pris une claque à la lecture du premier tome: le dessin, trés maitrisé, trés froid, trés clinique et auquel je n'étais vraiment pas habitué. Mais c'est surtout à la lecture que j'ai ressenti ce mélange de dégout et d'intèrêt pour ce manga: comme il a été déja dit, le personnage principal est clairement puant (lâche, égoïste, vicieux) et la scéne d'introduction ne tarde pas à nous réveler sa personnalité. En ce sens, c'est en cela que la lecture de ce manga est vraiment dérangeante: le héros comme beaucoup d'autres personnage de la série nous renvoie ce qu'il y a de pire chez nous, et que l'on préfére d'habitude éviter de voir. Beaucoup de situations décrites sont (trés) glauques, et cette impression d'attirance/répulsion ne quitte pas le lecteur.
Alors pourquoi continuer la lecture d'un titre aussi malsain? Parce que mine de rien la sauce prends.
Par dessus cette débauche de scénes crues se greffe un scénario (et oui) qui ménage bien son suspense, distille les informations au compte goute et donne vraiment envie d'aller plus loin: impossible d'arrêter la lecture sans en savoir plus!
A ce propos, c'est tout de même à se demander si l'auteur sait où il va. Autant dés le départ, l'intrigue semble déja bien tirée par les cheveux, autant à partir des tomes 10 - 11, ça devient VRAIMENT alambiqué (pour ne pas dire que c'est n'importe quoi). Un sommet est atteint avec les révélations du tome 14: à ce stade de l'histoire je n'ai pas la moindre idée de là ou l'auteur veut nous emmener... le mieux reste encore de se laisser porter par le récit et les scénes d'action (et il y en a).
Un manga vraiment dérangeant donc, avec une galerie de personnages vraiment déplaisants au premier abord, mais qui moi aura réussi à m'accrocher.
Cependant, j'en déconseille fortement la lecture au plus jeunes comme aux plus sensibles.
Pour les autres, si vous aimez le fantastique (et accesoirement les filles nues à forte capacité pulmonaire) jetez y au moins un coup d'oeil chez votre libraire.

bakachan
10-03-2006
   Après avoir lu moult avis sur ce manga, une chôse est sur, c'est un manga qui divise. D'un côté ceux que le sexe et le gore répugnent ( et je les comprend ), de l'autre des fans qui essayent de nommer l'innomable, du genre " ouais mais l'auteur veut dénoncer la TV réalité, la violence dans la société, le sexe etc.... ", heu.....franchement j'imagine mal un auteur comme Oku militant.

Ce manga il faut le prendre pour ce qu'il est, c'est à dire de la lecture pop-corn et anti-stress, c'est du cul, de la violence, ça se lit pour se détendre, au chiottes, dans les transports, point barre. C'est du seïnen de base, ça se range tout en haut de la bibliothèque, loin des plus jeunes et des âmes sensibles.

Personnellement ce qui m'a séduit au premier abord dans ce manga c'est le dessin quasi clinique et froid. Ensuite c'est l'histoire complêtement abracadabrante, ça vole pas haut certe mais ça a le mérite de me transporter ailleurs pendant une demi heure et c'est tout ce que je demandais à l'auteur.
Puis arrive le sexe (soft) et la violence (cru), pour le coup l'auteur réussit à me satisfaire doublement.

Ensuite, que l'auteur puisse paraître misogyne et que son trait appliqué et précis donne un côté malsain et nauséeux à son dessin et bien tant mieux ,c'est un manga "trash", et je serais le premier à me réjouir si les rôles s'inverse, que kurono devient une sorte de "bimbo-mâle-pleurnicharde-tout-le-temps-à-poils" et que les femmes prennent les devants et trucident les monstres par paquets de douze.
Je pense que le public visé par ce manga a quand même un certain âge et le recul nécessaire et ne recherche rien d'autre que le divertissement.

Ceux qui aiment le lise, les autres pas, une conclusion fantastique non ?

RAF
23-02-2006
   Gantz est d'abord un manga très intéressant visuellement. La critique (caricaturale) de notre société séduit. Mais étrangement ne révolutionne pas grand chose. On y voit des personnages avec des parts d'ombres qui ont tout pour être des anti-héros.
Les scènes gores trouvent assez bien leur place, elles rappellent que les personnages ne sont "que" des êtres humains.

Par contre, ce qui me dérange, c'est la place réservée au femmes dans le manga!!! (et je suis pas particulirement feministe mais pas mysogine n'ont plus). Elles sont globalement inutiles, dépourvus de personnalités et passe leur temps à ce toucher avec leur pommeau de douche ou à se faire lècher par un chien !!! Je trouve que l'auteur atteint ces limites ici, et redevient l'auteur de hentaï qu'il doit toujours avoir été.

On peut alors se poser la question : "Tout ceci ne serait il pas qu'une énorme escroquerie? Genre je conteste à mort notre société, mais finalement je fais de la provoc' pas cher avec du cul et de la bagarre pour les ados..."
Je suis donc partagé!

neothoron
23-02-2006
   SPOILERS MINEURS

Je viens de lire la critique de Morgan...
Elle est tout-à-fait justifiée pour quelqu'un qui n'a lu que les deux premiers volumes.

Bons points à ajouter :
-Les personnages évoluent tout de même beaucoup : ainsi Kurono devient assez vite un héros assez stéréotypé qui cherche à protéger tout le monde, ses défauts disparaissant assez vite. Presque tous les personnages deviennent ainsi un peu sympathiques.
-Les nombreux rebondissements de l'histoire : j'entends par là principalement le taux de mortalité (je n'en ai jamais vu de plus élevé dans aucun manga)...
-La série se renouvelle constammant, au rythme des nouveaux entrants. (oui je sais ça a l'air glauque dit comme ça... et ça l'est un peu.)
-Au fur et à mesure de la série, le gore et le sexe deviennent moins présents et mieux traités, à croire qu'ils n'étaient là au départ que pour "attirer" l'otaku. (quoiqu'il reste toujours des filles nues pour se glisser entre les pages... mais même de ça, il y en a moins.)
-Des scènes particulièrement émouvantes, principalement dûes à des morts injustifiées. Mais pourquoi faudrait-il que des morts soient justifiées ? le monde est comme ça.

Mauvais points à ajouter :
-Assez vite, je n'ai plus eu envie de m'encombrer l'esprit avec une prétention de "télé-réalité" qui n'existe qu'au début. C'est une fiction gore, point barre. On en tire les "enseignements" que l'on veut en tirer.

Voilà, c'était juste mon avis.

Starfighter
02-12-2005
   Je trouve ce Manga génial. Moi qui avais cessez de lire des mangas car je trouvais qu'ils devennais sans intérêt.

J'ai trouvé dans GantZ un style qui ma attiré. Les graphismes sont innovants (allier le graphisme normal au graphisme informatique) bien que je trouve que certaine partie sont inéguals.

Prenez moi pour un pervers (Sexe) et un voyeur (Violence), mais ce manga représente pour moi réellement la réalité et pas simplement celle du japon.
J'ai pour exemple mon entourage:
- Des personnes qui ne s'interressent plus a rien qui ne pense qu'a eux et qui voudrais tout avoir sans rien faire.
- Des personnes qui s'arrêtent sur un accident pour photographier (qu'on ne me dise pas que c'est faux, j'ai été pompier et je l'ai vus).
- La violence que l'on voi à la télé (les Actualité)
- Les pubs qui mettent en scène des femmes (nus ou simulant des orgasmes) pour vendre des produits qui non aucun rapport.

Nous avons un exemple de la violence GRATUITE dans nos vies. Si ce manga est malsain, c'est peut être parce que l'on voit le miroir de notre quotidien.

Ce qui me choc réellement dans ce manga c'est simplement le faites d'amener l'héroïne à un simple animal que l'on ADOPTE.

Oui Oku veut vendre et il a tout à fais raison, toute personnes est libre d'acheter (et je suis de ceux là) ou pas.

Je dirais au personnes, qui n'ont pas aimé, qu'ils ont raison, chacun à le droit d'aimer une oeuvre d'un peintre ou pas. C'est pareil pour un manga, une BD, un roman. Mais je conseillerais aux autres qui n'ont pas encore d'avis de ne pas s'arrêter au 1er ou 2eme volume car on ne se fais pas une idée d'une oeuvre quand regardant une partie de celle-ci.

Mais Morgan à raison, elle donne son avis et elle a le droit de ne pas aimé. Aux autres personnes de faire la leur.

GaZOuzzzzz
04-09-2005
   bon franchement je trouve que la critique est un peu exagéré pour ce mangas comme meme apres 2 tomes on peut pas dire voilà c un mangas pourris sexe et violence
pour ma part gantz est vraiment un mangas excelent qui va continuer en mieu encore pour tout ce qui disent
" c quoi ca ! trop de violence torp de sexe !" mouais violance yen a pas tellement et pour le sexe le mangas est pour un publique avertis donc les ptit de 13 ans barré vous
BREF GANTZ JE VOUS LE CONSEILLE VIVEMENT on ne peut pas juger le mangas seulement en 2volumes

Parpaing
19-04-2005
   Je trouve que Gantz est une série vraiment fantastique, et surtout: sans compromis.
Ce qui dégoute les gens de ce manga, c'est peut être justement parce qu'il fait office de miroir pour notre société:
Les personnages semblent clichés et creux? Franchement je trouve que c'est tout le contraire, ils paraissent tous vrai, et on a tous déjà rencontrer des personnes de ce genre.

Le scénario est vraiment très glauque, malsain, mais ntore société ne l'est-elle pas tout autant?
C'est un seinen, il faut avoir ça en tête, c'est pas un manga pour ados qui va els faire réver, c'est un manga pour adulte, aprticulièrement noir, ou on passe de la joie au morbide en une fraction de seconde.

Aucun personnage tout blanc ni tout noir, ils sont tous confrontés à leurs démons intérieurs...

Bref je recommande chaudement Gantz, je trouve le chara design particulièrement bon, l'action stressante, et le scénario presque éprouvant, pour peu qu'on soit captivé par le manga, on ne cesse de se demander qui va survivre et qui va mourrir, il n'ya pas de happy ending généralement, welcome into the real world comme on dit...

Atem
04-04-2005
   Désolé de décevoir certaines personnes, mais je trouve vraiment ce manga, comment dire:
REVOLUTIONNAIRE

C'est vrai, il y a plein de sexe, de gore... donc ce manga est dédié aux adultes masculins (et cela se voit vu la vision de l'auteur). Pour ma part, le seul véritable point négatif de ce manga c'est qu'il laisse trop de question en suspens (pourquoi les personnage "ressucités" doivent tuer des extra terrestres? Pour la jeune fille blonde est traité d'une manière différentes par gantz?... et au lieu d'avoir des réponse on a d'autres questions) et que l'histoire peut durer trop longtemps à certains moments.

Sinon, passons aux points possitifs:
Les dessins et les décors sont très bien fait et très réalistes.
Les personnages me paraissent assez réalistes et toutes personnes pourrait s'identifier au personnage principal (surtout au début, franchement qui voudrait sauver un clochard d'une rame de train où ce dernier va passer dans les trentes secondes), même si c'est pas marrant de s'identifier à lui. L'auteur nous fait une critique de la société du Japon, surtout des jeunes lycéens. Et cela change d'avoir toujours des héros, le monde n'est pas fait que de héros.
Le monde n'est pas forcément tout blac ni tout noir, il en ai de même pour les héros, et gantz nous en montre un très belle exemple.

Je pourrai en raconter encore des pages et des pages, mais je pense qu'il est plus facile pour vous cher lecteur de découvrir gantz en l lisant que en me lisant.

Cependant je répète, encore une fois, gantz est pour un public averti, on n'accroche ou pas. Moi c'est le cas et vous?

Androvitch
14-03-2005
   Bon pour clarifier les critiques ci-dessous :

Gantz est un seinen il est donc classé dans une catégorie pour adulte il fallait évidemment ne pas s'attendre a une histoire d'amour a l'eau de rose entre un pauvre extraterrestre disciminé par les méchants humains et la jeune fille de classe moyenne , l'histoire s'étendant sur 304848 tomes.

Je trouve en effet la note donnée a Gantz injustifiée sur un site visant quand même a plus ou moins conseillé les gens avant d'acheter.

Personellement j'ai beaucoup aimé ce manga , même si il n'est pas parfait , pourquoi ? Car il innove , la ou la plupart des mangas tournent en rond , ou les gentils gagnent toujours et la plupart des héros survivent ou quand encore on peut prédire ce qu'il va se passer après le deuxième volume , Gantz lui fait tout le contraire je mets une personne au défi de deviner ce qui se passera en n'ayant jamais lu Gantz , les rebondissements du scénario tiendront toujours le lecteur en haleine c'est d'ailleurs pour cela que Gantz a un tel succès en scanlation chez nos amis anglophones. Des personnages antipathiques ? C'est tout a fait faux , on finit par s'y attacher sauf si évidemment on se focalise sur les 'méchants' qui entrent dans le jeu.

Quand au dessin les gouts et les couleurs ne se discutent pas quant a moi ils ne me dérangent pas plus que cela je préfère un dessin impersonnel qu'un dessin mal fait ou mal finis.

Oui Gantz contient une violence assez crue et quelques scènes de sexe mais c'est justement ce qui crée l'univers de Gantz , il ne m'est par exemple pas arrivé comme dans Berserk ou dans Enfer et Paradis de me dire tiens voila une scène de sexe gratuite pour faire monter l'audimat (Bon si d'accord juste une ^^) et de plus Gantz est bien loin derrière la plupart des seinen dans le niveau de violence. Donc en gros nous pouvons assurer que 90% des seinen sortant a l'heure actuelle ont "- un côté trash "violence et sexe" qui me semble totalement gratuit et nauséeux."

Gantz a quand même quelque lacune comme son scénario qui a du mal a avancer et se préciser mais finalement sans s'en apercevoir ont commence a en savoir de plus en plus sur le jeu et si l'auteur ne finis pas par délibérément tourner en rond pour continuer la série le plus longtemps possible ça peut tourner d'une manière fort intéressante. Le prix aussi rebute 10 euro en belgique O.O !!! Qu'ils mettent une couverture plus simple qu'ils nous suppriment la page en papier glacé mais qu'ils baissent le prix "àçè**!!

Blood
05-03-2005
   Alors.... Après lecture des 10 volumes parus pour l'instant, je pense pouvoir emttre un avis sur cette série. Evacuons tout d'abord le problème du dessin, on l'a dit, c'est très propre,sans défauts, c'est froid, bref il m'a fallu un ceretain temps d'adaptation mais j'ai fini par apprécier le style.

Pour ce qui est des personnages, on a l'impression que Oku abandonne (pour le moment du moins) son délire sur les poitrines immenses (perso ça me gênait pas mais je comprends que ça puisse déranger) et sur le côté sexe malsain pour se concentrer sur l'action, avec des scènes de baston dantesques. Le personnage principal Kurono évolue à mon avisdans le bon sens en faisant peu à peu preuve d'un sens de la culpabilité l'humanisant largement et qui prouve que sa "carapace" émotionnelle commence à se fissurer : il finit même par laisser de côté ses préjugés sur le physique des filles.

Enfin du point de vue de l'histoire, on sent une approche plus sérieuse de l'histoire qu'au début : les bastons s'enchaînent toujours, mais on commence à sentir (pas trop tôt après 2000 pages :-p) en filigrane une certaine intention de reflexion de la part de l'auteur... Attendons la suite pour se faire une idée...

En conclusion, je dirai que cette série n'est pas d'un abord aisé, qu'il faut rentrer dedans mais qu'on en est récompensé. A lire.

Blood
11-01-2005
   Je vois mal comment on peut comparer Gantz et Zetman, mais bon... (cf. commentaires précedents)
Pour ce qui est de Gantz, j'ai pour l'instant lu les 2 premiers volumes. L'impression est assez mitigée : le message déshumanisant du manga ne me dérange pas plus que ça, la violence non plus, la fille à poil fait partie du décor. Mais je trouve dommage que le dessin soit si terne. C'est peut-être l'impression qui est en cause, quoi qu'il en soit je trouve ça noir, sombre, mais sans attrait, ça manque de l'énergie dont j'ai besoin dans un manga.
J'ai de plus peur que les volumes suivants ne tombent dans la redite.
Je vais quand même laisser sa chance à ce manga qui ne ressemble à rien de connu.

Israfel
26-12-2004
   Fan-ta-stique !
Alors là, pas du tout d'accord avec le critique, ce manga est de loin le meilleur sorti depuis longtemps!
Du sexe? Oui. De la violence gratuite? Aussi... Malsain? C'est le mot.
Et c'est ça le charme de Gantz! Le héros d'un égoisme extreme, les filles (nues) releguées au rang d'animaux de compagnie, ou ,tout au mieux, de faire valoir.^^
Tous les protagonistes semblent plus ou moins creux, excepté le héros, et animés de motivations humanitaires...
Au final le héros est la personne la plus égocentrique, lâche, sans aucune morale jamais vu dans un manga; mais c'est aussi la plus humaine et la plus sensée. Le message est clair, l'homme est immonde et sans scrupules...
Gantz c'est avant tout la sublimation ultime de la perversion humaine, et l'apologie de ses défauts.
Un pur moment de 'retour à la réalité' qui vous fait comprendre que les héros n'existent pas, que les "gentils" ne gagne pas toujours et que, malgré tous les efforts possibles, dans certaines situations nous serons toujours des monstres.

D'un point de vue plus terre à terre, le dessin est impeccable et colle parfaitement à l'oeuvre, l'action est omniprésente et on ne s'ennuie pas une seconde.
Mon coup de coeur 2004.

Knox
15-12-2004
   On dira ce que l'on voudra on ne pe pas tout dire temps que l'on ne lit pas une série entièrement après 9 volumes les coup de théatre sont plutot énorme!!!
certe il ya a sexe et des bimbo a poil (faut dire lauteur est un ancien de hentai donc les filles nue qui cours partout c son rayon) et ultraviolence mais on ne s'attend pas a ce qui arrive dans les volume 8 et 9 (personnage principal qui se retrouve seule et les prémices d'un énorme changement dans sa personnalité) sans compter la loi du chronomètre que l'on fini par découvrir et je pe vous dire que sa fait un vilain choc quand il arrive a 0
bref c'est un manga que j'aime bien(faut dire qu'il y en a pas bcp que j'aime pas(c certainement pas le meilleur))mème si c vrai que l'histoire n'avance pas vite§ resérvé a ceux qui aime tout, n'importe quoi ou uniquement sexe et violence

tenma
01-11-2004
   Que de violence, et tres peu de points positifs .
L'idée est originale ( invasion extra terrestre et des super héros vétus de costumes high tech ) mais les personnages sont répugnant dans leur caractère et l'histoire tres mal construite.

C'est un manga vulgaire, malsain et amoral .

Dans le même genre je conseille plutôt "Zetman" de Katsura , tres bon manga , qui derriere l'aspect violent, transmet un message bien plus profond sur les notions de bien ou de mal .

Clo
24-06-2004
   Je pense que l'on peut donner deux points de vus sur Gantz: un manga bourré de violence gratuite avec des tripes d'extraterrestres giclant dans tout les sens, de sexe où les filles sont réduites à avoir de super belles paires et montrées comme étant de simples cruches, tombant amoureuses du premier mec qu'elles voient(l'héroïne ne peut pas être qualifiée de lumière), avec des dessins froid ne manquant pas de détails. J'ai un avis différents: je pense que cette violence reflète un regard froid, ce qui explique ces dessins si "impersonnels", sur ce qu'est la violence. Avec la prolifération de la violence que ce soit dans des propos, films, informations, et de même pour le sexe, on peut se demander si l'auteur n'essaye pas de donner ce point de vue là, surtout lors du passage dans le métro, reflétant une lacheté chez la majorité des gens qui est tristement bien réelle, et lorsque le groupe de personnes se retrouvant devant "l'alien poireaux" tire dessus avec une certaine satisfaction à le voir se faire exploser sa gueule (à ce point). Bien sur, ce qui casse cette ambiance est la présence de cet alien, et les autres par la suite ne seront pas mieux, dumoins lors de la deuxième mission. De plus, on ne suit pas que les missions durant le manga, mais aussi les personnages, confrontés à de différentes situations, plus ou moins violentes. L'auteur pose aussi un regard pessimiste sur la société de son pays, qu'on retrouve chez différents auteur que ce soit dans GTO, Battle Royal, Say hello to Black Jack ( que je conseil vivement)...Il nous le présente à sa façon.

diane
02-05-2004
   je viens de lire la critique faite sur GANTZ.pour ma part je trouve que c'est un manga plutot réussi.je rejoins la critique sur un point, le faite qu'il y est trop de femme dénudé! je trouve aussi que pour une fois on a pas a faire a un héros propre sur lui avec toute les vertues possible, on se trop plutot devant quelqu'un comme n'importe qui avec ces faiblesses, qui parfois peut nous répugner, mais je vois rarement quelqu'un réagir quand quelqu'un peut ce faire agresser, sinon dans les films.je trouve notamment l'histoire originale, le faite de devoir se battre pour pouvoir continuer a vivre, et de voir de nouvelles équipes se former, et de voir leur differente réaction face a cette situation, que personne ne pense réel.
une dernière chose, je trouve qu'il est dommage de s'arrèter a un seul tome, et de fixer un avis, je pense qu'il faut au moins lire trois tome pour se faire une réel idée de l'histoire car le premier n'est qu'une exposition de l'histoire. je ne cherche pas a faire aimer ce manga,mais il me semble necessaire dans lire plus d'un pour faire une réel critique.
voila merci
(Note de Morgan: il y a des mangas où plusieurs volumes sont nécessaires pour se faire une idée... et d'autres non - surtout à 9€ le volume. Le manga doit rester un plaisir, pas une obligation et vient un moment où on a lu suffisamment de titres différents pour réussir à cerner vite quand un manga a des chances de nous plaire ou non. Il y a suffisamment de mangas - et autres BD - disponibles pour ne pas avoir à se forcer face à un titre en particulier.)

Bhodidharma
21-03-2004
   Sans interet.

Passons sur les scenes de violence et de sexe qui peuvent plaire ou pas selon les individus (le debat est ouvert il n'y a qu'a lire les autres avis) pour nous recentrer sur le principal c'est a dire l'histoire.

Après 6 volumes elle n'a pas avancee, et je doute qu'elle le fasse un jour. Deux ou trois regles du "jeu" sont dévoilees (ouais bbof...) mais surtout chaque volume n'est qu'une copie du precedent avec de nouveaux personnages.

En gros c'est "salut c'est Gantz voila votre mission : tuez ce truc !" Certains personnages meurent d'autres restent et re-belotte au prochain numero.

Un manga qui tourne en rond...

Chat
02-03-2004
   Gantz c mon manga du moment, j adore c trash, violent, ORIGINAL,a aucun moment je m ennui ds ce manga, j ai un seul regret c de pas lire le japonais ( j en serai au volume 11 et non au 6 =/ ) voila. Gantz a consommer sans modération :x

ixpsen
26-02-2004
   Personnellement j'ai trouvé ce manga vraiment passionnant. Néanmoins il est à déconseiller à un certain public plus en raison de sa grande violence que ces quelques scènes de nudité. J'ai trouvé le scénario vraiment original et je trouve qu'on accroche bien à l'histoire dont l'intrigue se révèle peu à peu.
un bilan vraiment très positif donc.

jim
27-01-2004
   franchement je nappelle pas ca un mangas.ca me degoute et me decoit enormement.avec de tel choses le manga peut avoir un mauvais nom.SCANDALE.vive lhistoire koi violence et sexe.c un mangaka a plaindre.comment est ce possible ke pareil chose se vente

POUBELLE!!!!

Coco
06-01-2004
Moi j'ai bien aimé, je vais pas argumenté d'autres l'ont dejà bien fait. Je pense tout de même que c surtout reservé aux mecs (même s'il y a toujours des exceptions)... Je comprend et respe ctedonc le point de vue de la chroniqueuse

KiruaEikichi
31-12-2003
   trés bon manga je trouve, avec une histoire intérréssante.
Par contre je suis trés déssu de voir que la violence et le sexe son considére comme un pts faible.
Faudrais un peu sortir de sa bulle et se rendre compte que la vie et en partie faite de sexe et de violence.
et j'm bien le style du dessin et des décors (c'est fait a l'ordi les décors, ca fait un peu bizard mais ca donne bien).
(Note de Morgan: J'abandonne, ça fait 40 fois que j'explique mon point de vue à ce sujet, comme quoi ce n'est ni le sexe ni la violence qui me gênent mais bien la manière dont ils sont traités, mais vu que la plupart en reste juste aux points forts-points faibles sans aller plus loin, ce n'est plus la peine que je me décarcasse... Le site me semble tout de même largement une preuve que cette soit-disant bulle, ce n'est pas sur Mangaverse qu'elle existe...)

Morgan
26-12-2003
   Je ne suis pas du tout du genre à censurer. Mais il y a quand même des limites.
Je ne supporte pas les insultes gratuites et totalement stupides. Oser faire des amalgames foireux entre moi (qui ne me proclames ABSOLUMENT PAS chroniqueuse pro, je ne fais ce site qu'en tant qu'humble amateur, par simple plaisir, si ce site ne vous plaît pas, il y en a des dizaines d'autres sur le net, rien ne vous oblige à venir ici) et des institutions comme Familles de France (que je ne porte pas dans mon coeur, croire le contraire montre bien la bêtise de certains, il me semble qu'il y a suffisamment d'éléments sur le site pour le comprendre, encore faut-il vouloir les voir) ou des groupuscules terroristes (qui me débectent au plus haut point), juste à cause d'un avis tout à fait subjectif de ma part sur un simple manga (ce n'est que du manga, bon sang, prenez donc du recul), c'est montrer un bel esprit d'ouverture et de respect (prenez donc la mesure de ce que vous écrivez, arrêtez donc d'utiliser des termes extrêmement forts de sens comme fascisme et autres pour ça...).
Je ne donne QUE mon avis, je laisse tout visiteur laisser son propre avis, argumenté et respectueux de celui des autres (est-ce trop demander ?) et je n'oblige absolument personne à penser comme moi, puisque justement je laisse la parole aux visiteurs pour qu'ils puissent donner leur propre avis et ainsi montrer qu'il n'y a pas d'avis unique qui prime (en quoi mes chroniques vous empêcheraient de commencer tel ou tel titre ? Vous n'avez donc aucun libre arbitre ?).
A partir de là, si certains confondent liberté d'expression et droit d'insulter, ce n'est pas mon problème mais le leur. Si ça ne leur plaît pas, le net est assez vaste pour qu'ils aillent voir ailleurs.

ryotchii
14-09-2003
   je suis assez surpris de lire des avis aussi negatif sur cet excellent manga. Ok il y a beaucoup de violence (rooo c pas bien) ok il y a une fille a poil (rien de bien mechant, on a vu pire)....
mais quand meme l'histoire est tres prenante non!!! viviement la suite!!!...ca nous changes des shonens et des shojos
morgan, je me demande vraiment quelle genre de manga tu aimes???(Note de Morgan: ben, il me semble que le site répond à ta question, non ? Des mangas qui me plaisent, il suffit de chercher dans les chroniques pour en trouver plein. Gantz n'en fait pas partie ? Et alors, chacun son truc, me semble-t-il, il y en a qui aiment, d'autres qui n'aiment pas, voilà c'est tout... Comme déjà dit, la présence de violence ou de sexe dans un manga ne me dérange aucunement, certains mangas en sont bourrés ça ne m'empêche pas de les apprécier, c'est la manière dont c'est présenté que j'apprécie plus ou moins, selon les cas...)

Loïc
01-07-2003
   ce manga est super, il est surtout très réaliste.Le scénario est tout simplement génial, je ne trouve pas que la violence soit forcément gratuite mais c'est fait aussi pour nous plonger dans l'ambiance. On peut se reconnaitre dans chaque persos (surtout Keï) et l'histoire est vraiment prenante, bref je suis tombé sous le charme. ça ne plaira evidemment pas a tout le monde mais essayer quand même de ne pas prendre l'histoire comme un contenu de violence et de sexe mais comme une expérience exceptionnelle et réaliste. je le conseille a tous.

Bastien
21-06-2003
   Merci à Macos et Léo qui retranscrivent fort bien ce que j'aimerais dire à certain (mais avec moins de grace).
Cela dit chacun ses ,son chemins ,ou sa m...
Ce man,gas pour moi relate tout ce que l'on peut trouver de plus abjecte chez l'être humain en général et en même temps ce qui fait que certain ne s'y plaise pas deans ce petit univers lugubre et ingrat, c'est que ce qui nous est montré reflaite aussi pas mal de monde et surement que certain lecteur flippe de s'y reconnaître en le lisant.
Ne vous fachez pas pour si peu je ne dénnonce personne.
Enfin bref j'ai dévoré les trois tome à plein yeux et je salive sur l'arrivée du 4 pour voir à quel point la reprise de la vie qutidienne est dure après une soirée passé à tué des extrterrestre en compagnie de fou furieux.

leo
17-06-2003
mouais on va quand meme pas comparer ca a ce film quand meme ^^.
moi j'ai aimé cette ambiance a la cube et la psychologie de ces personnages(ce qui nous genent dans kei ce ne serait pas qu'ils nous ressemblent un peu?).
alor il est evident que la violence va en rebuter pas mal ,mais moi je ne pense pas que tout cela soit gratuit ,l'auteur a un but ,nous montrer coment le jeu va agir en faisant remonter les plus bas comprtement et coment certains personnages vont se retrouver dependant du jeu.
voial a lors je pense qu'il ne faut pas jeter trop vite la pierre a ce titre ^^.

marcos
17-06-2003
y'en a qui ont vraiment rien compris a ce manga............on se croierais revenu aux annees ou un orange mecanique faisait scandales....
je met une explication que j'ai trouvé sur le net et qui est tres interressantes,par un certain hororo :
"Je ne l'ai pas encore lut . Mais la critique sur "la violence gratuite" etaient deja present dans des critiques des deux premiers tomes . Je pense que l'auteur veut justement amener cette serie dans ce sens afin d'infliger le plus de dommage a ses personnages pour les rendre totalement dependant a l'univers de Gantz . Je m'explique . Pour moi le but de Gantz est de deplacer des personnages d'un univers normals pour les mettre dans une situation ou ils devront se recréer des normes et une identité . Le resultat serait que les personnages sont ensuite "contraint" de rester dans cette univers car il leur est devenur impossible de vivre dans le monde réel (en tout cas celui dont ils viennent) . "

IRONIM
17-05-2003
   QUEL VIOLENCE POUR LE LECTORA ! ce n'est pas trés bien ça

Z4P@n
12-05-2003
   soyons honnete se manga est juste centrer sur la poitrine de la fille autant g po mal aimer zero one autant la c vraiment gratuit ! si l auteur a envi de faire du hentai k'il en fasse et k'il arrete de polluer les autre style de manga !
d autant plus que je suis po du tout attirer par les filles a forte poitrine contrairement a l auteur lol

DukeFremean
26-04-2003
   Oui, j'aime se manga...
Certe, c'est violent et la demoiselle et son 110E a de quoi choqué les ames les plus sensible et innocente !
Et bien loin de croire que c'est pour denoncié quoique se soit c'est simplement...
...Graphique !
Non, je m'interresse a l'histoire, je veux savoir se que vont devenir les survivants, dans quoi ils sont embarqué.
L'utilisation du gore n'est la que pour bien entouré l'action !
C'est le coté technique et precis du dessin qui rend si "realiste" le gore et trash du manga !
Le meme scenar et les memes plan (avec les memes scene) dans les mains d'un autre Mangaka n'aurait pas été aussi repugnante !
Mais bon... la ou, dans un film ou dans la vrai vie, le gore peut me géné, au niveau immobile je suis plus impressionné par la qualité, et la technique...
C'est deja pas facile de geré la perspective mais alors quand y a des corps estropié, dechiqueté, bide ouvert, tripe a moitié sortie, sa devient du grand art de géré tout sa, sans pour autant se planté dans les perspectives !
Lol... ok j'avoue, le gore a un coté immersif qui plonge dans le "trash" de l'action.
Et sa ne me degoute pas le moins du monde, j'adorre Parasite, Bastard, ainsi que Monsters, Blame, 20th Century Boys, Naruto, Kenshin, Vagabond, GON... et bien d'autre encore !
Je ne suis pas un fanatique du gore, mais c'est un procedé de style qui fait partie integrante de la façon de racconté un scenar, scenar que j'aime bien, qui ma relativement accroché, pourquoi ? Deja parsque c'est assez S.F. et y a un ptit coté "Heros malgres lui" que j'aime bien, et pis les personnages qui sont pas denué de defaut c'est aussi un ptit truc "original" que j'aime bien !
Bref... il est vrai que tres sincerement j'aurais bien aimé que les futures tomes soit pris en compte pour la critique, dans tout les cas je ne lis les critiques que pour voir se que les autres en pense, j'ai pris l'habitude de trouvé les petites "perles rare" qui gonfleront ma collection de manga tout seul comme un grand, meme si plus d'une fois c'est grace a des critiques que j'ai decouvert des mangas avant leurs sortie en magasin !
Voili voilou... je trouve que le recit merrite qu'on s'y interresse, pour peu que le gore ne rebute pas trop...
Et pis la fille denudé... sa fait toujours plaisir de croisé sa dans les pages, meme si sa fait gros vicieux quand on les lis dans le trame ou le bus 8D !

COSTO
03-04-2003
   Allez cool MORGAN!
T'as pas tort (toi non plus frik) et je t'en veut pas spécialement mais plutôt au fait que ta plainte (récurrente) de mauvais dessins ou filles dénudées ne se justifie pas trop dans un monde (manga) qui se veut divers et ciblé. Je ne pouvais accrocher à de tels arguments par trop personnels car les mangas m'ont appris des tas de choses (surtout que les japonais ne font rien au hasard dans leurs mangas) et qu'il ne faut pas s'arc-bouter systématiquement sur sa sensation personnelle mais capter plutôt l'oeuvre global.Sur ce, cela ne m'empêche guére de reconnaître ton travail (intellectuel) quant à ce site (le global) même si la plupart de tes critiques ne sont pas toutes bonnes ou justes (et je n'utilise pas le mot justifiées puisqu'il y toujours une raison aux prises de positions), continue et bon courage et ne m'en veut pas si je t'ai offensée.

Morgan
02-04-2003
ce que j'entendais par la, COSTO, c'est que dire "c'est un shonen donc c'est juste pour les mecs", c'est un peu reducteur... je lis bien des shônen, certains que j'apprecie plus que d'autres evidemment... apres, bien sur, un manga comme Gantz vise un certain public... ce n'est pas pour autant qu'il ne plaira qu'au public prevu a la base (surtout que ce genre de distinction est faite a la base pour le public japonais, pas europeen)... une fille a poil, perso, ca ne me derangera pas forcement non plus, tout deprendra de la maniere dont elle est mise en avant dans tel ou tel manga... et la dessus, a chacun ses gouts et c'est tres bien comme ca... Si Gantz plaît à telle ou telle personne, tant mieux (surtout pour Tonkam), chacun donne son avis, je donne mon avis, vous donnez le vôtre, tout le monde est content...
c'est tout...

FRIK
02-04-2003
   J'aime bien et c'est un univers à observé.

P.S: COSTO même si tu n'as pas tort sois plus cool avec Morgan tout de même.

COSTO
02-04-2003
   C'est pas du second degré et ce n'est guère crétin. Il y a un public qui est visé c'est cela qu'il faut comprendre. Donc ce qui n'est pas ciblé se doit de s'adapter parce le point de vue aura de l'incidence nul.

Ce manga me plaît, une fille à poil aussi d'ailleurs, c'est gore (c'est un genre reconnu n'est-ce pas) mais ici par cynisme. Un peu de jugeotte serait la bienvenue. Merci Morgan.

GAntz
27-03-2003
   cété juste pour avertir les probables lecteur de ce manga ke je pense kil fo le lire pour ce faire sa propre opinion, pour ma par je lé acheté pour voir... et la jé eu une agrable surprise! J'aime vraiment bien listoire et les dessins st magnifiques (fé a lordinateur c dailleur un peu dommage, on auré aimé un dessinateur de ce talen) . Voila pour faire cour c un bon manga et jaten la suite...

Costo
21-03-2003
   SU-PER!!!
Ca me captive, un point c'est tout.
P.S: Morgan je te prie de pas oublier que c'est un shonen donc c'est pas pour toi.O.K!!!
Merci de comprendre.
(Note de Morgan: j'ose esperer que c'est a prendre au second degre sinon c'est a commentaire profondement cretin)

alixe
24-02-2003
   Ce qui m'a le plus choquée, ce n'est pas tant la fille que le meurtre du bébé poireau. Bon je vais quand même jeter un coup d'oeil sur le n° 2 avant de me faire une opinion définitive

Morgan
21-02-2003
Je reagis par rapport aux critiques ci-dessous qui reagissent a ma propre critique... Ce qui me derange, ce n'est pas qu'il y ait une fille a poil par exemple, je m'en fous, c'est pas le premier manga ou on en voit une (et ce n'est pas le dernier)... Ce qui me derange, c'est la maniere dont la nudite, tout comme la violence (qu'on trouve egalement dans d'autres mangas), est exploitee, amenee, montree, (maniere qui change totalement d'un manga a un autre et que je trouve nulle ici, voila tout)...
voila, c'etait juste pour etre claire (histoire qu'on passe a autre chose), mais attention, ici on n'est pas sur un forum, merci donc de ne pas chercher a argumenter sans fin...

cycy
21-02-2003
    Moi aussi, j'ai acheté ce manga sur un coup de tête. Attiré par les dessins que je trouve très réaliste (pour une fois, cela ne fais pas de mal), j'ai été séduit par le premier volume, même s'il est un peu faible au niveau de l'histoire. En revanche le tome 2, lui, est impressionnant par les dessins et par une histoire qui commence a donné des indications sur la trame et un final qui donne envie de continuer de lire la suite au plus vite.
A propos de la nudité: Citez moi un seul manga ou BD dans lequel on ne voit pas de fille nue ou avec une tenue disons très légère. Tchô

Sly
18-02-2003
   J'ai acheté le 1er sur un ocup de tête et je n'ai pas été déçu.

Il y a une fille nue (mon dieu !!!! quelle horreur) et c'est un peu trop gore je l'avoue, mais vous n'avez pas encore vu "MPD Psycho" qui lui est VRAIMENT gore !

Pour le dessin, on aime ou pas. Moi j'accroche sur le côté réaliste comme la personnalité du héros qui est vraiment humaine... et ca change des persos classiques dans les autres mangas.

Mon seul reproche est que l'histoire n'avance pas vite, contrairement aux mangas classique ou la à la fin du 1er volume on sait ce qu'il en est... ici rien, on ne sait pas où on va et donc je ne sais pas si ca vaut le coup d'acheter la suite (surtt qu'il est cher...).

donc j'attend le numéro 2 pour me faire une opinion finale (j'espère)
(NDMorgan: 1) j'ai deja lu les 2 premiers volumes de MPD Psycho 2) le soucis que j'ai avec Gantz ne vient pas de la presence de nudite ou de gore, mais de la maniere dont ces deux themes sont exploites... ce qui n'a rien a voir)

DJI
12-02-2003
   les dessins sont affreux et sans vie ... (ils sont fait a l'ordinateur)

mais c creux et malsain

AU CHIOTTE

Alexiel
12-02-2003
    oh, mais qu'il est bien celui-là!Me, j'ai adorée, d'accord il y a de la violence mais, je trouve interessant de suivre cette histoire qui peut, comme dit, CAPTIVER!(encore une fois ça dépends des goûts de la personne!)

Anonyme 11-02-2003
PS (vous devriez mettre un bouton modif ;)) :
Pour le côté dénonciation, je ne l' ai pas vraiment ressenti. En fait je pense plutot qu' Hiroya a voulu faire un test psychologique (comme nous le suggère le titre de l' un des chapîtres de ce tome), en plaçant des personnes très opposées dans des situations "extrêmes". D' ailleurs je trouve cela très intéressant.

Voila a plus! (plus que 70 heures! ^_____________^)

SAN
10-02-2003
   Pourquoi tant de haine? T_T
Pour ma part, j' ai vraiment été captivé. Certes il y a une fille à poil. Certes il y a beaucoup (trop? certes je l' avoue... -_-) de sang et de tripes... :[] Mais bon... N' a-t' on jamais vu pire? Si vous vous mettez dans tous vos états devant une pauvre meuf à poil, bah alors vous devez passer à côté de beaucoup de mangas! ^^ Désolé, mais il faut savpoir que les Japonais sont de nature très coquinne! ^_^


Alors certes Hiroya a tendance à exagérer sur le cul et la violence mais il n' en donne pas moins une histoire captivante servie par des dessins SUBLIMES!!! Je n' avais jamais vu un tel réalisme et un graphisme aussi soigné! J' en susi encore bouche bée et j' attends avec impatience la sortie du tome 2 (plus que 4 jours! ^_________^)!

Le seul vrai reproche que je pourrais faire à ce premier tome, c' est l' histoire avec l' homme poirreaux... Ca fait un peu pitié sur les bords mais bon... ^^

Voilà, en espérant que les 2 précédentes critiques n' aient pas enlevé à certains l' envie de s' essayer à ce très bon manga, je vous dis à plus! ;)

Herbv
09-02-2003
   Je vous préviens, j'ai détesté et je suis totalement d'accord avec Morgan.

Pour moi, ce manga, sous couvert de dénonciation, fait surtout l'apologie du voyeurisme par des scènes gore étalées avec complaisance à longueur de page et des scènes de culs totalement gratuites.

Pour la partie gore, est-il indispensable de montrer sur plusieurs cases la mise à mort des personnages avec les têtes qui roulent (comme par hasard), l'arrivée trash de la fille dans la pièce ou les scènes de meurtre dessinées avec tel un soucis de réalisme ? Depuis quand, lorsqu'on se fait écraser par un train, on se retrouve décapité avec la tête qui part voler sur le quai ? Et je vous fait grâce des innombrables scènes qui remplissent le manga.

Pour la partie cul, la fille est montrée nue sous toutes les coutures (alors que le type se voit affublé d'une mosaïque placée stratégiquement, chose qui m'a fait sourire à supposer que c'était de l'auto-dérision). Comme par hasard, les scènes de nu sont très (trop ?) bien dessinées, comme on peut le voir avec les seins écrasés de la fille quand elle s'appuie sur le héros juste après son arrivée. Très beau soucis du détail, mais est-ce vraiment à l'honneur du mangaka ? Je ne le pense pas, il s'agit plus d’exciter le lecteur que de dénoncer l'utilisation abusive du sexe dans les médias.

Dans le genre "réalisme" que ce soit au niveau du gore ou du cul, on peut penser à Coq de Combat. Mais là où les scènes de violence, gores ou de cul, servies par le dessin, apportaient quelque chose aux propos du mangaka, ici, on a juste de la complaisance malsaine.

Il est facile de dire "je dénonce" mais il faut que ça soit une réalité, pas une excuse pour placer un manga . Et si l'effet dénonciation, la recherche à nous dégoûter du voyeurisme était réellement le but recherché, il n'est absolument pas atteint. De toute façon, à voir la bibliographie de l'auteur, pour moi, il est impossible d'avoir des illusions sur ce que l'auteur a voulu faire : un manga qui se vendra grâce au voyeurisme (sang et cul) avec une excuse plaquée dessus. Et pour moi, c'est aussi l'intention de Tonkam : faut vendre !

Il est très vraisemblable que je ne lise pas les volumes suivants, j'ai bien autre chose de plus intéressant à faire.

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga