Coq de combat par Akio Tanaka - 1998
24 volumes (édition en cours) - Akata/Delcourt
32 volumes (édition en cours) - Kodansha
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 7,99€
Planning de sortie
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures allemandes

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Ryô Narushima était un jeune lycéen comme les autres. A 16 ans, il était élève dans un lycée privé renommé et n'aurait eu aucun mal à entrer à la prestigieuse Université de Tokyo. Son avenir semblait tout tracé. Jusqu'à ce qu'il assassine sauvagement ses parents et soit envoyé dans une maison de redressement. Il va devenir le souffre-douleur des autres détenus, mais entre brimades et violence, il va rencontrer un maître de karaté qui va changer sa vision de la vie.

Coq de combat (Shamo en japonais) est un manga de Izo Hashimoto et Akio Tanaka, édité au Japon chez Futabasha, 17 volumes y sont pour le moment disponibles (au 26/01/2003). C'est Akata/Delcourt qui s'y colle pour nous le proposer en version française. Pour information, il est écrit "Pour public averti" sur ce manga et effectivement il n'est pas à mettre dans de trop jeunes mains... Mais commençons.

Niveau dessin tout d'abord. Le trait est fin et précis, se veut réaliste. Pas de problème de proportion, pas de caricature. Les visages sont expressifs, les décors sont détaillés. Bref, un dessin complet, maîtrisé, qui sait rester suffisamment simple pour être très lisible. Ce style de dessin sied parfaitement au style de l'histoire ici racontée. La narration est assez classique mais dynamique et ne pose aucun problème de lecture, on sait toujours où on en est.

De quoi parle ce manga ? Nous avons là un jeune de 16 ans, fruit parfait de la société de consommation, de compétition et d'excellence d'aujourd'hui. Elève brillant, parents fortunés, enfance sans problème, une vie toute tracée faite de réussite et de pouvoir l'attend.
Mais derrière cette façade digne d'un soap américain se cache une toute autre réalité: un jeune surprotégé, en train d'étouffer, emprisonné dans la cage dorée de sa future réussite. Là où d'autres finiraient par s'auto-détruire, se suicider ou se laisser faire et tomber dans la routine de leur vie prédéfinie par d'autres, laissant leur esprit, leur personnalité s'atrophier jour après jour jusqu'à disparaître, lui choisit une autre voie. La faiblesse qui le caractérisait se transforme en haine, en force furieuse, en un couteau qui ira lacérer le corps de ses parents. Lui qui voulait s'échapper de sa prison psychologique se retrouve dans une nouvelle prison, bien réelle celle-ci.

Le voilà à la maison de correction Ajigasaki: un nouveau monde, semblant loin de tout, où se retrouvent les exclus de la société. Un nouveau monde avec ses propres règles mais peut-être pas si différent du monde extérieur. Car dans ce monde aussi, Ryô est une victime.
C'est en victime de son entourage et de la pression de la société qu'il a tué ses parents, c'est en victime des autres détenus qu'il entre pour 2 ans (car il est mineur) en maison de correction. En effet, dès son premier jour, il va être le souffre-douleur des habitués des lieues, jouet sexuel, brimé et violenté constamment. Pourquoi lui ? A cause de son crime particulièrement horrible et surmédiatisé ? Ou aussi à cause de ce qu'il représente ?

En effet, il avait tout: pouvoir, argent, réussite. Tout ce que pourraient désirer les délinquants de cette prison. Il avait tout mais a tout rejeté dans un coup de folie, a donc tout perdu. Il représente, pour les autres détenus, cette société qui se croit si forte et intouchable. Ils vont trouver en lui l'être idéal pour se venger de cette société qui les a créés et rejetés. Ils étaient faibles au dehors, les voilà forts en prison (on le remarque non seulement chez les détenus, mais également avec le personnage du professeur de la prison "esprit médiocre" face au "brillant élève" qu'était Ryô).

Tous ne voient en Ryô que l'horrible tueur de ses propres parents, le regard fou, couvert de sang, comme nous le présente, dès les premières pages, ce manga. Lui se sent faible, incapable de la moindre violence, incapable de se défendre. Mais cette force qui s'est emparée de lui quand il a brandi son couteau face à ses parents, cette force qu'il ne connaît pas mais qui se libère dans des situations extrêmes, elle est toujours là, au fond de lui, dangereuse car totalement incontrôlée par Ryo, qui n'a même pas conscience de son existence. C'est cette force qui l'a amenée dans cette prison, c'est cette force qu'il va découvrir et apprivoiser en rencontrant un homme.
Cet homme, c'est un détenu qui vient chaque semaine leur donner des cours de karaté. Il va s'intéresser à Ryô alors que tous les autres s'en détournent, ne voyant aucun intérêt à s'occuper d'un fou capable de tuer sauvagement ses propres parents. Il va apprendre à Ryô à s'élever au-dessus de sa faiblesse pour utiliser la force qui est en lui. Il va lui donner le courage de se battre et de faire face, de dépasser sa condition toute tracée de victime.

C'est un manga dur et terriblement réaliste que nous avons là. L'univers carcéral y est dépeint dans toute sa violence, autant physique que psychologique. Le personnage de Ryô est décrit dans toute sa complexité d'être humain, faible et fort, docile et haineux, effacé et déterminé. On le voit évoluer tout au long du volume, passant du statut de victime condamnée à se faire maltraiter toute sa vie à celui d'un homme capable de se relever malgré les coups, de se prendre en charge et de s'élever.
On s'intéresse également à d'autres personnages: celui de sa soeur, prise elle aussi dans la tourmente de ce meurtre, comprenant son frère mais le détestant pour avoir détruit sa vie, pour avoir eu cette force qu'elle n'a pas. Celui du professeur de karaté, Kenji Kurokawa, le seul qui semble capable de voir en Ryô autre chose qu'un meurtrier irrécupérable. D'autres détenus ne sont pour l'instant que rapidement esquissés mais on pourra espérer les revoir par la suite. Je suis également intriguée par le personnage du directeur de la maison de correction, qu'on ne saura pas trop classer...

Un premier volume qui s'avère donc très prenant, parfois difficile à supporter (à ne pas laisser traîner devant votre petite soeur de 8 ans), à l'ambiance lourde, pesante au début, laissant place petit à petit à une force plus tranquille (au moment de l'entrée en scène du prof de karaté), même si la violence est toujours là. A suivre en espérant que les volumes suivants ne décevront pas (j'aimerais bien voir si le sujet de la culpabilité - après tout, pression ou pas, Ryô a quand même massacré ses parents et détruit sa famille - sera abordé et si oui, de quelle manière...).

Néanmoins, pour être claire, je préfère prévenir: il y a des scènes assez (voire même très, selon les sensibilités) difficiles dans ce premier volume. Des scènes où l'hémoglobine a une facheuse tendance à redécorer le papier peint, mais surtout des scènes de viol entre hommes (deux pour être précise dont une qui tourne limite gore) où rien ne nous est vraiment épargné (on pourra s'interroger sur la nécessité d'en montrer autant, mais je ne m'y risquerais pas pour le moment). Il vaut mieux le savoir avant. Le "Pour public averti" est donc à suivre, même si je le juge vraiment pas assez visible (pour info, j'ai vu ce titre à la fnac, à 45cm du sol donc facilement accessible aux petites mains qui traînent, et installé entre Love Hina et Yu-gi-oh, ce que je trouve limite inconscient).

Niveau adaptation: couvertures fidèles aux originales, sens de lecture japonais. Une ou deux petites erreurs d'orthographe ici et là, et parfois quelques petites tâches d'encre sur les dialogues, mais rien de grave.
On remarquera également à la fin tout d'abord un petit édito de deux pages signé Akata-Delcourt, donnant leur point de vue sur ce titre, suivi d'une page de présentation de Gichin Funakoshi, fondateur du karaté, et enfin une page de lexique donnant les sens des différents termes de karaté présents dans le volume.
Par rapport aux autres mangas Akata/Delcourt, celui-ci est du format de Tajikarao ou Le réveil du dieu chien, dont un peu plus haut et surtout plus large qu'un Fruits basket, ainsi que plus de pages (220 environ), ce qui explique le prix. Pour ma part, j'aime beaucoup le côté souple des mangas de cet éditeur...


- un dessin réaliste et simple qui convient bien à l'histoire
- des personnages complexes, ce premier volume nous dévoilant déjà l'évolution du personnage principal
- une réflexion sur la société d'aujourd'hui
- un côté très dur et réaliste, parfois assez sanglant, avec quelques scènes de cul, à ne pas mettre entre toutes les mains (ce n'est pas à proprement parler un point faible mais mieux vaut être prévenu, ça ne plaira pas à tout le monde...)

Un premier volume prometteur où on suit le tragique destin d'un gamin de bonne famille, assassin de ses parents qui va découvrir la force qui est en lui lors de son séjour en prison. Un titre adulte, dur et direct, qui ne cache rien et nous met face à la dualité humaine, force et faiblesse.


Nombre de volumes lus: 1 au 26-01-2003
Retour liste manga


R1K
10-12-2007
   C'est un manga réaliste et terrifiant à la fois.
Ryo est un personnage à la fois fort dans sa tête et fort physiquement, il impressionne par son instinct lors des combats auxquels il est souvent livré (si vous pratiquez un arts martial vous verrez que beaucoup de techniques que vous avez aprises sont appliqués ici). Ryo fait preuve de courrage il est rassurant de le voir évoluer à chaque volume.
Conseil vivment ce manga ;)

céd
02-08-2007
   je trouve cette série carrément classe,
je possède les 7 premiers volumes et j'ai lu les 4 premiers
en fait je me force à lire d'autre mangas, pour faire durer le plaisir.
car les fournisseurs pres de chez moi ne font pas la série,,,
pratiquants de karaté ou pas, si tu aimes le fight, tu aimeras coq de combat.
ciao....

YOKAÏ...

Quentin
14-06-2007
   Perso je trouve ce manga génial. C'est super réaliste. C'est un manga qui vaut le détour... Salut à tous

Hervé
25-11-2006
   Le début est violent, on plonge dans une histoire de rédemption... Mais après avoir achevé le 10ème tome, j'ai presque la nausée. Le dessinateur est bourré de talents, mais il est certain que ce titre est assez malsain par ses scènes de viol, de brutalité gratuite, et de non-rédemption du personnage qui vraiment s'enfonce plutôt que d'atteindre la lumière.

Non, déception. :(

Karim Voisin
05-11-2006
   (Utilisant un clavier QWERTY, merci de passer sur certaines "fautes" ou absences tels les abscences d'accent).

Sans aucun doute l'un des meilleurs mangas qu'il m'ait ete donne de lire !

Effectivement le style graphique est plaisant car realiste sans etre trop charge. Ceux qui connaissent le manga tres violent Hokuto-no-Ken (popularise en France sous le nom de serie "Ken le survivant") verront peut-etre ce que je veux dire. Style tres sombre et a mon avis tres lourd, avec beaucoup d'encre. Rien de tout ca dans "Coq de combat", aux dessins tres agreables.

L'histoire sort des sentiers battus et propose une vision differente de beaucoup d'autres mangas. On ne suit pas seulement un heros ou un anti-heros qui devient plus fort en abattant des adversaires de plus en plus coriaces, meme si on peut entrevoir ce type de trame au premier abord. Non : il y a un reel message a travers cette serie, qui est d'ailleurs assez complexe. C'est surtout ca qui le rend aussi agreable a lire !

Les combats surtout sont, pour ma part, tres bien rendus ! On s'y croirait presque. J'ai sincerement eu l'impression de voir operer des techniques extraordinaires dans le plus pur style manga, mais pourtant ces techniques existent bel et bien.

N'ayant lu cette serie qu'au volume 14, je n'ai aucun reproche a lui faire. J'ai eu des echos comme quoi les volumes suivants seraient moins bien, mais je demande a voir avant de porter mon avis.

skizyk
13-09-2006
   Une merveille ! Deja, les dessins sont exquis. J'adore le style, la représentation des corps, les details... C'est très beau. Ensuite, oui, c'est violent et érotique. Mais ce n'est pas de la violence gratuite inutile au récit ou je ne sais quoi de médiocre style Battle Royale ou Gantz. La, c'est remis dans le contexte, ça sert vraiment l'histoire. En plus, jusqu'au tome 14-15, les combats et les entrainements sont très réalistes et les références des auteurs à propos des arts martiaux sont véridiques. Bon, il est vrai que l'on s'éloigne assez tot de la perspéctive un peu contestataire et politiquement incorrecte du début de l'oeuvre, mais ce n'est pas grave. Vraiment, c'est touchant comme manga.

schiff
25-07-2006
   c'est un bon manga du moins c'est ce que je pensais au debut et maintenant que j'en suis au 10em tome je me pose des questions:
ryo est t'il vraiment l'enfoire que je pense? je m'explique au depart c'est un gars ronge par le remord quias peur maintenant il as toujours des remords (et encore) mais il cherche les coups il cherches les ennuis il as fait de sa vie la suite de la prison le petit gars un peu effraye a laisse ca place a une espece de loubard qui utilise la loi du plus fort pour ces interets sans resepct pour les autres (bon d'acord ca change aps mal par rapport a d'autres manga) mais je tilte un peu la!!
c'est moi ou ca commence a devenir un peu bateau ? il rencontre un mec plus fort que lui veut lui mettre une trempe et hop entrainement intensif et on recommence pour le prochain mec plus fort que lui
(on vas avoir un nouveau katsuo?? eurgghhhhh)

yaya83
19-07-2006
   coq de combat est mon premier manga acheté longtemps après la fin de dragon ball. ce manga est une vrai perle.un "heros" qu'on aime et qu'on deteste a la fois...si vous n'avez pas encore lu ce manga n'attendez pas plus.je viens de lire le tome 16 et c'est une bombe.les dessins n'ont plus rien a voir avec les 1ers tomes,qui sont deja tres beaux, maintenant ils sont magnifiques...18/20

Walkian
29-12-2005
   c'est un manga dur et très noir. L'auteur fait une critique très acerbe de la société japonaise. Ryu tue ces parents en réponse à la l'éducation qu'il recoit d'eux: une éducation qui écrase la personnalité. Puis il subit la violence physique: violé par ces codétenus. La seul réponse qu'il trouve c'est la violence. Et au fur et à mesure des volumes il devient de plus en plus violent et amoral (triche, viole ...), abattant des personnages de plus en plus respectable (un étudiant parfait, un support de famille, ...).
Au niveau du volumes 13 (où j'en suis), il semble qu'un tournant va avoir lieu pour Ryo. Va-t-il devenir plus moral ??

Il est clair qu'il ne faut pas mettre ce manga entre toute les mains. Il faut avoir du recule pour le lire. Mais même en ayant du recule j'ai eu du mal (ce qui m'a géné le plus étant les violes...arg). Personnellement, si le tournant auquel je pense n'arrive pas, j'arrête la série là.

df
04-11-2004
    shamo, est certainement l un de mes manga prefere, avec sa naration qui se veut realiste,placer dans une societe ou comme le dit l auteur,ou on se sent si facilement etouffer et oublier un peu comme la soeur de ryo, ou on peut voir autant de buisness sur n inporte quoi,ben ouai le monde est diriger par les entreprises faut bien si faire depuis le temps. Mais ce qui fait de ryo narushima un personnage a part dans le monde du manga, c est que c est un veritable diable aux allures d un roi, et la je ne parle po de dark schenneider, ryo lui baise ou plutot viole quand il en sent l envie, ne redoute aucun combat, et n a que tres peu de regret sur des experiences que le commun des mortelles plongeraits dans de profondes crises de parano, donc pour moi shamo, merite un beau 17/20

ienien
24-10-2004
   honnêtement je ne sais pas trop quoi penser de ce manga.. j'ai arrêté après le vol 5. il y a quelque chose de fort qui s'en dégage certes.. mais c'est vrai que si l'on enlevait la crudité de certaines scènes, il ne resterait pas grand chose je trouve.. je ne suis pas sûr que le message que veut nous délivrer l'auteur soit si intéressant que ça... n'est ce pas que de la poudre aux yeux tout ça?
perso je m'y retrouve pas.

Herbv
02-06-2004
   Après une chronique très favorable à propos du 1er tome, il est temps de faire un point. Les volumes 6 et 7 s'enfonçaient dans les combats du Lethal Fight et laissaient craindre le pire sur l'évolution de la série. Mais le 8ème opus relance son l'intérêt, nous montrant un "héro", Ryo, encore plus amoral (si c'était encore possible) et prêt à tout pour aller au bout de son obsession, y compris à ce détruire physiquement et psychiquement. Et on découvre que "l'ennemi à abattre", le "méchant" n'est pas si mauvais qu'on aurait pu le croire, au contraire. Belle inversion des rôles. Le problème est (commun à tellement de mangas) que c'est étiré, étiré sur toute la longueur du volume... Mais on ne s'ennuie pas un seul instant et la série continue à me plaire assez pour que je continue à la suivre.

tournez l'bouton
17-04-2004
sur, c'est un auteur qui sait où il va. il est bourré de talent et nous fait découvrir un monde de vices avec un style bien à lui. c'est à la fois jouissif de voir à quel point le personnage de Ryo évolue, et à la fois flippant! perso j'ai été pris à la gorge par l'histoire qui dévoile peut à peut ses rouages. un univers dur, cruel où la loi qui règne est celle du plus fort. tout cela se retrouve visuellement! à choisir soigneusement, il n'est pas à donner à tout le monde. violent certes, mais beau quand même.

loupi
12-04-2004
   bon j'irai pas jusqu'à dire que c'est un manga génialisime mais il est quand même trés bien. il fait preuve d'une grande violance mais je pense qu'elle est nécessaire à ce manga et c'est trés intéressants de voir l'évolution de ryo. c'est bizarre de voir comment il a changé qd on lit le 1er tome et le tome 7. d'habitude les héros de manga on les aimes bien mais alors ryo on peut carrement le détester enfin ca dépend des personne. ben sinon je le conseil vivement de le lire :)

Denis D Broniard
01-04-2004
   bon jvien de me lire le tome 7.
Que dire? je suis totalement fan de ce manga.J'adore Ryo il est super vilain . En plus l'histiore a bien avancé depuis k'il est sorti de prison.
vivement la suite. En attendant jvai me lire le nouveau Ken, il a l'air excellent

RogerMoore
03-03-2004
   bon jvien de lire le tome 6 et c sur ca a change depuis le debut de lhistoire mais moi je kiffe.
les dessins sont bien fait, realiste et les tons sont bien choisis.
En plus lhistoire est passionante a suivre et a la fin tu tome 6 on veut vite lire la suite ce ki est signe dun reel interet pour le titre.
++

Shin
30-01-2004
   alors la le dessinateur a fais fort,je me demande bien comment il a pu imaginer ce scenario.Parcque franchement quelqu'un qui rentre en prison se fais violer a mainte reprise et qui en sort en tant que tueur et violeur,au debut s'est un petit bouffon et ensuite une grande racaille qui fracasse tout le monde c'est beaucoup mais alors beaucoup trop exagere.En plus le viol est constemment present donc ce manga est bon pour filer droit a la poubelle

maharadjah
12-01-2004
    manga de critique d'un monde ou la reussite se trouve uniquement dans la recherche du profit, qui au fur et a mesure de l'histoire nous devoile un peresonnage d'une extraordinaire complexite.
c tt simplement fascinant car on voit le monde a travers les yeux d'un criminel qui a qd meme reussi a tuer ses parents...
attention cependant aux scenes de violence
sinon j'aimerai recuperer le titre du manga en anglais car je me suis rapatrie ds un monde anglophone et que je n'arrive pas a l'avoir
est ce possible?

cool
30-12-2003
   

une seule chose a dire :ce manga dechire!!!!!!
daccor ya du sang , c violent , mais c ca qui le rend aussi interressant ,il reflete totalement le mauvais cote de la societe jap


a absolumemt avoir dans sa mangatheque

Yohko Kurama
24-11-2003
   Un grand merci à tous pour avoir voté favorablement ce manga
Sans vous,je serais passer près d'un scénario passionnant, de dessins agréables à l'oeil sans être extraordinaire.
Personne ne peut se douter de l'évolution du scénario et c'est ce qui fait la force de ce manga génial.
Encore merci

Voir l'ensemble des 28 avis

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga