Dragon head par Minetaro Mochizuki - 1995
10 volumes (édition terminée) - Manga Player, réédition par Pika
10 volumes (édition terminée) - Kodansha
Sens de lecture japonais - 120x180 mm - 6,95 €
Pas de planning
Couvertures françaises Couvertures japonaises Couvertures espagnoles Couvertures allemandes

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Au Japon, de nos jours. Teru est une jeune étudiant, qui revient avec toute son école d'un voyage d'études, en train. Mais voilà que le train a un terrible accident et déraille dans un tunnel. Teru s'en sort mais comprend vite que tous ses camarades sont morts. Enfin presque tous vu qu'il trouve deux autres survivants Nobuo, la tête de turc de sa classe, et la jolie Ako. Ensemble ils vont devoir faire face à l'horreur qui les entourent et tenté de survivre, malgré la peur de l'obscurité, de la mort... Et leur voyage vers l'enfer ne fait que commencer...

Ce manga pourrait avoir comme sous-titre "Plongée au coeur de la peur". Car voila le sujet principal de ce livre, la peur, la terreur sous toutes ses formes. Le personnage principal du livre n'est pas Teru ou son amie Ako, mais la peur et ce qu'elle peut créer chez les hommes qui s'y laissent prendre.

Déjà au niveau du dessin, c'est assez spécial (les personnages, le dessin, ne sont pas là pour être beaux, ils sont là pour être le moyen de raconter l'histoire), c'est plutôt un style réaliste, peut être un peu figé parfois, mais qui inspire dès qu'on le voit (si on s'y laisse prendre) un sentiment étrange, une atmosphère spéciale. Pas de problème pour reconnaitre les personnages, on ne se perd pas du tout dans l'histoire, on suit très bien.

Pas de monstres a l'aspect hideux, pas de bras ou têtes qui giclent, ce ne sont pas les artifices ici employés pour nous faire peur. Au contraire, Minetaro Mochizuki joue avec nos peurs les plus profondes, peur de la mort, peur de l'obscurité, peur de ce que l'on ne connait pas, peur universelle que l'on a tous au fond du coeur et qui peut nous faire tout lacher prise. Quand l'homme perd ses repères, sociaux, affectifs, moraux, que lui reste t'il ? Toute notre société est batie là dessus, si on les retire, que se passe t'il ? Les masques, les apparences disparaissent, les moindres petits détails peuvent devenir des obsessions meurtrières, la folie nous guette, et c'est là que l'être humain montre son vrai visage. Soit il se laisse entrainer par la peur, par l'obscurité, et sombre dans le Mal, le chaos, la folie, soit il dépasse cette peur, et a une petite chance de s'en tirer. Le pire ennemi de l'homme est l'homme.
Les êtres humains ne sont ils en réalite que des monstres cachés sous le masque d'une prétendue humanité, de la civilisation, qui quand elle s'effondre, libère la folie qui est en nous ? On peut se le demander a la lecture de ces 10 volumes. Comme se le demande un personnage à un moment, que deviennent les notions comme le partage, la solidarité, l'entraide quand les êtres humains ne pensent plus qu'à survivre et sauver leurs peaux ? Et que reste t'il même de l'homme quand il a abandonné tout espoir de vivre et se résoud à rejoindre la mort et l'obscurité ?
Mais en même temps, la peur n'est-elle pas nécessaire, comme un moyen de survie ? Si l'on ne connait plus la peur, qu'est-ce qui nous indiquera un danger et nous permettra de réagir en conséquence ? Le problème de la peur, ce n'est peut-être pas son existence en elle-même, mais la manière dont on réagit face à elle...

Les deux enfants qui survivent à l'accident de train ne sont que des gens comme vous et moi auxquels il est facile de s'identifier (je pense que si on refuse de se mettre à leur place et de s'avouer que l'on serait comme eux ou comme ceux qui les entourent, on loupe beaucoup du manga), pas de superman dans le secteur, juste des êtres humains qui doivent s'en sortir et paraissent bien faibles et petits face à l'horreur qui les entoure et dont ils n'arrivent pas à saisir l'origine...
C'est très humain, très fort car très réaliste, très flippant aussi de sonder autant la noirceur de l'âme humaine, et surtout de se reconnaitre dans ce portrait. Comment réagiriez vous dans leur situation, entourés de cadavres et de cendres, sans rien qui puisse indiquer qu'il reste un espoir pour eux, seriez vous Teru, qui apprend petit à petit à maitriser sa peur, ou plutôt Nobuo, qui se laisse gagner par l'obscurité et finit dans la folie ?...

Assurement pas un manga à laisser entre toutes les mains, surtout les très jeunes, parce que ça secoue si on se laisse embarquer... Personnellement dès que j'ai lu les premiers volumes, j'ai tenté de trouver la suite, tellement j'étais plongée dedans... La fin en decevra peut-être, fin assez ouverte (on parle d'une suite en préparation au Japon... info ou intox ?), certains y verront de l'espoir, d'autres non...
Autant les premiers volumes sont là pour nous plonger dans la peur, nous faire saisir les mécanismes de la peur, nous les faire ressentir, autant la suite nous explique son fonctionnement, ses effets... Les premiers volumes servent de démonstration, et les suivants d'explication...

Un très bon manga jouant énormément sur l'utilisation du noir, la couleur dominante tout le long, le noir de l'obscurité qui entoure les personnages, et le noir de l'obscurité que chacun trouve au fond de soi... Quand l'homme se retrouve face à une situation dont il ne peut ni saisir ni mesurer l'ampleur, l'espoir existe-t'il toujours ? Une petite lueur semble apparaitre, qui dit fin d'un monde dit naissance d'un nouveau monde...

Niveau adaptation: pas rencontré de probleme particulier. Les couvertures sont hideuses ? Oui mais ce sont les mêmes que les originales, surtout ne laissez pas passer ce manga juste pour ca... Pas rencontré d'erreurs de francais, ou d'orthographe spécialement flagrantes, quelques problèmes parfois quand les paroles ne sont pas écrites dans les bulles (c'est très rare, mais ça peut arriver sur certains volumes), mais sinon pas de probleme. Une très bonne adaptation me semble t'il, pour ce manga que Pika peut être fier de nous avoir repris après la chute de Manga Player (malgré les mauvaises ventes).
Donc un tres bon manga que je vous conseille, si vous acceptez de voir l'humain dans ses pires instants, si vous acceptez de voir celui que vous pouvez devenir quand la peur et la folie vous guettent...(et pourtant les films d'horreur ou les films catastrophes je deteste ca...)


- dessins réalistes, pas là pour faire beau mais pour raconter une histoire
- analyse très poussée et intéressante de la peur
- personnages très proches de nous et attachants
- histoire très bien narrée et passionnante
- dessins qui peuvent faire fuir :)
- un manga à ne pas mettre entre toutes les mains
- il faut accepter de s'y plonger

Les manifestations de la peur et leurs conséquences, réunies dans un manga... Manga à l'ambiance spéciale, effrayante, jouant sur nos peurs profondes... Excellent...


Nombre de volumes lus: 10 au 07-02-2002
Retour liste manga


Kaza
03-08-2009
Je suis d'accord avec Elendil!!!
Le premier tome m'a vraiment beaucoup plue! Le suspence, les personnages, l'intrigue,... Mais les tomes suivants m'ont carrément déçu!!!! J'aimais l'atmosphère du premier et du deuxième volumes...mais elle ne dure pas.
Dommage!

omega54
28-05-2005
   un manga vraiment super a ne pas loupé qui fout assez les jetons mais on passe un super moment a la lire
son deuxieme manga 'la dame de la chambre close' es aussi exellent

Elendil
16-05-2004
Dragon Head avait tout pour devenir un classique.
Un suspense unsoutenable, des personnages poussés dans leurs dernières extrémités et une tension qui augmente au fil des pages...Puis vient la sortie du tunnel et l'impossible retour à la maison. En fait la deuxième partie de l'histoire vous apprendra seulement la signification du titre "Dragon Head" rien de plus. A croire que l'auteur a eu une panne d'inspiration surtout que les derniers volumes se traînent en longueurs.
Bref si vous êtes intéressés par les réactions d'un peuple de survivants après une catastrophe majeur, ce manga est fait pour vous.
Si vous chercher une intrigue plus dense vous risquer comme moi d'être déçu. Vous voilà prévenu.
Pour l'anecdote, un film "live" est sortie au Japon en 2003 mais je ne sais pas du tout ce que vaut cette adaptation.

Kuroi Kenshi
13-12-2003
Voilà un manga très interessant, plusieurs niveaux de lectures proposés et plusieurs interprétations des faits, psychologie des personnages fouillée (mention spéciale à Nimura ;) ) et admirablement bien décrite, narration parfaitement maîtrisée et efficace, tout cela fait de Dragon Head un indispensable (il faut bien être un petit peu subjectif :) ).
Simple histoire de catastrophes enchainées, récit apocalyptique? analyse de la peur dans toute sa splendeur, dans toute sa force, son obscurité et sa profondeur? metaphore du passage de l'adolescence à l'age adulte? plongée introspective dans l'esprit humain, ses désirs les plus enfouis et les plus sombres, ses fantasmes? expérience de survie coupée de tous les repères humains, affectifs ou sociaux habituels? Tout cela à la fois?...
A priori le titre n'est pas particulièrement engageant, et d'ailleurs on ne le comprend réellement que lorsque l'on arrive au dernier volume. Mais la couleur est annoncée dès le debut: le noir.
En contre partie vous n'aimerez certainement pas Dragon Head si vous êtes allergique:
- aux recits se devellopant très lentement, une progression penible semblable à celle que suivent les personnages, qui permet une indentification à ces dernier
- au noir
- aux paysages apocalyptiques
- aux catastrophes naturelles et peut-être pas si naturelles que ca
- aux ambiances de huis-clos très oppressant (claustrophobes s'abstenir)
- aux dessins qui évitent une esthétisation outrancière
- aux fins ouvertes.

LooKooM
03-03-2003
   Je ne peux pas mettre le note maximal, n'ayant lu encore que les 4 premiers tomes et encore, assez rapidement.

Toutefois, l'ambiance qui se degage de ce manga est terrifiante ce qui le rend vraiment prenant si l'on se met dedans à fond. j'ai personellemnt bien aimé le dessin, qui est précis et bien detaillé dans les scenes qui s'y pretent, une psychologie assez travillée et bien decrite, des scènes de psychoses....

Je vous laisse découvrir si n'avez pas encore lu !

Un manga fort.

Spawn
17-09-2002
   qu'une chose a dire : magistrale

michael
19-08-2002
   La surprise avec ce manga est de nous amener toujours plus profond en nous-mêmes, et là où nous n'aurions pas envie de regarder.
Les dessins parviennent à faire passer ce poids omniprésent qui pèse sur les personnages. Parfois presque laids, parfois très réussis en ce qui concerne les persos, ils sont tjs géniaux pour tout ce qui touche au décor.
Fort en émotion, même si j'apprécie un peu moins la direction que prennent les 2 derniers tomes, ce manga est à lire absolument si vous prétendez vous intéresser à autre chose que du shonen.

Miyu
27-01-2002
J'ai également tout récemment acquis les 3 1ers vol de cette série et j'ai été emballée.
Les dessins des personnages ne sont pas super esthétiques, sans etre non plus tous laids (je pense au perso féminin, Ako) mais ils sont en accord avec le ton grave et inquiétant du manga, qui ne fonctionnerait pas avec des persos dotés de jolis grands yeux trop rassurants.
Ici, Mochizuki sait instaurer une ambiance dérangeante, non seulement par la folie des personnages, par l'affreuse situation dans laquelle ils sont, mais aussi par la mise en scène. En effet les nombreuses cases de décors, sans bulle, et parfois meme sans onomatopée insistent sur la situation des personnages et instaurent une ambiance oppresante... Les personnages peuvent communiquer leur malaise,leur folie par les détails qu'a apporté l'auteur à leur physique comme leur transpiration, leurs cernes très marquées, les gros plans sur des yeux effarés...
Bref, je regrette d'etre passée à coté de ce manga tout ce temps! Et c'est dommage que bcp d'autres fassent de meme, car ce manga vaut vraiment le coup!

moise.7
23-01-2002
G achete cette serie il n'y a pas longtemps comme ça sur un coup de tete, et je dois dire que g adore. Les dessins ne sont pas particulierement jolis mais on s'y habitue tres rapidement. L'histoire se passe apres qu'un mysterieux cataclysme se soit abatu sur le japon. Il semblerait qu'il ait fais d'innombrables degats (au debut on ne le sait pas). On suit donc les aventures de deux ados Teru et Ako qui essaie de decouvrir ce qui s'est reellement passe. Mais ce cataclysme n'est que pretexte à mettre en valeur les peurs des etres humains. Tout au long des 10 volumes on rencontre differentes personnes qui, à cause du cataclysme, se sont laisses emporte par leur peur, et sont devenus completement fous. On voit divers cas de folie qui se sont tous revele par la peur de rester seul.Au final ce manga fais reflechir et je le conseille vraiment.

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga