Zatch Bell ! par Makoto Raiku - 2001
33 volumes (édition terminée) - Kana
33 volumes (édition terminée) - Shogakukan
Sens de lecture japonais - 115x175 mm - 6,75€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises Couvertures allemandes Couvertures américaines

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Kiyomaro est un jeune collégien de 14 ans différent des autres: il est surdoué. Conscient de ses capacités, il lui est difficile de se motiver pour aller à l'école où il s'ennuie, où tous le détestent, le rejettent, les profs y compris. Tous sauf Suzume, gentille mais pas très futée. Un matin débarque dans sa chambre un enfant qui dit venir de la part de son père pour le remettre dans le droit chemin. Comprendre: se faire des amis et retrouver goût à la vie. L'enfant qui s'appelle Zatch garde avec lui un gros livre rouge dont Kiyomaro, malgré ses connaissances et son intelligence, ne parvient pas à lire une ligne. En fait, si, une seule ligne, provoquant alors un phénomène étonnant: une décharge d'électricté sort de la bouche de Zatch ! Kiyomaro ne sait en effet pas que son nouvel "ami" est un enfant-démon envoyé sur Terre pour le grand tournoi, permettant de désigner le nouveau roi du monde des démons...

Zatch Bell ! est un manga de Makoto Raiku, prépublié dans le Shônen Sunday de l'éditeur Shogakukan. Ceux qui connaissent la version japonaise seront peut-être étonnés de l'adaptation de Kana: en effet, le titre japonais est Konjiki no Gash, et l'enfant-démon s'y appelle donc Gash et non Zatch. Mais comme l'explique l'éditeur francophone en fin de premier volume, il s'agit d'une décision de l'éditeur japonais dans le but d'uniformiser les traductions étrangères en se basant sur la traduction de la série animée aux Etats-Unis, première version hors-Japon (seule la version allemande du manga semble avoir gardé le nom de Gash).
La lecture s'avère au départ un peu laborieuse: c'est très classique, convenu, un peu figé. On a ainsi droit à tous les poncifs du shônen manga: habituel tournoi, découverte de pouvoirs de plus en plus puissants, force de l'amitié - le héros qui se prend la super-attaque-de-la-mort-qui-tue de son adversaire, le genre d'attaque dont personne ne peut se relever, mais il se relève. Une dois, deux fois, sans relâche car il doit protéger son ami ! On a droit aux bons sentiments, aux belles paroles, aux dialogues un peu creux. Si on ajoute là-dessus que les personnages font un peu coquille vide, avec une succession de combats un peu fades, ça ne donne guère envie de poursuivre sa lecture. Et pourtant...

Au fur et à mesure des volumes, la sauce commence à prendre: plus de rythme, plus d'énergie, plus d'humour qui n'est pas sans rappeler celui de Karakuri circus (Raiku ayant été l'assistant de Fujita sur Ushio to Tora, son précédent titre). Raiku se moque même du genre en utilisant les règles du nekketsu dans un contexte loufoque comme la préparation d'un abominable curry.
Le héros est ici double, constitué du duo Zatch-Kiyomaro, comme les contraires qui s'attirent: Zatch est extrême dans son comportement, s'exaltant pour un rien, découvrant le monde des hommes et celui des démons au fil de ses rencontres avec leurs adversaires tandis que Kiyomaro a oublié tout sentiment au fil de son ennui, réapprenant alors à ressentir et à exister au contact d'un entourage qu'il avait préféré oublier pour éviter toute souffrance.
La jeune Suzume, l'habituel personnage féminin potiche des shônen mangas, est ici poussée à l'extrême: elle est ouvertement idiote, et son côté pas futé la rend attachante dans ses plantages successifs. Les adversaires gagnent en épaisseur, n'apparaissant plus tant manichéens qu'on aurait pu le penser, présentant alors un côté de l'être humain pas bien glorieux: face au pouvoir, facile de basculer dans son utilisation pour servir son propre intérêt. Certains en sont même presque touchants: ainsi, les êtres qu'on nous présente habituellement comme innocents - le gentil toutou, la mignonne gamine - se transforment soudain en monstres tueurs assoiffés de sang, quand se développe leur seconde personnalité malfaisante.
Bref, on ne peut qu'espérer que Zatch Bell !! continuera de développer son côté loufoque et totalement exagéré, permettant d'oublier le classicisme du côté shônen, avec ses adversaires qui s'enchaînent régulièrement et ses nobles sentiments sortis tout droit du manuel du parfait petit japonais.

Droits images et couvertures: © Makoto Raiku 2001 - publié au Japon par Shogakukan Inc., Tokyo



Retour liste manga


skizyk
21-08-2012
   Mon avis une fois les 33 volumes sortis : bah en fait ça va ! Certes, c'est basique, linéaire, un peu répétitif, mais final c'est efficace et ca divertit. C rempli son rôle quoi. Ok, One Piece où d'autres shonen font carrément plus rêver, mais c'est pas si mal. Et j'aime bien l'humour de cet auteur !

Léna
14-08-2011
   j'ai commencé à lire ce manga quand j'ai commencé à savoir lire.
Quand j'ai su en 2OO4 qu'ils allaient en faire un animé,je sautais tout les jours sur mon canapé!
Aujourd'hui,on est en 2O11! wow! 1O ans déjà!
C'est la septième fois de suite que je fini le manga et je ne m'en lasse pas!
Je n'ai jamais rencontré personne qui connaissait Zatch bell,mais je l'ai fais connaitre à tout mes amis! Aujourd'hui encore,j'ai 14 ans,et tout les ans,au carnaval,avec mes amis qui comme mo sont devenus fan je me déguise en mon personnage préféré qui commence à apparaitre dans le tome 1.
Je crois bien que je vais continuer!

PS=Si Zatch Bell existe toujours en animé FRANÇAIS, j'aimerais qu'on me prévienne et qu'on me dise ou l'acheter! merci!

Kiyo
01-05-2008
   Trop bien ce manga ça fait plus d'1 ans que je le regarde sur MCM et j'ai beaucoup aimé l'anime. Surtout le manga j'ai lu plein de manga de type shonen et celui-ci figure maintenant dans ma liste des mangas à acheter (j'ai acheter 18 volumes en 6 mois donc un gros achat).

J'aime beaucoup l'histoire avec les enfants-démons qui se battent pour élirent un roi.

Je me demande qui sera le nouveau roi ? et si Zatch Bell sera roi où que son livre sera brulé ou pas ? J'me demande s'il va devoir se battre contre ses amis ?

C'est trop il y a trop de question et dire qu'en France on en a que 20 volumes.

Je vous recommende ce mangas pour les fans de shonen comme Naruto, Bleach et One Piece

skizyk
22-10-2006
   Au tome 11, le bilan est mitigé. Certes, c'est fort bien dessiné et très drole. Mais l'histoire avance beaucoup trop lentement et se résume a une bête succession de combats... Ca ressemble énormément a Shaman king en tout ca. Certains passages sont assez cruels pour un shonen de ce genre. Je pense que quelqu'un appréciera d'autant plus qu'il lit peu de shonen et qu'il est jeune, car quelqu'un d'habitué au "très bon" trouvera peut etre Zatchbell trop classique.

Youness
18-08-2005
   Voilà mon coup de coeur, dè le premier tome je suis tombé amoureux de la série et c'est chose rare chez moi!

Tout d'abord, le coup de crayon de Makoto est vraiment super. les persos sont vraiment bien déssiné!
Et puis l'histoire peut paraître banal mais elle est vraiment prenante. A chaque tome, on en apprend un peu plus sur le passé de Zatch. Et puis le combats sont hyper dynamique et la mise n scène hors du commun.
Et dans tous shônens qui se respectent, l'humour est omniprésent mais celui-ci est plus visuel. On comprend maintenant que l'auteur était un des assistants de Fujita.
Un manga qui peut paraître vraiment gamin mais qui est vraiment dynamique.
Dans la veine d'un naruto ou encore Shaman King, je conseille ce dernier à tous fans de shonens!

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga