Restaurant du bonheur (Le) par Yasuhiro Nakanishi - 2006
5 volumes (édition terminée) - Doki-Doki
5 volumes (édition terminée) - Shônen Gahôsha
Sens de lecture japonais - 127x180 mm - 6,95€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises

Donnez votre avis

Le Doll House tenu par Yukô Yamazu et son beau-fils Kôsuke est surnommé le "Restaurant du bonheur" par tous ceux ayant eu la chance d'en pousser la porte un jour. Goûter à sa cuisine rendrait heureux. Pourtant, le jeune Kôsuke ne partage pas l'idéal de convivialité de sa belle-mère puisqu'il ne jure que par la haut gastronomie française et le cahier de recettes de son défunt père. Les deux chefs finiront-ils par partager le même point de vue ?

Le Restaurant du bonheur est un manga en 5 volumes de Yasuhiro Nakanishi que Doki-Doki nous propose, poursuivant leur voyage gastronomique entamé avec Aya, conseillère culinaire. Au menu de cette série, un restaurant dont les plats rendraient la vie plus belle à ses heureux clients, preuves à l'appui. L'auteur explique d'ailleurs que ce fameux restaurant existe réellement et que c'est sa rencontre avec ses propriétaires qui l'ont poussé à raconter cette histoire. Tout un programme...

Cuisiner avec astuce, cœur et générosité, voilà la recette de Yukô, malgré les protestations de son beau-fils Kôsuke, obsédé par les recettes de son père et ne voyant que le haut de gamme de la gastronomie française comme idéal valable. Les conflits sont donc au départ nombreux entre les deux chefs, le jeune homme de 17 ans n'ayant aucune envie de faire le moindre effort pour comprendre ses clients et s'adapter à eux, lui dont on découvre petit à petit le passé peu glorieux de petite frappe au sang chaud et à la drague facile.
Les premières histoires ne sont ainsi qu'une succession de clients tous plutôt mal en point moralement, refusant de s'alimenter, n'appréciant plus rien de la vie, détestant leur prochain, etc. La cuisine de Yûko agit alors comme par magie et réveille les bons sentiments de ses clients et voilà qu'ils pleurent de bonheur, qu'ils ouvrent les yeux et reconnaissent leurs erreurs, qu'ils redécouvrent le sens de la vie, sous le regard mi-agacé mi-impressionné de Kôsuke... Eh oui, tout ça avec une bouchée, elle est très forte, cette Yukô ! Inutile de dire que certains passages dégoulinent alors autant de bons sentiments qu'une profiterolle de chocolat chaud et que le tout fleure vite bon l'invraisemblance avec tous ces gens qui se détestent pour s'embrasser la seconde d'après. Dans le volume 3, l'histoire du brave flic ayant remis dans le droit chemin quelques voyoux devenus depuis d'honnêtes citoyens secourant les vieilles dames pousse même l'exercice lacrymal de la bonne morale à son paroxysme et ferait passer Charles Ingalls pour un gros dépravé cynique...

Fort heureusement, les choses commencent ensuite à évoluer quand Kôsuke sort de sa cuisine pour faire son tour du Japon, petit parcours initiatique qui gommera les dernière trace du bad guy agressif pour le rendre plus mûr, responsable - mais toujours aussi chaud lapin - et reconnaissant envers une belle-mère qui aura tout supporté en mémoire de son mari. Le personnage évolue, dévoile un peu plus de profondeur, devient plus sympathique - on avait quand même un peu envie de lui tirer des baffes quelques pages auparavant - et intéressant. Bref, ça bouge, ça évolue, ça se développe, on n'en reste pas au basique "un client, une histoire".
Bien sûr, le sujet principal reste la cuisine, plutôt mise en image de manière alléchante et plaisante, même si on finit vite par ne plus s'arrêter sur les innombrables noms de poissons qui ornent le menu des chefs rencontrés.

Bon, rien de révolutionnaire mais un héros difficile au départ qu'on apprend un peu à apprécier au fil des pages, un dessin précis et tout à fait maîtrisé, une mise en scène de la cuisine plutôt agréable avec notamment les astuces et le sens de l'observation de Yukô, des histoires simples et plutôt bien narrées hormis un amoncellement de bons sentiments parfois un peu "too much".
Divertissant et donnant presque envie de se mettre aux fourneaux pour tenter le coup...

Droits images et couvertures: © Nakanishi Yasuhiro 2006 - publié au Japon par Shônengahôsha Co., Ltd., Tokyo



Retour liste manga
Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga