Gente par Natsume Ono - 2007
3 volumes (édition terminée) - Kana
3 volumes (édition terminée) - Ohta Shuppan
Sens de lecture japonais - 125x180 mm - 8,50€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises

Donnez votre avis

Lorenzo va bientôt ouvrir son restaurant à Rome et il cherche du personnel de salle, ses cuisines ayant déjà trouvé leurs chefs avec Vanna et Dario ainsi que le sommelier Gigi. Mais engager des hommes d'âge mûr portant des lunettes de presbyte n'est pas forcément si facile, même quand c'est pour faire plaisir à sa femme...

Après avoir sorti le one-shot Ristorante Paradiso en 2006, Natsume Ono reprend en 2007 sa joyeuse troupe du restaurant romain Casetta dell'orso pour une série en 3 volumes, Gente, également prépubliée dans le magazine Manga F Erotics d'Ohta Shuppan. Pour la version française, c'est Kana qui continue de s'en charger. Il ne s'agit pas véritablement d'une suite puisque les deux premiers volumes se situent chronologiquement avant l'arrivée de Nicoletta tandis que le troisième la voit déjà bien intégrée à l'équipe, continuant alors de tourner autour du charmant mais difficile d'accès Claudio.

Ainsi, les deux premiers tomes nous proposent d'en savoir un peu plus sur l'ouverture du restaurant de Lorenzo et l'arrivée membre après membre de la troupe, nous permettant alors de mieux les découvrir, d'en savoir plus sur leur vie, leur passé, des événements parfois évoqués succintement dans Ristorante Paradiso qui prennent tout leur sens ici. On découvre également d'autres personnages, comme Vanna et Dario, les anciens cuisiniers, ou Marzio, l'aide-cuisinier.
Comme dans Ristorante Paradiso, on a droit dans Gente au récit de la vie quotidienne des employés et des habitués du restaurant, de simples tranches de vie qui en disent long sur eux, permettant d'approfondir leur caractère, d'en savoir plus sur des personnages jusque là assez énigmatiques. Une infinie tendresse se dégage de leurs relations, chacun prenant soin des autres, parfois avec un peu de brusquerie comme Luciano, de retenue comme Gigi ou de maladresse comme Claudio, toujours aussi indécis, mais tous se soucient les uns des autres.
Certains chapitres sont des merveilles d'émotion, comme quand on en apprend plus sur Teo et ses relations d'apparence houleuses avec Vanna alors qu'un lien très fort finit par les unir. Ou l'amour qu'une habituée porte à Luciano alors que celui-ci garde son cœur tourné vers sa défunte épouse, envers et contre tout, dépassant alors le stade de l'ours bougon pour dévoiler un être sensible et terriblement attachant. Sans oublier la rencontre de Vito le séducteur avec sa future femme, histoire effleurée dans Ristorante Paradiso. Et le fameux Monsieur Rizzo, si souvent évoqué, bourreau des cœurs malgré son alliance, sorte de Cupidon charmeur qui gagne en sympathie au fil des pages.
Car le sujet principal de Gente reste l'amour : amour familial qui unit les employés du restaurant autour des attachants Lorenzo et Olga, instigateurs de toute cette tendresse et de cette prévenance, amour qui lit les couples... plus moins selon les couples, les sentiments évoluant au fil du temps, amour qui flotte constamment dans l'air autour de toute cette joyeuse bande. Un amour tout en retenue et en subtilité, sans niaiserie ni guimauve, du genre qui créé une petite boule dans la gorge au fil des pages, discrètement, sans se faire remarquer.

Par contre, il faut reconnaître que la narration est parfois un peu complexe : dans le one-shot, tout était centré sur Nicoletta et il était plutôt facile de s'y repérer, chacun des autres personnages ayant sa manière identifiable d'interagir avec la jeune femme, celle-ci découvrant le restaurant et ses employés en même temps que nous, avec donc un œil neuf. Dans Gente, il n'y a aucun personnage central, on passe d'un protagoniste à un autre et il est parfois un peu plus difficile de parfaitement se repérer, surtout quand la mangaka introduit d'un coup des personnages jamais vus et n'ayant qu'un rapport assez lointain avec le restaurant ou quand elle joue avec des flash-backs. Vu que son trait reste assez simple au niveau des personnages, cela n'aide pas forcément à bien les différencier. Néanmoins, cela ne rend pas la lecture moins fluide pour autant, l'ambiance restant toujours aussi calme et apaisante, on se laisse porter au fil des pages, sans stress, avec l'impression qu'on finira de toute façon par retomber sur ses pattes à un moment ou à un autre. Impression toujours vérifiée d'ailleurs. C'est un peu comme un arbre généalogique qu'il faut parvenir à construire, avec ses branches plus ou moins tordues et alambiquées, puisque Natsume Ono nous invite dans une grande et belle famille en perpétuelle construction. C'est finalement bien ça qui fait le sel de la série même si ça demande un peu de concentration pour s'y retrouver.
Difficile donc de ne pas succomber au charme de cette chronique toute simple du quotidien de ce petite restaurant romain où l'on aimerait évidemment pouvoir réserver une table pour retrouver cette ambiance si tendre, chaleureuse et douce qui ne manque pas de nous envelopper au fil de la lecture. Le genre d'histoire qui reste longtemps dans la tête, quand on se surprend quelques jours plus tard à se demander ce qu'ils deviennent tous, comme s'ils existaient vraiment...

Droits images et couvertures: © Natsume Ono 2009 - publié au Japon par Ohta Publishing Co., Tokyo


- un dessin tout en délicatesse, sans fioriture, très personnel.
- des personnages attachants, liés les uns aux autres par beaucoup de tendresse et de prévenance.
- de simples petites tranches de vie tout en subtilité, avec une belle touche d'humour et d'émotion tout en retenue.
- une narration parfois un peu complexe.

Après Ristorante Paradiso, Natsume Ono nous replonge dans le quotidien simple et chaleureux de la Casetta dell'orso où l'on peut retrouver avec plaisir les personnages déjà présentés, ainsi que d'autres, apportant de nouvelles couleurs à ce tableau charmeur et attachant.


Nombre de volumes lus: 3 au 23-09-2010
Retour liste manga
Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga