Blue Heaven par Tsutomu Takahashi - 2002
3 volumes (édition terminée) - Génération comics
3 volumes (édition terminée) - Shueisha
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 8,95€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures coréennes

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Le Blue Heaven est un paquebot de luxe qui s'apprête à partir pour sa croisière inaugurale. Le champagne coule à flot, l'argent aussi, tout le monde est heureux, le propriétaire se frotte les mains en comptant les recettes... Mais voilà qu'en plein océan, le commandant repère un bateau de pêcheurs en perdition. Peut-être y a-t-il des survivants ? En effet, on y découvre deux hommes, comme rescapés d'un terrible massacre. Mais cet acte de sauvetage va déclencher un véritable carnage...

Blue heaven est le premier manga de Tsutomu Takahashi à arriver en France, par l'intermédiaire de Génération comics (devenu depuis Panini Manga) qui ne s'arrêtera d'ailleurs pas là pour faire découvrir ce mangaka : il enchaînera avec le one-shot Alive avant de promettre Sky high et Jiraishin. Blue heaven, ça commence comme Titanic et ça se termine comme Starship troopers : dans un bain de sang au milieu des hurlements.
En effet, c'est le jour du départ du paquebot Blue heaven pour sa première croisière. Des vacances idéales pour riches clients prêts à débourser beaucoup d'argent afin de goûter au luxe des nombreux divertissements proposés sur le navire. Peut-être ce genre de voyage n'était-il pas fait pour être le théâtre d'un acte de sauvetage humaniste ? En tout cas, le rêve se transforme vite en cauchemar sanglant...
Ainsi, Blue heaven est l'occasion de découvrir un dessinateur et narrateur hors paire, Tsutomu Takahashi. Son trait est survolté, tranche comme une lame, sait créer des personnages uniques, certains assez attachants, beaucoup d'autres bien plus froids, machiavéliques, au regard glaçant. Ses histoires ne sentiront jamais la rose mais le sang et les tripes, la haine et la terreur étant ses joujou de prédilection. Bref, pas de super-héros grand, noble, fort sur son destrier blanc, juste des personnages détestables, pourris, crachant leur haine sur une humanité montrée en totale décadence, une humanité s'attachant juste à une vie médiocre et sans espoir et où les notions de solidarité et d'entraide ne veulent plus rien dire face au danger.
Si le premier volume fait froid dans le dos par la mise en place de personnages mystérieux, semblant prêts au pire sans qu'on le nomme, créant alors une ambiance poisseuse, glauque et sordide, les volumes suivants ne vont pas jusqu'au bout : on part alors juste dans un jeu de massacre grandeur nature où s'éclatent quelques tarés ne s'intéressant qu'à leur propre survie en ne voyant les autres que comme des morceaux de chair à abattre en cas de gêne. Niveau scénario, cela devient alors très basique "tuer ou mourir" et un peu lourdingue dans les dialogues des psychopathes en présence puisque c'est à celui qui crachera le plus sur le monde pourri qui l'entoure. Avec au milieu une petite flamme de vie innocente, frêle mais tenace, histoire de ne pas montrer l'humanité comme définitivement perdue mais capable d'engendrer plus de haine que d'amour de manière spontanée.
Si cela fait perdre énormément au récit niveau développement des personnages, très basiques, juste cibles potentielles sans âme, puisqu'on en reste juste à du "BANG BANG j'vais t'buter !", on ne peut pas nier que Takahashi sait y faire pour mener son affaire. Ses plans sont nerveux, recherchés, donnant un rythme haletant et prenant. Bref, c'est bourrin et niveau psychologie, ça frôle le zéro absolu, mais ça dégomme sec, de manière totalement assumée...

A noter que le volume 3 n'est occupé qu'à moitié par le final de Blue heaven, le reste étant une nouvelle titrée 69 dans laquelle on suit le road-movie d'un couple de paumés toujours aussi peu attachants, crachant sur tout ce qui n'est pas comme eux alors que leur vie ne vaut guère mieux que celle de monsieur tout-le-monde, aussi médiocre soit-il... Evidemment moins violent que Blue heaven mais toujours aussi nihiliste, glauque, désespéré... A réserver donc à un public averti pas facilement impressionnable.

Droits images et couvertures: © Tsutomu Takahashi 2002 - publié au Japon par Shueisha Inc., Tokyo



Retour liste manga


Kohaku
24-02-2007
   Un début prometteur mais le manga vire vite au grotesque, grossier et à la violence gratuite. Personnellement je suis content de ne pas l'avoir acheté.

skizyk
12-09-2006
   J'ai bien aimé les 2 tomes de Blue Heaven ! Hein? Les 3 vous dites? Non non, les 2 ! Le troisième, c'est pas Blue Heaven, c'est autre chose... Que l'on est obligé d'acheter pour connaître le résulat du sanglant combat entre les deux psychopates qui ont eu le malheur de se croiser sur un paquebot de luxe. Sinon, comme c'est dit dans la fiche de Morgan, les dessins, la mise en scène, la naration et le début de l'histoire sont extraordinanires.

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga