Spicy Pink par Wataru Yoshizumi - 2007
2 volumes (édition terminée) - Glénat
2 volumes (édition terminée) - Shueisha
Sens de lecture japonais - 115x180 mm - 6,50€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises

Donnez votre avis

Sakura Endô est shôjo mangaka. Célibataire depuis des années, elle n'a guère le temps ou l'envie de chercher à se caser. Mais son amie Misono, mangaka également, parvient à la persuader de participer à une soirée de rencontres avec de charmants médecins, histoire d'augmenter son expérience amoureuse pour donner plus de profondeur à ses futures histoires. Parmi eux, il y a Iku Koreeda, chirurgien esthétique qui lui fait tout de suite une mauvaise impression...

Délaissant pour quelque temps les pages de son magazine de prédilection Ribon, Wataru Yoshizumi, découverte en France chez Glénat avec Marmalade Boy, s'offre un tour du côté du magazine un peu plus adulte Chorus pour sa série en deux volumes Spicy Pink, toujours chez Glénat pour la version française.
L'héroïne est donc plus âgée, 26 ans, même si son horizon amoureux n'est pas forcément beaucoup plus riche que celui d'une ado découvrant les joies du batifolage. Larguée par son cher et tendre voilà cinq ans, Sakura n'a en effet guère eu le temps depuis de chercher un nouveau parti, étant quelque peu occupée par son travail de shôjo mangaka.
Yoshizumi en profite donc pour utiliser un quotidien qu'elle connaît bien pour placer son héroïne, même si elle explique ne pas s'être inspirée de ses collègues ou d'elle-même pour créer ses personnages, ce qui ne lui facilite sans doute pas tant la tâche que ça. Néanmoins, on sent une évidente aisance dans la description des journées de Sakura, entre les derniers jours épuisants avant rendu, le stress de la page blanche, le manque d'inspiration, les voyages de repérage, le courrier de lecteur incendiaire ou les moments très calmes loin de toute date de bouclage, ce qui donne une ambiance plutôt chaleureuse et conviviale.

Certes, les histoires de Yoshizumi ne vont jamais très loin, surtout seulement en deux volumes, et la rencontre avec l'évident prince charmant, même s'il se montre un peu trop direct à la limite de la muflerie, va voir s'enchaîner tous les événements les plus habituels et classiques qu'on s'attend à trouver dans ce genre de romance, notamment du côté des ex qui ne manquent pas de se repointer pile au moment où les deux solitaires endurcis commencent à se compter fleurette. Mais le style de Yoshizumi sait rester léger, même si elle s'autorise à parler de sujets parfois un peu plus sérieux, et il n'y a pas de véritables ordures machiavéliques aux intentions peu avouables pour mettre de trop gros batons dans les roues de personnages déjà un peu maladroits en terme amoureux.

Spicy Pink n'a donc rien de révolutionnaire mais Wataru Yoshizumi a du métier et sait raconter son histoire avec énergie et efficacité, sans oublier une bonne touche d'humour. Ajoutons là-dessus une héroïne sympathique qui évite la potiche-attitude en ne se laissant pas balader sans réagir, des personnages notamment secondaires attachants même si leurs apparitions sont assez limitées, quelques beaux gosses pas dénués de personnalité et on obtient une petite comédie romantique divertissante et maîtrisée.

Droits images et couvertures: © Wataru Yoshizumi 2006 - publié au Japon par Shueisha Inc., Tokyo



Retour liste manga
Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga