Fushigi Yûgi - La légende de Gembu par Yuu Watase - 2003
11 volumes (édition en cours) - Tonkam
12 volumes (édition terminée) - Shogakukan
Sens de lecture japonais - 115x170 mm - 6,99€
Planning de sortie
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures américaines Couvertures allemandes

Donnez votre avis
Lire les autres avis

1923, Japon. Takiko, jeune fille indépendante au solide caractère vit seule avec sa mère, mourante, depuis le départ de son père, écrivain obsédé par ses oeuvres. Mais celui-ci revient, avec l'idée fixe de faire la traduction d'un livre chinois qu'il a découvert lors de ses voyages, Les écrits des quatre dieux du ciel et de la terre. Ce retour exaspère Takiko qui laisse alors éclater sa colère et sa rancoeur face à ce père absent lorsque sa mère décède, épuisée. La jeune fille s'empare alors du livre de son père dans le but de le déchirer et se retrouve projetée dans un autre monde, couvert de neiges. Elle y fait la rencontre d'une étrange femme promise à la mort dans le pays de Hokkan. Ainsi commence la légende de la prêtresse de Gembu...

Fushigi Yûgi - La légende de Gembu est un manga de Yuu Watase, toujours en cours au Japon. Si son rythme de sortie est assez lent, c'est parce qu'il est prépublié dans le magazine Fushigi Yûgi Perfect World, créé tout spécialement pour lui. Magazine donc entièrement dédié à l'univers Fushigi Yûgi et sortant à un rythme plus ou moins trimestriel avec son lot de goodies estampillées FY (posters, cartes, illustrations inédites, etc.).

En effet, Fushigi Yûgi est à la base un manga de Yuu Watase en 18 volumes, sorti en France chez Tonkam (succès qui lança la popularité de la mangaka alors que le shôjo démarrait tout juste en France). Si ce manga s'attachait à ranconter les aventures de Miaka, la prêtresse de Suzaku, La légende de Gembu s'attaque plutôt aux pas de la toute première prêtresse, celle de Gembu donc, dont on entend d'ailleurs parler dans Fushigi Yûgi (dans le tome 8, par exemple, où l'on en apprend plus sur le destin de cette première prêtresse et de ses étoiles). En quelque sorte, La légende de Gembu est un manga dont on connaît déjà la fin même si on ne sait pas comment on y arrivera ni si Watase va rester sur ses premières idées...

Le ton de La légende de Gembu est alors un peu différent de celui de la première série. Après tout, 11 ans séparent ces deux séries et la mangaka a eu le temps de créer bien d'autres mangas entre temps, faisant donc évoluer son style. Le ton est donc un peu plus noir, un peu plus mature, aidé en cela par une héroïne au caractère bien différent : là où Miaka était l'espiègle mais naïve et gentillette héroïne ventre sur pattes, Takiko a du mordant et sait se défendre, n'attendant personne pour se battre. Et si Miaka était une contemporaine de ses lectrices, lycéenne banale de la fin du 20ème siècle dans laquelle les jeunes filles pouvaient facilement se reconnaître, le fait que La légende de Gembu se passe voilà 80 ans apporte une distance supplémentaire. Peut-être parce que le public de La lègende de Gembu est le public de la première série avec 10 ans de plus ?

Néanmoins, on ne change pas une recette qui marche et que Watase a eu le temps de tester et peaufiner au fil des années. Si Miaka fuyait sa mère et son éducation trop exigeante, Takiko se lâche face à un père absent qu'elle rend plus ou moins responsable de l'état de délabrement de sa famille. Les deux jeunes filles pensent que rien ne les retient dans leur monde et se sentent inutiles, trouvant alors dans leur pays d'adoption une raison de se battre et d'exister, en tant que prêtresses.
Le pays de Kudo garde toujours le mauvais rôle et a toujours en réserve les méchants de service, vicieux, sadiques et manipulateurs tandis que la recherche des étoiles apporte son lot de surprises. On aura ainsi du mal à ne pas reconnaître dans Rimudo et Chamka les personnages classique de Watase-land : Rimudo le mystérieux guerrier torturé qui fera chavirer le coeur de notre innocente héroïne tout en changeant d'attitude toutes les deux minutes, fuyant avant de revenir sauver la jeune fille et disparaissant de nouveau, et Chamka le gentil garçon, le bon copain rigolo qui se prend toutes les baffes mais se sent responsable de la jeune fille fille pour qui il éprouvera quelque chose... Rajoutons là-dessus un soupson d'ambiguité sexuelle à la Nuriko, des personnages kawai et/ou charismatiques au possible, les méchants toujours blonds (?), quelques morts sanglantes et injustes (ça tombe comme des mouches), etc.

Bref, cela reste du très classique mais également efficace, Watase sachant gérer son histoire et insérer un peu d'humour au bon moment sans pour autant casser le rythme de ses scènes. On semble partie pour un certain nombre de volumes vu l'évolution finalement assez lente des choses. On ne pourra qu'espérer que le ton ne partira pas dans le trip "bons sentiments, romance fleur bleue et amour impossible" avec son lot de "je t'aime mais je ne peux pas être avec toi !" répétitifs. Ni que l'histoire ne fera trop de surplace pour faire augmenter le nombre de volumes pour cause de succès. Et que les personnages secondaires pourtant intéressants (même si cela manque de développement pour le moment) ne seront pas oubliés au profit du couple central comme cela arrive avec Watase (Ah, Ayashi no Ceres...).

Droits images et couvertures: © Yuu Watase 2003 - publié au Japon par Shogakukan Inc., Tokyo



Retour liste manga


Hikaru
07-04-2009
   Alors voici mon coup de coeur du moment ! Etant une fan de Yuu Watase, après avoir lu ses oeuvres (Ayashi No Ceres, Lui ou rien, Alice 19th...), je vous recommande ce manga !

Je me suis achetée les 4 premiers tomes et je les ais dévorés ! Je retourne vite en ville la semaine prochaine pour me prendre la suite.

J'adore l'histoire, elle est passionnante ! Et surtout Takiko et Uruki ^^ KYA !!!!!!!!!! Trop beau lol

Vivement la suite !

Tania
05-07-2007
   j'ai adoré
les dessins sont magnifique et l'histoire d'amour entre Takiko et Rimudo et tro bien mais l'histoire est trè intéréssente
je le recommande aux lécteurs et j'attend avec impassience le volume 6

Natsu
30-01-2007
   On va enfin savoir ce l'histoire de la premiére prétresse!!! J'attend le 6 avec impatience mais cela risque d'être long sssniiiffff...

Les personnages sont super attanchants... j'adore !!!!!!
URUKIIIIIII kyaaaaaaaa *_* (désolé je me suis emportée...#>_<#)

Je reste toujours sans voix devant le dessin de Yuu watase... surtout dans ce manga....les yeux !!! mais vous avez vu les yeux des personnages !!!!! Mon dieu !!!ptdr

Par contre, je toruve que l'histoire va un peu trop vite...en 5 mangas, la prétresse a trouvé 6 étoiles.... enf c'est mon avis personnel...

Sinon un magnifique manga pour une dessinatrice et scénariste de génie :D

Kawaii
10-08-2006
   en un mot GENIAL !!!
on y retrouve le style tjs aussi plaisant de la talentueuse Yuu Watase a savoir un graphisme tres soigné et tres attirant, un melange de romance et de fantastique comme on les aime ^^
a lire d'urgence !!!!!!!!!!!!!!!!!

clRounette
09-08-2006
   Ce manga est génial!
C'est la premiere fois que je le lisais un manga et j'ai été ravie. Car on m'avait parlé des manga comme des bouquins gor, porno ou nunuche et compagnie, mais en fait pas du tout.
Dans ce livre il y a une histoire a la fois logique, fantastique, intrigante, passionante, subtile, recherchée, et dieu sait quoi encor de merveilleux qui me fait déjà languir pour la sortie des prochains volumes.
Alors franchement, je le conseille à tous et à toutes car ça ne peut que plaire au monde entier.:D

Roxanne
08-03-2006
   Je suis la preuve vivante qu'on a pas besoin de connaitre "Fushigi Yûgi" pour apprécier "Fushigi Yûgi, la légende de Gembu". En effet, je n'ai pas encore lu la première et pourtant j'adore "la légende Gembu". Les personnages sont géniaux et le dessin est extra. L'histoire a une exellente trame que l'on suit avec passion et malgré l'aspect sombre du récit... on apprécie les deux trois touches d'humours ou les quelques situations ambiguies insérée dans le récit pour le relever.

Pour dire finalement que je suis conquise, il s'agit de ma première lecture d'une oeuvre de Watase et pour la peine je ne suis pas deçue !

Yunie
15-12-2005
    Ayant lu avant tous les auters mangas de Yuu Watase sorti en France ça ne pouvait que me plaire, le style graphique de l'auteur est de plus en plus beau ! Le schème classique de l'auteru de fait un peu ressentir ce qui me fait peur, heureusement cette fois l'héroien est plus âgée,plus mûre et ayant uen vie difficile. Les personnages me plaisent, je ne fait pas encore d'allergie lol (oui car Miaka ds FY je peux pas la voir en peinture). Bref après 3 volume je ne m'en lasse pas.

kira
03-12-2005
   Oh mon Dieu Fushigi Yugi Genbu Kaiden!!!!J'adore trop ce manga. J'adore tout ce que fait notre petite Watase san :D. Les dessins comme d'habitude sont sublime, l'histoire est trop belle. J'aime bien Takiko mine de rien. Mais bon la meilleure prêtresse, pour moi, restera Miaka, car c'est la plus drôle. En tout cas je conseil ce manga à tout le monde qui aime Watase. MAIS il faut prendre son mal en patience, car la sortie des tome est assez lente.

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga