Stratège par Hideki Mori / Kenichi Sakemi - 1992
11 volumes (édition terminée) - Tonkam
11 volumes (édition terminée) - Shogakukan
Sens de lecture français - 130x182 mm - 7,32 €
Pas de planning
Couvertures françaises Couvertures japonaises

Donnez votre avis
Lire les autres avis

En Chine il y a 2300 ans, 7 pays divisaient le continent, se battant sans cesse dans le but de se conquérir les uns les autres: T'sin, Tachao, T'si, Han, Yen, Wei, et Tchu. Cette histoire commence quand la grande armée de Tchao part à la conquête de la petite ville de Liang dans le pays de Yen. Un homme observe l'armée qui avance, c'est un homme de Mo. Les hommes de Mo sont les disciples de Mo-Tseu et de sa doctrine, à savoir que la guerre et ses horreurs sont un crime contre l'humanité. Le devoir des hommes de Mo est de défendre coûte que coûte toute cité leur demandant de l'aide contre une invasion, n'hésitant pas à sacrifier leur vie pour ça. Fiers, courageux, au fait de toutes les stratégies, armes, techniques, leur présence dans une cité assiégée a le pouvoir de terroriser l'ennemi. L'homme de Mo de cette histoire s'appelle Ke-ri et il a été appelé pour protéger la cité de Liang. Mais là où ils auraient dû être 50 voire 100 pour défendre la cité, il se retrouve seul. Quels tourments connaît le clan de Mo pour en arriver là ? Qui est réellement Ke-ri et sera t'il à la hauteur ? C'est son parcours que nous allons suivre, au détour des nombreuses cités qu'il devra protéger et des nombreux pièges qu'il devra éviter...

Je n'étais pas du tout intéressée par ce manga. Je ne l'avais jamais ouvert, je n'avais aucune idée de quoi il parlait. La couverture ne me tentait pas et le titre me donnait l'impression que le manga serait plutôt chiant.
Puis on m'en a parlé, on me l'a conseillé, on m'a dit "essaie au moins le premier volume". Je me suis dit pourquoi pas. Et maintenant je dis: MERCI ! C'est un très bon et beau manga, adapté d'un roman, "Bokko", de Kenichi Sakemi. En 11 volumes il nous conte une petite partie de l'histoire de la Chine, de ses différentes batailles fratricides qui ont eu pour résultat de créer la Chine unie comme on la connaît maintenant.
Mais surtout il nous montre les combats horribles et meurtriers, les ruses, la destruction.
Ke-ri en tant qu'homme de Mo est un spécialiste de la guerre, il connaît toutes les tactiques, toutes les stratégies, toutes les armes pour défendre une ville quelle qu'elle soit. Il se fiche du passé de cette ville, de ses habitants, il ne pense pas au passé mais à l'avenir des habitants de cette ville. Il déteste la guerre mais ne peut vivre qu'à travers elle. On le prend pour quelqu'un qui refuse le progrès, restant ancré dans ses idées et sa manière de penser que certains jugent rétrogrades. Mais c'est par lui qu'arrivera un nouvel avenir. Il ne juge personne hormis ceux qui trahissent leurs idéaux, il sait que ses ennemis d'hier peuvent devenir ses alliés de demain, il traite chaque homme comme son égal, quelque soit sa condition, paysan ou seigneur, sachant faire sortir le meilleur de chacun et connaissant mieux que personne la nature humaine, cachée derrière les apparences parfois trompeuses. Chacun doit suivre son chemin, sa route et en assumer les conséquences.

Ce manga est un manga très humain, je crois que c'est pour ça qu'on le suit avec autant de passion. Il représente l'homme et ses paradoxes. D'un côté il est capable du pire, toujours prêt à guerroyer pour toujours conquérir, toujours avoir plus de pouvoir, avoir plus d'argent, avoir plus de puissance, avoir plus de terres, prêt à détruire, massacrer hommes, femmes et enfants, prêt à toujours trouver les pires armes, celles qui peuvent sans qu'il s'en rende compte se retourner contre lui sans qu'il ne puisse rien y faire. Bref un monstre, capable des pires cruauté. Ou simplement un être qui suit le mouvement et ne se rebelle pas, même s'il n'est pas d'accord.
Mais en même temps l'homme a un autre visage. Même quand il est au plus bas, même quand l'espoir semble enfui, il est toujours là, il peut se relever et tout recommencer, la vie peut reprendre, se reconstruire petit à petit, se fortifier, et c'est là toute la force de l'homme. Le jour et la nuit. Le courage et la fuite. La persévérance et la peur. L'amour et la haine. Le pardon et la vengeance. L'homme est un curieux mélange, capable du pire comme du meilleur, et surtout jamais tout noir, jamais tout blanc, tout en nuances, toujours complexe, capable de tuer avec une main et d'aimer avec l'autre. Et ça doit être parce qu'il montre ça et nous parle directement, à travers les âges, des pays et des cultures différentes que ce manga est passionnant. En tout cas personnellement j'y ai vu tout ça.

De manière plus terre à terre, je vous dirais des dessins qu'ils sont très réalistes, très différents du style manga auquel on est habitué, rond simple et lisse, non là, on nous montre l'humain tel qu'il est à l'intérieur par les actes et les mots, mais aussi en jouant sur son aspect extérieur, sur ses zones d'ombres et de lumières, par le jeu du regard. Chaque personnage sera dessiné d'une certaine manière pour représenter quelque chose, la force et la stabilité, la confiance pour Ke-ri, la fougue et la persévérance pour Niang, la perfidie et la ruse pour Pei-Ping... (ce qui fait qu'en plus on ne se perd jamais parmi les personnages).
Le dessin joue énormément sur l'ombre et la lumière pour justement montrer la dualité de l'homme. Dessin qui peut peut-être passer pour rébarbatif, mais colle parfaitement au récit et fait vraiment ressentir l'action et l'histoire. Parfois un peu gore, pendant les batailles, on voit bien ce qu'il se passe, quand une tête est coupée, ben elle est coupée, c'est très direct et un peu abrupt, mais c'est clairement voulu (je vous rassure ce n'est pas non plus Eden 3...).
Et pour simplifier l'histoire, je dirais que c'est une grande épopée, basée sur l'idéal d'un homme qui s'est juré de tout faire pour s'y tenir, entraînant avec lui des personnages très attachants, très complexes, les relations entre eux sont profondes et bien observées, tout en non dits et en finesse. Parfois des planches sans aucun dialogue, juste en dessin, très fort pour ressentir la totalité de ce que l'on voit, parfois de longues explications jamais ennuyeuses, sur les dynasties chinoises, les stratégies, les conquêtes... Passionnant, quoi... Peut-être une fin un petit peu rapide mais néanmoins plutôt bien trouvée...

Au niveau adaptation difficile à dire. Je sais que la toute première édition du premier volume proposait les noms japonais, et qu'ils ont préféré passer aux noms chinois par la suite, ce qui est une très bonne chose (ça se passe en Chine, normal d'avoir des noms chinois, on s'y fait sans problème). Je ne pense pas qu'on retrouve encore maintenant un volume 1 avec les noms japonais. Ensuite le prix est effectivement plus élevé que les Tonkam habituels, dû à un format un peu plus large et au fait que le public visé est plus mature et donc plus petit en nombre que le public habituel, ce n'est pas une super vente donc il faut le rentabiliser. Pas de problème de traduction, de grammaire ou d'orthographe (enfin rien remarqué). Quand aux couvertures elles sont semblables aux couvertures japonaises...

Au final, je dirais que c'est un manga passionnant, jamais ennuyeux, complexe tout en nous contant une grande aventure...


- dessin réaliste tout à fait adapté à l'histoire
- scénario complexe, qui nous raconte l'histoire de la Chine sans jamais être chiant
- personnages forts, extrêmement réalistes, humains, avec leurs paradoxes, leurs qualités et leurs défauts
- le dessin peut vraiment déplaire

Un manga assez mature, assez différent de l'édition vf habituelle, au contexte historique, complexe et passionnant... Une belle découverte pour moi


Nombre de volumes lus: 11 au 26-01-2002
Retour liste manga


ien-ien
25-09-2004
   Pour ma part je trouve les dessins superbes, avec mention spéciale pour les gros plans sur les personnages, qui sont à eux seuls responsables d'une bonne partie de l'ambiance et du charme de cette série!
Mais la plus grande qualité de ce manga, c'est son "efficacité narrative": franchement je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, j'ai tourné chaque page sans me forcer, avec le même enthousiasme! même si ce n'est pas un chef-d'oeuvre, ce manga procure un réel plaisir à la lecture suffisamment rare pour être signalé!
L'essayer c'est l'adopter...donc n'hésitez pas!!

Kakashi187
16-07-2004
   Magnifique !
A premiere vue je me suis dis que ce manga est vraiment pour adulte vue la couverture, mais aprés avoir plonger dans ce monde, la découverte de la guerre vue par Ke-ri,
je vous en supplie liser ce manga, cela ma fait un trés grand choc(positif) ami(e)s lecteurs sur ceux je vous laisse découvrir ce monde...
BONNE LECTURE.

Herbv
12-08-2003
   Génial, il n'y a rien de plus à dire...

Je vous rassure, je ne peux pas me contenter de propos aussi brefs et je vais développer mon avis. Tout d'abord, c'est uniquement par sa seule critique que Morgan m'a décidé de lire cette série, tellement elle réussit à nous donner envie de la connaître (je parle de la série, hein... :)) alors que d'habitude je cherche à avoir plusieurs avis sur les séries qui me sont totalement inconnues avant de les commencer. Donc, avant toute chose, merci Morgan pour la qualité de tes chroniques :)

Pour parler du manga proprement dit, je n'ai rien à ajouter à ce qui a été dit, tellement c'est complet. Je me permettrais juste d'insister sur quelques points qui m'ont particulièrement frappés. Tout d'abord, j'ai trouvé le dessin particulière en adéquation avec l'histoire et même s'il y a de nombreuses scènes de combats sanglants, de démembrements, de têtes coupées et d'autres joyeusetés réalistes de ce genre, il n'y a jamais de voyeurisme malsain, de scènes d'horreurs jubilatoires comme on peut le voir dans trop de mangas. L'absence de scènes de cul gratuites (et pourtant, ça violait à tout va à l'époque) est un plus très appréciable et apprécié. La guerre est une chose horrible, rendant les hommes fous, elle n'est pas belle et c'est que qu'arrivent à nous montrer les deux auteurs. En contrepoint de la noirceur de l'âme de certains, on nous montre la bonté simple de paysans, de sans grades et même de certains puissants. C'était un monde dur et cruel mais le bonheur et l'amour y avaient aussi leur place. Enfin, j'aurais aussi, comme Morgan, une petite réserve pour la fin trop rapide, mais au moins, il y a une vraie fin, pas comme dans de trop nombreux mangas bâclés de façon catastrophique de ce côté là.

COSTO
03-04-2003
   Dur et émouvant, je kiffe!

Lago Tapé
22-02-2002
Excellent manga!
Ce manga montre que l'homme devient dangereux pour un pouvoir en place ou pour les ambitieux lorsque celui-ci
décide de sa vie. Ses talents dûs lui reviennent et ils en fait ce que bon lui semble.
Bref un manga au message puissant!

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga