Omega Complex par Shonen / Izu - 2009
3 volumes (édition terminée) - Global Manga
Sens de lecture japonais - 126x180 mm - 7,95€
Pas de planning
Couvertures françaises

Donnez votre avis

Dallas, 1963. Ananké et Kama ont une mission à accomplir mais ils sont attendus par des hommes armés bien décidés à les arrêter...
Grand Canyon, janvier 1987. Ils sont quatre dans un pick-up à fuir, s'arrêtant juste quelques heures dans un grill avant de reprendre la route. Mais l'endroit est quasi-désert et le cuistot ne semble pas très au point en matière culinaire. Pour la traque d'Erynies, des gens irradiés atteints d'effets secondaires après la prise d'un médicament et donc potentiellement dangereux et instables, par contre, c'est une autre histoire...

Pour relancer leur label Global Manga quelque peu malmené ces derniers mois par un contexte financier difficile, Les Humanoïdes Associés comptent visiblement beaucoup sur leur nouvelle série, Omega Complex, lancée à grand renfort de publicité web, de communiqués de presse et de dédicaces. Que se cache-t-il donc derrière ce petit battage médiatique ?

Le scénario d'Omega Complex est signé Izu tandis que, côté dessin, c'est Shonen, déjà auteur de B.B. Project, qui s'y colle. Les premières pages nous plongent d'office dans une réalité alternative à la nôtre, du côté de 1963 à Dallas, lançant le scénario de manière bien mystérieuse mais laissant déjà entrevoir les multiples possibilités que cette base pourrait dévoiler.
Changement de décor et d'époque ensuite, sans pour autant que l'on se perde vraiment, même si de nombreuses questions restent en suspend. Mais là où il serait facile de perdre le lecteur en route, vu toutes les notions que l'on doit ingurgiter au fur et à mesure sur ce monde ravagé par une guerre radioactive, les deux auteurs parviennent à nous guider en posant quelques jalons de repère, sans pour autant clarifier les mystères trop vite, répondant par ci pour mieux interroger par là. Facile aussi de foirer l'équilibre entre la bonne dose de mystères qui nourrissent la curiosité et la surdose de questions qui n'auront jamais de réponse et ne sont là que pour bluffer et épater le lecteur sans rien derrière. Mais pour le moment, cet équilibre est bien maintenu et permet au contraire de rendre la lecture plutôt prenante bien que dense.
Car il s'en passe, des choses, dans ce volume, ne perdant donc pas de temps en palabres inutiles mais présentant le monde d'Omega Complex au fur et à mesure que l'on suit les aventures de Kama, paumé irradié survivant à coups de chasses foireuses d'Erynies plus victimes que bourreaux et de piqures de GHOST issu du marché noir, obligatoire s'il ne veut pas voir les radiations finir par avoir sa peau.

Tout cela sonne très classique mais s'avère plutôt efficace, donnant très envie s'en savoir plus et de comprendre. Comprendre pourquoi le Kama et la Ananké du début semblent si différents par la suite, comprendre les intentions de chacun, les enjeux, comprendre dans quel camp se trouve chaque partie et puis voir comment tout ce petit monde va interagir pour le meilleur et surtout le pire. Difficile en effet d'imaginer un avenir chatoyant quand entre en jeu une jolie petite bombe H de 57 Mégatonnes...
À chaque début de chapitre nous sont expliquées des clés de compréhension pour suivre correctement les données un peu techniques de l'action, sans oublier en fin de volume une leçon détaillée façon "La radioactivité pour les nuls"... Côté dessin, le tout est plutôt maîtrisé et précis, détaillé sans en faire trop. Petit bémol tout de même niveau narration notamment durant les scènes de combat, voulues comme très dynamiques mais pas toujours évidentes à suivre. Rien d'insurmontable néanmoins.
Il y a aussi un bon équilibre entre les scénes explicatives et les scènes d'action bien bourrines avec leur lot d'hémoglobine mais à la violence jamais complaisamment gratuite, entre les moments durs et les petites notes d'humour qui évitent d'étouffer la lecture.
A noter par contre les dernières pages, proposant un flashback sur certains personnages mais sous le crayon de Lim Shi Min, donnant au final un rendu plus shônen et basique que l'histoire principale.

Voilà en tout cas un premier volume intéressant, ne se contentant pas de lancer une histoire mais nous plongeant directement dedans avec beaucoup de rythme et d'efficacité, avec des personnages évitant le trop-plein de stéréotypes et ne demandant qu'à s'étoffer, un scénario aux multiples rebondissements avec implications politiques, militaires, stratégiques jamais prises de têtes. Reste à voir si la suite, à venir dans quelques moi,s saura garder ces qualités...

Droits images et couvertures: © Izu & Shonen 2009 - Les Humanoïdes Associés S.A.S Paris



Retour liste manga
Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga