Karakuri Circus par Kazuhiro Fujita - 1997
21 volumes (édition terminée) - Akata/Delcourt
43 volumes (édition terminée) - Shogakukan
Sens de lecture japonais - 110x175mm - 5,75€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Narumi Kato, 18 ans, a vécu quelques années en Chine où il en a profité pour développer sa force physique et apprendre les arts martiaux. Le voilà revenu au Japon pour apprendre une mauvaise nouvelle: il est malade et il mourra s'il ne fait pas... rire les gens. L'humour et le comique n'étant pas vraiment ses points forts, il rencontre quelques difficultés lorsqu'il rencontre un jeune gamin poursuivi par des malfrats pas vraiment ordinaires qui se trouvent être des marionnettes surpuissantes. Les deux nouveaux compères ne devront leur salut que grâce à l'arrivée de la jeune et jolie Shirogané et d'Arlequin.

Nouveau shônen manga issu du Shônen Sunday de Shogakukan, Karakuri circus est toujours en cours au Japon. Son mangaka, Kazuhiro Fujita, est un habitué des séries assez longues, son précédent manga, Ushio to Tora, comptant 33 volumes.

Comme tout bon shônen qui se respecte, Karakuri circus démarre sur des bases classiques: on rencontre Narumi, jeune gars hyper balaise au coeur d'or, dont le chemin va croiser celui de Masaru, gamin faiblard et pleurnicheur sans beaucoup de caractère, ainsi que celui de Shirogane, nana froide et pas très expressive au caractère... difficile.
Mais, c'est déjà le contexte de leur rencontre qui va jouer dans l'originalité: Narumi, malgré toute sa force, risque de mourir à cause d'une maladie rare. En effet, il a besoin de faire sincèrement rire son entourage s'il veut survivre aux crises qui l'étouffent. Pas évident quand on n'est pas un clown de naissance mais plutôt un gars à la carrure imposante qui fiche un peu la trouille... Surtout quand on se doit d'aider un gamin, Masaru, poursuivi par des tueurs envoyés par la famille de son père décédé, hyper riche. La baston à mort n'étant pas vraiment l'idéal pour faire rire les autres, Narumi aura bien besoin de l'aide de la mystérieuse Shirogane, marionnettiste de grand talent, élevée dans un cirque, et dont le rôle est de protéger coûte que coûte Masaru, pour sauver le jeune garçon.
L'univers du cirque et des marionnettes n'est pas vraiment l'univers souvent abordé dans les mangas (niveau marionnettes, on pensera à Genzo le marionnettiste, bien sûr, mais le contexte n'a pas grand chose à voir). Le sujet étant abordé plutôt du côté comique, sans du tout se prendre au sérieux, on est loin ici des shônen qui se la jouent et s'y croient à fond: ici, les héros peuvent parfois avoir l'air assez lamentable, ils doutent, ont la trouille mais apprennent petit à petit à faire face. On retrouve bien sûr les valeurs souvent mises en avant dans les shônen: le courage, la persévérance, le dépassement de soi (dans la limite du raisonnable)... il y a pire comme valeurs ! D'autres, comme le sacrifice, le fait de se fondre dans le moule, sont plutôt détournées, ridiculisées, ce qui donne un côté très rafraîchissant. Les personnages ont une grosse soif de vivre, la vie n'est pas montrée comme une simple marchandise sans importance mais comme un cadeau à préserver précieusement.

Niveau dessin, l'auteur n'a peut-être effectivement pas la maîtrise des traits comme d'autres mais donne à côté de ça beaucoup de vie et de personnalité à ses personnages: ça ne correspond donc pas vraiment aux critères de beauté habituels (mais c'est tellement subjectif...), néanmoins, c'est extrêmement dynamique grâce à une narration parfois originale, parfois un peu fouillis mais tellement poussée à l'extrême, avec un côté farfelu, que ça correspond finalement très bien au manga en lui-même. Les personnages sont souvent caricaturés, jouant à fond sur le ressort comique, ou, moins souvent, démoniaque, de certains.

Les personnages, basiques au départ, évoluent petit à petit chacun dans leur propre direction: Masaru n'est bien vite plus ce petit gamin faiblard et pleurnicheur des début, mais par l'exemple montré par son entourage proche (bon comme mauvais), il apprendra à découvrir ses capacités, à accepter ses faiblesses, à devenir plus fort pour pouvoir résister aux nombreuses épreuves que la vie lui réserve. Mais il devra aussi apprendre la confiance en les autres, ceux qu'il craint de voir changer dès qu'il leur parlerait de la fortune de sa famille et il découvrira petit à petit la réalité du monde qui l'entoure où chacun doit faire face à ses propres difficultés avec ses propres moyens. Shirogane, ange froid et inexpressif, va petit à petit découvrir son coeur et son âme, espérant dépasser un jour le stade de marionnettiste manipulée qu'elle a l'impression d'être depuis sa naissance (pour une fois qu'un personnage féminin s'avère autre chose qu'une simple plante verte dans un shônen manga, profitons-en).
C'est d'ailleurs le thème principal, du moins des 6 premiers volumes: la manipulation des autres, chacun se découvrant être la marionnette, le pantin désarticulé de quelqu'un ou de quelque chose (l'argent, le pouvoir, la haine, la peur, etc.) qui l'empêchent d'être lui-même et d'être maître de ses propres actes. C'est en prenant conscience de ça et en dépassant cet état que les différents personnages, quand ils acceptent d'être lucides et honnêtes avec eux-mêmes, évoluent.
C'est un des points centraux du manga qui me le fait rendre réellement intéressant, sans oublier bien sûr l'univers particulier du cirque (pas de grand tournoi en vue pour le moment mais qui sait comment cela peut-il évoluer...) et le côté assez fou, bourré d'autodérision et déjanté, pas du tout prise de tête, que le mangaka met en place. Sans oublier pour autant un petit côté un peu sanglant de temps à autres, dans certains affrontements parfois inattendus, du moins dynamiques et qui ne durent pas pendant 4 volumes.
Le volume 6 semble apporter une certaine stabilisation des situations, après un volume 4 qui avait déjà clos le premier cycle. De nouveaux personnages font leur entrée, des intermèdes font leur apparition, dévoilant un côté comique assez inattendu chez certains, apportant encore plus d'épaisseur dans leur caractère. Impossible de savoir vers quoi on se dirige...

Droits images et couvertures: © Kazuhiro Fujita 1998 - publié au Japon par Shogakukan Inc., Tokyo


- un dessin très dynamique et assez déjanté
- une base originale, mettant en scène univers du cirque et marionnettes de combat
- des personnages qui semblent basiques mais qui évoluent beaucoup et étonnent...
- un scénario pas si facile que ça à deviner, avec pas mal de rebondissements...
- manga qui ne se prend pas au sérieux, avec pas mal d'humour et de dérision
- mais un dessin parfois assez brouillon
- plus de 30 volumes... pas forcément un défaut mais que donnera-t-il sur la longueur ?

Drôle, dynamique, rafraîchissant, avec des personnages humains, attachants et complexes qui savent évoluer, des rebondissements imprévisibles, un contexte original: voilà un shônen inventif et plaisant qui mérite le coup d'oeil...


Nombre de volumes lus: 6 au 20-06-2004
Retour liste manga


francis
07-04-2009
   rien d'autre pour vous dire qu'il est le meilleur manga parmi des centaines que j'ai vus pendant 20 ans. En tant qu'asiatique, je me trouve beaucoup plus facile à comprendre des émotions et affections de différents personnages. L'auteur ne manque pas du tout de techniques et le dessin pour certains un peu moche est simplement son type unique.
Merveilleux le scénario. Quelle compétence de l'auteur nous a fait découvrir une tragédie de 200 ans avec plein de conflits, combats et bien sûr d'amour!!

Pics
26-09-2008
   Un des meilleurs mangas selon moi, l'histoire est originale et le scénario est plein de rebondissements, même si l'action ne commence vraiment qu'au tomme 7.
Les personnages sont sympathiques et attachants,et il y'a de l'humour malgré les nombreux combats.
Bon le dessin est parfois bizarre, mais personnellement je m'y suis très vite habitué.
En Bref, un manga à lire.

(Je suis tellement déçu que la parution française soit arrêtée, on peut même pas appeler ça une fin :'( )

Anonyme 04-06-2008
   Karacuri circus c'est vraiment un manga tombé du ciel franchement lisez le à tout prix !! C'est extraordinaire, l'histoire est unique en son genre et les personnages sont fantastique croyez moi c'est une pro qui vous le dit !
Pour ce qui aime les aventures sans faire forcement comme les autres
S'il vous plalit si vous connaissé parlé en autour de vous pour que la série continue en france ! Penser à nous les fan !!
(Note de Morgan : on ne pourra de toute façon désormais rien y changer, la série se termine bel et bien en France avec le volume 21)

citustunter
12-05-2007
   Un manga qui sort du lot (peut être un peu trop pour certains) qui a le mérite d'avoir une narration hors du commun avec tout plein de rebondissements et des personnages attachants avec toutes leurs qualités et aussi tous leurs défauts.

Bref un manga qu'il est bien de le lire :-)

guillaume jap
22-03-2007
   Ce manga est une pure merveille et je mache pa mes mots. cela nous change des shonen trop classiques et stériles comme rave (one piece de chez leader price) qui représente bien ce genre.Je recommande à ceux qui pourraient être intêressé par cette série de s'accrocher, car même si le début est assez accrocheur (les 3 1er vol.), la suite est beaucoup plus dure a digérer (vol.4,5,6).Mais il ne faut surtout pas s'arréter, car la suite est "bouleversifiante". Donc manga destiné à tous ceux qui ont bon goût!!!

skizyk
22-10-2006
   Vraiment mal dessiné mais alors hyper bien scénarisé. Rien à dire, l'histoire (qui commence veritablement au tome 7, comme dans Kenshin ou Yuyu Hakusho) est super interressante. Et comme c'est dit dans le texte on est bien au dessus du shonen de base. Sauf pour les dessins, qui sont très chargés et parfois peu clairs... M'enfin ARMS est plus moche après tout ! Et dans le fond ça reste lisible, les marionnettes sont bien faites, les annimaux aussi. Et ça fait plaisir de voir un manga ou la France est à l'honneur (chauvinisme quand tu nous tiens...)

samizo kouhei
29-06-2004
   Un manga atypique ! Il est peut être très brouillon, mais le dessin est très original. Le scénario et les personnages connaissent des évolutions surprenantes ! Un manga à découvrir, même si on peut s'interroger sur son intérêt à long terme.

mokonaz
29-05-2004
   j'ai jamais lu une daube pareille, et coyez moi j'en ai lu!
celui là les surpasses tous!! les dessins sont pas glorieux, et les personnages...n'en parlons pas...Ralala rien que d'en parler!!
Bref c'est pas un bon manga...c'est tous ce que j'peux dire!!
A éviter à tous prix!! même si on vous l'offre!

iggy the fool
12-03-2004
   j'ai lu ke les 4 premiers tomes mais c'est vraiment tres sympa!les dessins son pas top et o final c'est assé classique mais il y'a un je ne sai quoi ki se degage de se bouquin...vraiment atachant!et la fin du volume 3 est a se flinguer!la naration est tres originale avec des flash back du meme moment mais a un autre endroit.en + c'est mensuel....que demande le peuple?!?

jayer
28-12-2003
   Oh lala on s'attaque à un gros poisson qui va faire parler de lui !!! pourquoi me direz vous ?
Parce ce que ce manga sort completement du rang je ne pense pas que ce soit un shonen ni un seinen et encore moins un shojo !!!!
les dessins ne sont pas les plus beaux qu'on n'ai jamais vu mais l'auteur n'est pas dénoué de techniques !!!
Ce qui fait la force de ce manga ce sont ces personnages ultra charismatiques et une histoire qui ne ressemble à rien de ce que l'on ai dejà vu !!!
je conseillerai aux curieux et à ceux qui aiment les histoires qui sortent du lot

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga