Love Hina par Ken Akamatsu - 1999
14 volumes (édition terminée) - Pika édition
14 volumes (édition terminée) - Kodansha
Sens de lecture japonais - 120x180 mm - 6,95€
Pas de planning
Couvertures françaises Couvertures japonaises Couvertures américaines Couvertures allemandes Couvertures espagnoles

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Keitaro Urashima est le parfait loser. A 19 ans, il tente pour la 3ème fois de réussir le difficile concours d'entrée à Todaï, l'université de Tokyo, alors qu'il est nul dans la plupart des matières. Ses parents viennent même de le foutre à la porte. Quand aux filles, aucune n'a encore voulu s'intéresser à lui, hormis il y a 15 ans, quand il a promis à une petite fille qu'il aimait qu'un jour ils se retrouveraient tous les deux à Todai. Et depuis, Keitaro ne vit plus que pour parvenir à atteindre son objectif. Mais le voilà à la rue et il part donc voir sa grand-mère qui tient une pension. Pensant s'y installer quelques temps, il commence à explorer les lieux, ne rencontre personne et profite des sources chaudes. Jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il se trouve dans une pension de jeunes filles et que la fille nue en face de lui n'a pas l'air très très contente qu'il la mate comme ça... La tempête va se déchaîner sur le pauvre Keitaro, qui n'est pas au bout de ses surprises...

Un manga à la base amusant même si terriblement classique, qui devient au bout de peu de volumes vite lassant et répétitif. Toujours les mêmes gags, les mêmes apitoiement du loser de service, les mêmes tartes dans la tronche, et sans spécialement d'évolution ni dans les personnages, peu développés et assez superficiels, ni dans la maigre histoire... Je me force à finir les volumes...



Retour liste manga


Tuna In The Brine
02-12-2006
   Mouais.Certes, j'ai déja lu pire( L'Instit, pardon, GTO)mais il y a largement mieux. Love Hina c'est un de c'est titres destinés à faire connaitre un auteur en France; donc on nous lache une crasse incroyable, et le pire, c'est que ça marche!!!
Les pseudos gags sont drôles sur un tome,(deux pour les déprimés séveres) mais apres... Les personnages féminins ont tous la meme personnalité,c'est à dire zéro personnalité, et surtout le personnage masculin est d'une insipidité à en mourir.
Keitaro Urashima n'a pas compris,même après 14 tomes, que le bais des fille était une source de malheurs pour lui. Et il à donc passé 14 tomes a ce prendre des baffes par une fille qui ne voyait rien sans ses lunettes au debut, mais qui, à la fin n'en portait plus... Et cette Naru Narusegawa... rhaaa!!!
Personnages d'une platitude exeptionnelle,(je parle de sont cerveau, car il faut l'avouer, les dessins de Ken Akamatsu sont plutot joli) elle à passée son temps(et donc celui du lecteur) à se dire qu'elle n'aimait pas l'autre abrutit, mais était d'une jalousie maladive des que le lascar allait reluquer ses copines dans leur bains. Et lorsque la bougresse s'est décidée à tomber sous le "charme" du nigaud, elle l'a fuit.
Shinobu( je sais plus son nom tellement elle n'a rien apporté à l'histoire) est un personages secondaire typique des shojos de basses factures. Totalement inexistante, à part ses " sempaï" et ses larmes elle n'à rien dit d'interressant ou d'intelligent.
Su et Sarah sont des personnages récurent des mangas des Ken Akamatsu. La fan de robot et la petite soeur chiante comme seules savent l'être les petites soeurs.
Motoko, qui, comme les autres, a commencé par detester le têtard à lunettes, ses finalement éprise du dit têtard dans des conditions obscures.(comme le reste du titre d'ailleurs)
Kitsune est, peut-être, le seul personnage intérressant. Saoul en permanance, elle a, part sa bonne humeur, égayer les planche, qui sans elle, se seraient révélées d'une nullité affligente.
Reste à cela une flopée de second couteaux tout aussi débile qu'inutiles, juste bon à prouvé que l'auteur n'avait vraiment aucune idées lorsqu'il s'est mis a ecrire son titre.
Bref, je me permettrai d'ajouter que si vous cherchez un bon manga avec des personnages haut en couleurs et sans aucune redondances, jettez vous sur un titre commes Ranma 1/2 et vous ne serez pas déçu!!!

Misato
30-10-2006
   Pfff, qu'est-ce que c'est ennuyeux !! Le 1er tome est déjà limite, alors les autres, je vous raconte pas...L'histoire est franchement nulle : Un mec, le looser, entouré de pleins de belles filles qu vont finir par toutes plus ou mons tomber amoureuses... Si on enlève les scènes où Keitaro mate les filles et s'en prend plein la figure, on n'a plus gand chose...Tout part en live au bout d'un moment, et je me suis demandée " non mais qu'est-ce que c'est que ces conneries ?!"
J'ai quand même tenu les 14 tomes, mais ça a été TRES dur et éprouvant...
Breffff, si vous aimez les mangas insipides et totalement déjantés, c'est pour vous, mais personnellement, c'est pas mon truc...

skizyk
13-09-2006
   Qu'est ce que c'est lourdingue... Je me suis endormi dessus dis donc ! Pourtant les animes sont sympas. La franchement, il faut pas tout lire d'un coup, parce que c'est vite saoulant. Un tome de temps en temps c'est bien mieux.

Manga
02-07-2006
   j'aime bien love hina pour les personnages qui sont attachants, ils ont tous des personalités différentes ce qui rend le manga interessant.
l'histoire est géniale avec tous les quiproquos qui rendent l'intrigue farfelue et pleine de rebondissements!!!

Emilie
28-02-2006
   Premier manga que j'ai lu, c'était vraiment bien. L'histoire m'a tenu en haleine du début à la fin et j'étais même déçue que ce soit déjà terminé. Enfin les dessins, les personnages tous différents tout était bien lié et super bien agrémenté.
Je vous recommande de lire AI Non Stop pour ceux qui aime Ken Akamatsu.

schiff
27-02-2006
   J'etait vraiment mais vraiment pas interresse par ce manga et puis j'ai du m'y coler pour aider le site d'un ami sur love hina (surtout que j'ai eu une flemme enorme pour faire les resumes) enfin j'en reviens a ma critique.love hina n'as aucune histoire c'est a la limites une suite de gag (bon d'accord on as un fil conducteur todai)mais c'ets aps un probleme parceque c'est nul et completement assume le looser de base (il me fais penser a moi c'est dire la loose) qui se fais taper de tous les cotes mais ne meurt jamais c'est el manga par excellence les filles en minijupes les expressions a 2 centimes, les reparties a 3 centimes etc... mais c'est rafraichissant, drole si on evite de reflechir dessus (laisser votre cerveau devant la tele) et sa vide la tete et c'ets ce qui m'evite de flinguer ce manga)

romain
16-01-2006
   C'est quoi ces rageux en début de liste qui critique un manga aux dessins exeptionnels et qui utilise un des systêmes narratifs les plus efficaces du monde du manga. Certes il faut s'attacher à Keitaro et Naru qui sont les personnages principaux autour de qui d'autres individus un peu creux vont évoluer mais si ce n'est pas le cas, il faut s'arrêter dès le premier tome et ne pas le démolir parce qu'on y a pas trouver son compte.
J'ai trouvé la fin baclé mais l'ensemble de la série m'a plié en deux et j'ai rarement été autant frustré que par la relation de Naru et Keitaro qui tiens en haleine jusqu'au bout.

Manga culte!

Marine&Lexane (collectif héhé)
17-12-2005
   Le premier manga qu' on ait lu (et le pire !!!). L'histoire se résume à: Keitaro mate, Keitaro s'en prend plein la gueule. On a l'impression que tout le manga n'est qu'un prétexte pour dessiner des filles a poil. Des trois mangas d'Akamatsu que nous avons lu ("AI Non Stop", "Love Hina" et "Negima!"), celui -ci est le plus mauvais et le plus répetitif. Pourtant c'est celui qui a vraiment fais connaitre l'auteur, c'est à se demander pourquoi tant de succès...

Cécile
11-11-2005
   J'ai adoré!! J'étais toujours en plein dans le livres!!! L'ambiance est géniale et il y a toujours une touche d'humour qui donne encor plus envie de lire le livre!! Les dessins sont vraiment bien fait et l'histoire d'amour est peut-être un peu impossible mais tres attendrissante!! Un grand bravo a l'auteur!!

Anonyme 23-07-2005
   Pour moi Love Hina c'est le paradoxe: pourquoi tant de succès?
J'ai acheté les 2 ou 3 premiers tomes, car le dessin me semblait attrayant, mais j'ai vite laissé tomber. Je n'ai rien trouvé dans ce manga qui puisse me tenir en haleine, ou me faire marrer. La situation du départ est déjà banale, c'est du déja vu ok, mais elle aurait pu permettre tellement mieux selon moi. Ce manga ressemble à un pretexte pour dessiner décolletés vertigineux et autres petites culottes. Impossible de s'attacher au moindre personnage, donc difficile après ça d'avoir envie de savoir ce qu'il leur arrivera... Bref, pour moi le pire manga que j'aie jamais lu, une grosse déception. A ne même pas approcher si on a plus de 13 ans. Ok je suis dure, surtout que je ne suis pas allée jusqu'au bout de la série, mais c'était au dessus de mes forces...

jice
01-07-2005
   J'ai adoré ce manga. J'ai acheté les deux premiers tomes pour voir, puis je me suis jeté sur les 12 autres d'un coup et je les ai tous lus en moins d'une semaine ! Les dessins sont jolis, l'humour est omniprésent, l'ambiance est complètment déjantée. Ca met de trop bonne humeur. Certes, certaines situations sont un peu répétitives, mais ça me fait rire à chaque fois car les expressions des visages sont irrésistibles. Et puis c'est une jolie histoire d'amour, qui n'est peut être pas très réaliste mais qui attendrit et fait rêver. Et puis on s'attache énormément aux filles de la pension Hinata et au bordel qui y règne. L'auteur a vraiment réussi à créer un endroit magique.

Sharingan
05-06-2005
   Au début j'ai eu du mal a le lire mais au fur et a mesure, j'ai accroché. J'ai surtout bien rigolé en le lisant. L'histoire semble ne pas beaucoup bouger et les personnages un peu simplets mais ces esprit simples des personnages les mettent dans des situations cocasses plaisantes. C'est le manga qui m'a donné envi de lire ce style de manga qui ne m'aurait pas intéressait en d'autre temps.

Kurumi
10-05-2005
   Love hina... Que dire... C'est le manga le plus chiant, répétitif, nul que j'ai acheté. Comme je m'en veux d'avoir acheté les 14 volumes de cette série, que j'ai revendu tout de suite après. Au début j'aimais bien la série (jusqu'au volume 10), mais voir des petites culottes ou keitaro tomber dans la poitrine de Naru ou encore le voir voler à chaque page, ça devient vite TRES enervant. Le seul point positif de ce manga serait les dessins (et encore il y en a des beaucoup plus beau).
Les persos sont pour la plus part enervant aussi; entre Shinobu qui pleure tout le temps, Naru et Motoko qui frappent Keitaro, Mutsumi qui s'evanouie...
Une amie est passé du tome 10 au 14 sans lire les 11, 12, 13 et elle a compris la fin (elle a juste demandé qui était Kanako).

Bref, pour moi c'est un manga qui ne vaut pas la peine d'être acheté car il devient vite soûlant, de plus le volume 13 est totalement inutil, je suis d'accord avec Ame.

Haziel
04-05-2005
   Alors la, c'est un de mes mangas preferes !!! Une copine m'a passe le tome 1, et des que je l'ai fini, je suis tout de suite alle acheter les autres tomes. Je ne les ai pas tous, mais j'ai hate d'avoir la collec' complete. C'est vraiment un tres bon manga, plein d'humour et d'amour !!!

crystal shinobu
26-04-2005
    C vraiment mon manga préférééééé !! il est trop bien drole émouvant des dessins d'une grande qualité bref rien à redire ......bon peut être le prix et encore c'est pas non + abusé ! en bref moi qui suis en général plutôt fan de shojos ce truc c'est DU PUR BONHEUR DU DÉBUT A LA FIN !!!

Ame
17-12-2004
   En ce qui concerne Love Hina, on peut trouver que j'ai un propos très dur, certes. Je vais d'ailleurs pas que me faire des amis, c'est sûr ^^'.

Je l'ai lu, j'ai même acheté les tomes jusqu'au dernier, donc, c'est bien que quelque part, j'ai apprécié de le lire.... sur le moment, oui. Bien qu'en fait, je suspecte mon goût de la collection ou celui d'aller toujours au bout des choses, pour justifier l'achat de ces 14 volumes, alors que dès le 5ème j'étais déjà lassée.
Mais désormais, au vu de mes autres lectures, il est certain que si j'avais su, je n'aurai pas investi dans cette série.

Les personnages y sont caricaturés au possible et malheureusement ne sont pas développés, c'est bien dommage, car ce qui fait Love Hina, ce n'est pas son scénario plus que débile (faut bien avouer, hein! La trame est merdique, tout est prétexte à montrer la petite culotte d'une jeune fille en fleur), mais ce sont ses personnages.
Alors voir Keitaro se vautrer de manière monumentale aprés un méga punch, ok, c'est rigolo la première fois, la seconde fois aussi, allé soyons fous, la troisième fois passe encore. Mais quand cela arrive toutes les 2 pages, pour des raisons cousues de fils blancs, on s'en lasse rapidement, très rapidement même.

Mais revenons aux persos...
- Keitaro: Pathétique, looser, paumé et cancre ... wow, comment ça se fait qu'il ne se soit pas encore jeté sous un train?
Erf, c'est vrai, il est immortel, les filles ont beau le pulvériser, il résiste comme la vermine.
Ce type n'a rien pour lui, si ce n'est éventuellement la naiveté et l'innocente (et encore, même pas puisque c'est un pervers), donc heu la gentillesse?
Ah ouais, c'est sûrement pour ça que toutes les filles tombent raides dingues de lui! Il n'a pas une once de charisme, ni d'intérêt mais il est gentil et serviable .... beuh, mon chien aussi, il est comme ça (nb: mince, zut, j'ai pas de chien, bon celui du voisin alors ^^).
Faudra qu'on m'explique comment on peut être séduite par un type comme ça. Ah mais oui, c'est vrai, il part en voyage déterrer des poteries et quand il revient, paf, transformation, c'est un winner ... hum non même pas, disons qu'il a trouvé sa voie, il est moins paumé, on est content pour lui ^^.
bref, Keitaro = zéro, gros nul, naze intergalactique, au suivant!
- Naru .... ouinnn, Naru, pourquoi suis-je obligée de parler de cette insupportable fille? T_T Mais qui aime Naru?
Naru est une fille super méga belle, mais elle se cache sous de grosses lunettes ringuardes parce que les garçons, ce sont tous des nuls d'abord et que juste Todai compte! "Oh espèce de pervers, c'est de ta faute si je mets des jupes bien trop courtes et qu'on voit ma culotte".
Naru est méga intelligente ... oui ben en tout cas, au sujet de Keitaro, elle manque sérieusement de réflexion ... "Est-ce que je l'aime?" et bouarf, vas y que je te roule dessus avec un 16T.
On en viendrait même à plaindre Keitaro s'il n'était pas aussi minable.
Bref, je ne m'attarderai pas plus sur cette fille navrante dont vous auriez tous envie de baffer si elle se trouvait en face de vous. ;p
- Ensuite, hummm Motoko, c'est peut-être le personnage qui évolue le plus au cours de l'histoire. Voilà enfin une fille qui a un passé (Ah oui, j'oubliais que les autres avaient un passé avec le bac à sable...) et qui se pose des questions sur son avenir. Au fil de volumes, elle mûrit et se trouve enfin.
On n'abordera pas l'aspect "Je m'appelle Kenshin, j'ai un sabre qui tue la mort et je vais devenir la plus forte des kendokas pour montrer à ma famille que je suis digne de porter leur nom", parce que bon, une fois de plus,ça prouve la faiblesse scénaristique de l'auteur qui ne parvient pas à garder une ligne claire et définie et préfère se perdre dans des détours risibles.
- Shinobu ... raaaah, j'exécre Shinobu, l'archétype de la femme au foyer dévouée et silencieuse, parfaite avec un balai ou une poêle, qui ne vit qu'au travers des autres, sans personnalité, ni but, ni désir, ni rien... Shinobu est aussi fade qu'un plat de tofu. Elle n'apporte rien à l'histoire, elle évolue à peine (à part le fait qu'elle prenne un peu de poitrine), se laisse embarquer sans réagir et sacrifierai tout pour un homme qui ne la regarde même pas. Sans parler de sa conversation digne d'une amibe des profondeurs, même le beurre qui cuit dans une casserole est plus éloquent qu'elle. "Je m'apelle Shinobu...".
Shinobu est seulement là pour satisfaire le fantasme masculin de l'épouse au foyer invisible, mais très efficace avec une serpillère!
Shinobu au placard avec tes congénères!
- Hum Kitsune! Ah bah voila, un personnage sympathique! Sous ces airs de dépravée, il s'agit quand même du personnage le plus mature de la pension. Elle abandonne vite l'idée de séduire "Keitanaze", même si parfois elle revient le titiller un peu. Elle est plus là pour servir de grande soeur, de chaperon, même si c'est la première à partir en live!
- On finit par Suu ... Suu, toute une histoire, il lui manque clairement une case. C'est le génie, débile au possible mais si douée pour construire des mecchas tortues! Son affection, à la limite de la dépendance, pour les bananes est un mystère, peut-être l'auteur a-t-il voulu que le lecteur l'assimile à un petite singe turbulent... heu ... c'est plutot une foldingo échappée de l'asile.
Et même si ses agissements sont très plaisants au début, ils deviennent très vite très lourds au fur et à mesure que l'histoire avance, jusqu'à atteindre leur apogée au très inutile volume 13.
Bref, un personnage qui se voulait comique et qui se transforme en relouse bouffeuse de bananes!
- Bon, je passe sur Seta, la tenancière du café Haruka, Mutsumi_la cruche_réincarnée, Sarah la chieuse ou encore la demi-soeur Kanako avec laquelle l'auteur nous montre une bonne fois pour toute l'étendue de sa perversité et de sa frustration, (mauvaise langue ON: z'avez vu la tête du monsieur, y a de quoi se poser des questions, bon bon, ok, c'est méchant et gratuit, je le referai plus désolée) comme si nous montrer des culottes toutes les 3 pages ne suffisait pas, il faut en plus qu'il fasse apparaitre une demi-soeur amoureuse de son demi-frère.

Voili voilou, donc Love Hina, faut pas en faire un manga cul(te), ou alors, ok, on vous autorise ce faux pas, mais dites vous bien qu'il y a bien meilleur (il y a pire aussi, certes). LOL

J'ai oublié de dire que je n'assassinais pas, j'argumentais seulement mon idée.
Clairement, je n'aime pas, pourquoi?
Parce que l'histoire est inexistante!
Parce que les personnages sont insipides.
Etc etc...

Aprés, effectivement, le dessin sans être révolutionnaire ni transcendant est assez agréable à l'oeil pour être regarder.
Et heu ..... décidément, je ne trouve rien de positif...

Je concois tout à fait que tous les goûts sont dans la nature. Tout est subjectif ^^.

rivou
22-11-2004
   foncer c du tres bon vous ete sur de vous marrez un bon coup mem si il est vrai c des fois un peu repetitif je pense que lire ce manga permettra a certain d avoir de nouveau fantasme

Shishio
04-09-2004
   Ben moi je ne dit pas que c'est le meilleur des manga mais sérieux je ne regrette pas l'achat.

C'est trés bien déssiné et c'est assez marrant, sa détend (meme si dans le style manga détente je lui préfère GTO...)
Certes l'histoire n'avancent pas et on se dit que le peu d'histoire sert juste de prétexte pr montré des culottes et des "tekken", et c'est parfois trés trés niais, mais bon c'est sympa a lire.

Mais si vous cherché un manga sans prise de tête et sans histoire juste pour rire, il est fait pr vous. mais ne vous attendez pas à un must et essayez dans lire 1 ou 2 tomes avant d'acheter.

Skyspirit
26-08-2004
   J'ai adoré ce manga, surtout les dessins, j'ai eu le coup de foudre O_O.Et le scénario est pas mal aussi, ça se complique de tome en tome. C'est génial ^^.

GTBN
28-07-2004
   Bon avant d'exposer mon avis, je tiens à dire pesonellement que je suis choqué de la teneur des avis de certains.
Je ne dis pas qu'on a pas le droit de ne pas aimer Love Hina, mais oser dire que Love Hina est pour les masos qui preferent ca a l'huile de foie de morue, je trouve que c'est de la pure provocation à  la bagarre générale(je ne cite pas le nom de l'auteur de cette "géniale" remarque, je suis sur qu'il se reconnaitra, et puis je n'aime pas cafarder).
Aussi me permets-je de rappeler ces extraits du règlement, établis par Morgan pour poster une critique:

3) Merci de proposer des critiques un minimum argumentées. Juste dire "c'est d'la balle", "c'est géal" ou "c'est nul" n'apporte rien à personne. Ces critiques seront supprimées.
4) Merci d'éviter les insultes, que ce soit à  l'encontre des mangaka, des éditeurs ou des autres participants des critiques visiteurs. Ces critiques seront supprimées.

Voila j'espere que vous etes fixés.

Revenons à  Love Hina: J'a lu les 14 volumes de la série, ce n'est certes pas le meilleur shojo de tous les temps, mais je reconnais que c'est une bonne série rafraichissante, sans +. Certes le scénario est ultra-répétitif et n'avance pas(Keitaro qui se fait tabasser toutes les 2 pages, mais il faut reconnaitre que le mangaka a beaucoup d'originalité pour faire varier les situations et c'est ca qui fait la qualité de ce shojo drole et décapant.

Conclusion: Love Hina est est un bon shojo drole et rafraichissant, a lire dans sa chambre, soit pendant les jours de pluie, soit après une grosse prise de tête avec quelqu'un, soit pour chasser le cafard.
(Note de Morgan: Love hina est un shônen, paru dans le magazine Weekly shônen magazine au Japon)

Voir l'ensemble des 130 avis

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga