Basara par Yumi Tamura - 1991
27 volumes (édition terminée) - Kana
27 volumes (édition terminée) - Shogakukan
Sens de lecture japonais - 120x175 mm - 5,95€
Pas de planning
Couvertures françaises Couvertures japonaises Couvertures américaines Couvertures allemandes

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Au Japon, dans un futur pas si lointain. Deux enfants voient le jour et l'un d'eux sera l'élu dont parle la prédiction: "Plus tard, il sera l'étoile qui commandera le peuple et sauvera le pays." Les deux enfants grandissent: Tatara l'élu, et Sarasa sa soeur jumelle qui vit dans son ombre. Mais le pays est gouverné par quatre rois qui sèment la terreur. Le jour de leur 12ème anniversaire, Sarasa croise la route du Roi Rouge, le futur souverain de sa région et son village est attaqué, son meilleur ami tué. Trois ans après, la situation ne s'est guère améliorée et Tatara veut mettre sur pied une révolte, aidé en cela par le sabre de Byakko, un des quatre sabres sacrés. Mais il est exécuté par les troupes du Roi Rouge et Sarasa prend sa place, se faisant passer pour lui. Elle parvient à sauver une partie des villageois mais le Roi Rouge ne la lâche pas. Peu de temps après, Sarasa rencontre fortuitement un jeune homme aux sources d'eau chaude, Shuri... Sera-t-elle capable de renverser la tyrannie que subit son pays ?

Basara est un shôjo manga en 27 volumes signé Yumi Tamura, édité pendant 9 ans chez Shogakukan. Il s'agit du premier shôjo que nous propose Kana en édition française (le second ayant été La Rose de Versailles de Ryoko Ikeda).

Nous voici face à un shôjo pas si ordinaire qu'on pourrait croire. L'héroïne, Sarasa, prend l'identité de son frère jumeau, que la plupart voyaient comme L'élu qui allait révolutionner leur monde en s'attaquant aux tyrans qui les oppriment. Impossible à leurs yeux qu'une femme puisse avoir ce rôle, seul un homme pouvait selon eux avoir le droit, la force et le courage d'y parvenir (décidément, même dans le futur, certaines idées reçues ne changent pas...). Sarasa compte donc se conduire comme un homme pour mener à bien ce qu'on attend d'elle. Mais ce qui lui permet d'avancer, ce n'est pas cette identité usurpée, c'est plutôt ce qu'elle est, une femme avec sa propre histoire, son propre courage, sa propre sensibilité mise à rude épreuve, sa propre manière de voir les choses et d'évoluer. On est bien loin là des héroïnes de shôjo habituelles (mais pas toutes, hein...), plus aptes à pleurnicher au moindre problème, attendant bien sagement le beau mec de service qui les tirera de l'embarras. Sarasa pleure, certes, a des moments de faiblesse, bien compréhensibles quand on voit ce qu'elle subit, ce qu'elle endure, ce qu'elle découvre mais c'est aussi là qu'elle puise sa force et sa volonté de réussir.
Car ce personnage, en plus de son travestissement, qu'on retrouve chez d'autres personnages comme Papillon de nuit par exemple, est bourré de paradoxes. Elle rejette la haine, la violence, la guerre. Mais sait qu'une guerre semble irrémédiable pour faire évoluer son monde. Elle hait le Roi rouge et les autres souverains et ne rêve que de les tuer. Mais découvre que ses actes, qui semblaient si justes à ses yeux, peuvent avoir des conséquences dramatiques sur les autres. Elle voit la mort de ses ennemis mais voit aussi le chagrin et la haine que cela engendre dans leur entourage. Pas de manichéisme donc, personne ne représente le bien ou le mal incarné, tel personnage peut paraître bon au mauvais selon le point de vue, forcément biaisé, des autres. Sacrée prise de conscience qui remet en cause bien des choses... et qui participe à l'évolution de Sarasa qui apprend petit à petit à être ce leader que tous espèrent, entre doutes, interrogations et peurs à affronter.
Un autre personnage connaît lui aussi ce genre de paradoxes, il s'agit de Shuri/Le Roi Rouge (rassurez-vous, on apprend cette double identité dès le premier volume). Au premier abord, on ne le prend que pour un tyran ivre de pouvoir et avide de sang, sans aucun scrupule. Et on découvre vite un jeune homme marqué dans sa chair par une famille avide de grandeur et apeurée par les changements que le destin semble inexorablement lui réserver. Un jeune homme qui peut être drôle, qui a gardé un peu de son âme d'enfant, de son innocence, qui se sent responsable du bien-être de ses sujets mais sans aucune pitié pour ceux qui se mettraient en travers de sa route. Un jeune homme enfin capable d'évoluer face à l'adversité, se révélant de plus en plus complexe et par la même, humain.
Le fait que Sarasa haïsse le Roi Rouge tout en aimant Shuri, alors qu'il s'agit de la même personne, peut paraître bateau, classique, elle représente néanmoins très bien ces deux personnages, Sarasa/Tatara et Shuri/Roi rouge et l'ambivalence de la haine face à l'amour, deux sentiments finalement très proches. De plus, leur histoire d'amour ne commence pas, comme bien souvent, par un coup de foudre mais au contraire se construit petit à petit, alors que nos deux tourtereaux apprennent à se connaître, à connaître leur coeur et leur âme.

Sarasa doit donc mener cette guerre, tout en assumant les pertes qu'elle apportera forcément, mais elle n'a aucun pouvoir magique. Sa force de caractère, son charisme qui se déploie quand elle prend l'identité de Tatara (et qu'elle puise au fond d'elle-même et non dans l'image de son frère comme elle semble le croire) et son courage sont ses seules armes. Si elle veut gagner, elle se doit d'avoir des alliés plus nombreux et plus puissants que ses ennemis. Non pas 4-5 personnes surpuissantes qui lui seront fidèles jusqu'à la mort, mais des centaines, des milliers d'hommes et de femmes avec qui elle doit signer une alliance, ce qui n'est déjà pas évident, mais dont elle ne peut pas être réellement sûre de la loyauté et de l'engagement, amenant donc un côté politique et stratégique non négligeable qui donne beaucoup d'intérêt à l'histoire. On remarquera au passage que la question de sacrifice, des hommes qui se laissent tuer pour protéger un autre, notion qu'on trouve souvent dans d'autres mangas, est ici fortement critiquée: chaque vie est importante et doit être préservée et un homme qui se laisse tuer par sacrifice ne servira à rien une fois mort alors qu'il pourra être capable de grandes chose de son vivant.

Basara semble être un shôjo qui n'a pas en France le succès qu'il devrait avoir. Certainement désavantagé il est vrai par un dessin au premier abord assez repoussant, poussant à son paroxysme le style shôjo: visages très fins, yeux grands comme des soucoupes et assez larmoyants, personnages pas toujours bien maîtrisés voire moches, décors relativement inexistants. Il m'a été difficile de me plonger dans le premier volume. Néanmoins, au fur et à mesure que l'aventure file, on finit par ne plus ressentir la moindre gêne et on apprécie même le style. Le seul problème restant dans les scènes d'action qui peuvent être assez fouillis et pas forcément évidentes à lire.

On se trouve là face à un shôjo plutôt passionnant, épique, qui sait être tragique comme drôle, avec une histoire d'amour émouvante, loin de toute niaiserie, entre tendresse et incertitude, où chaque personnage est minutieusement développé et qui gagne en profondeur à chaque page, sans aucun manichéisme. Une grande aventure pleine de rebondissements, au scénario très riche et travaillé, qui ne lasse pas et dont il semble bien difficile de prévoir les prochains actes, tant bon nombre de personnages restent très ambigus...


- personnages attachants et forts, qui évoluent constamment, avec un passé détaillé qui les rend d'autant plus ambigus... pas de bons ou de méchants, juste des humains
- scénario bien travaillé, plutôt prenant avec pas mal de rebondissements, vraisemblable et détaillé au niveau de la stratégie
- pas mal de dérision et d'humour
- une mise en page dynamique
- des relations entre les personnages plutôt bien décrites, entre amour et haine...
- dessin quelque peu difficile d'accès, qui fait vite fuir... mais si on s'accroche, on s'y fait vite...

Passé l'obstacle du dessin qui en aura certainement fait fuir plus d'un(e), voici un shôjo manga épique, bourré d'aventures finalement assez imprévisibles, vécues par des personnages charismatiques qu'on apprend à connaître petit à petit, Sarasa en tête, bien loin de la potiche sans caractère...


Nombre de volumes lus: 12 au 13-12-2003
Retour liste manga


odore
31-08-2006
   Ce manga trop top!! ^^
l'histoire est super prenante et les personnages trop attachants. On ne peut que pleurer ou rire dans ce manga.
La première fois que je l'ai lu, ce n'est pas le dessin qui m'attiré mais le scénario de ce manga, l'histoire de Sarasa ainsi que son évolution dans son rôle d'élue.
Enfin dernier point qui m'a beaucoup plu dans ce manga: la relation Sarasa/Shuri, Tatara/Roi Rouge. Cette relation qui liera les deux personnages principaux par l'amour et la haine fait une des forces de ce manga.

christelle
28-04-2006
   Basara est un excellent shojo manga que je recommande !!

Beaucoup n'aiment pas le dessin (très shojo) mais il faut dire que la version française y est pour quelque chose : les couvertures ne sont qu'une petite image dans un rond blanc (en japonais elles font les deux pages + les rebords) et que le tout a été extrêmement blanchi (cela m'a choqué) de plus le rythme a été très long.

Les personnages sont très intéressants, diversifiés, avec des personnalités propres. Il y a pas de bien et de mal (quoiqu'il y a des persos un peu dérangé mais c'est autre chose).
j'aime bcp les persos féminins qui sont loin d'etre naifs ou carricaturaux !!

pour moi c'est l'un des meilleurs shojo et je dis : foncez !!

Sissi
01-01-2006
   Basara est une de mes meilleures dernières découvertes !!! Je vous le recommande vraiment ! Loin de se centrer sur un unique point à la pbase du shojo, l'amour, il s'ouvre vers d'autres horizons, tous bien traités et très intéressants !
Voici une présentation perso que je ferai aux courageux ! lool

Sarasa est une jeune fille apparemment faible et ennuyeusement ordinaire, mais les évènements auxquels elle va être confrontée, notamment la mort de son frère au début de la série, vont lui faire découvrir une force d'esprit insoupçonnée. Elle va se fixer un but, et va être entraînée (parfois malgré elle) dans des situations étranges. Elle va peu à peu se découvrir, réfléchir sur elle, sur ses relations avec les autres, sur son but,... Et ne tardera pas à douter !
Son but, par exemple, nous semble au début de la série parfaitement légitime, et nous la soutenons, puis viens le moment où elle commence à se poser certaines questions, et nous doutons à notre tour... Et si c'était vrai ? A-t-elle vraiment raison de le faire ? Et si, elle n'était pas vraiment ce doux agneau blanc que l'on pensait... ? Qu'est ce qui se passe ???
Le roi rouge, quant à lui, est un personnage étranger pour moi... Outre le mystère qui règne autour de lui par moment, on a l'impression de le connaître, sans "vraiment" le connaître... On hésite entre l'aimer ou le détester... Est-il méchant, est-il gentil... ? En réfléchissant un peu plus, on réalise que ses buts peuvent paraître tout aussi légitime que ceux de Sarasa, et il faut bien l'avouer, il est pas mal ! Et puis, il nous fait rire par moment !
Tout ceci fait que la frontière entre le bien et le mal semble parfois difficile à distinguer... Mais n'en est-il pas de même dans "notre" réalité ?


Situations et traitement :
J'aime également beaucoup cet aspect-là ! Beaucoup d'originalité et de réflexions, sans en faire trop. Des situations tour à tour comiques et tragiques, nous inspirant de la peur ou de la joie, mais toujours des émotions !
Le fait que nos deux héros soient ennemis donne lieu à des situations tantôt stressantes, effrayantes ou même romantiques ! Comment est-ce possible ? Il semble que Yumi-san nous montre là quelques-uns de ses talents !
On pourrait lui reprocher une évolution un peu lente, mais cette "lenteur" (toute relative) ne sert qu'à approfondir vraiment les personnages et a comprendre leur trouble, leurs pensées parfois contradictoires, et nous permettent, malgré tout, de nous identifier à ces deux héros, qui nous paraissent si loin de nous, il faut l'avouer !

Quant au traitement, il est loin du shojo habituel, la guerre faisant grande part du scénario ! Et ce, au même plan que l'aspect romantique de la série ! Nous suivons véritablement un groupe d'anarchistes, si je puis dire, à travers sa découverte du Japon, pays sous l'emprise du pouvoir monarchique. Nous découvrons avec eux les failles du pays et la misère du peuple, nous observons d'autres sociétés avec leurs qualités et leurs défauts, nous proposons des solutions, nous réfléchissons à ces situations, et nous en venons même à penser à notre propre société... Mais Yumi-san frappe plus fort, puisqu'elle nous présente également l'autre point de vue ! Celui du dirigeant de ce pays ! Celui de l'ennemi ! Nous en venons à nous poser de plus en plus de questions, et ce, pour notre plus grande joie ! Nous observons à travers ce manga l'évolution de toute société, l'évolution d'un peuple et des mentalités. Comment ne pas s'y intéresser ?
Cette série nous emmène au coeur même des aventures, au centre des batailles, de l'élaborations de plans d'actions et enfin, de mise en oeuvre. Ce côté de guerre peut rebuter certains d'entre nous, en lasser d'autres, mais il reste néanmoins intéressant, très bien traité, et assurément peu commun !

Nos idéaux valent-ils vraiment la peine que l'on se donne ? Qu'est ce que je veux vraiment ? Où vais-je ? Doit-on se faire aider de ses amis, de sa famille ? Est ce que ce que je fais n'est pas "mal" quelque part... ? Ou trouvez la force de continuer et de ne pas baisser les bras ? Voilà des questions que l'on se pose au cours de la lecture, en même temps que notre héroïne...

PS : En ce qui concerne les graphismes, c’est vrai qu’il n’est pas superbe, mais ne vous arrêtez pas à ce critère ! Ce serait vraiment dommage ! D’autant plus qu’il s’améliore au fil des volumes !!

Angel
07-09-2005
   Basara est un manga génial. 27 tomes en tout, et déjà 22 excellents ^^. bon les jaquettes de kana sont moches, ils auraient mieux fait de garder les japonaises, m'enfin bon.

faut accrocher au dessin, mais il s'améliore vraiment visiblement. pour l'héroïne, bon, faut pas trop rire au début mais sinon elle devient vraiment crédible (et puis c délire quand elle pleure elle a les yeux qui moussent ;-)). le roi rouge/Shuri est un personnage parfois ridicule et souvent touchant.

c'est le type de mangas qui n'a pas de succès au début, mais arrivé au tome 9 ou 10, on commence vraiment à accrocher et à considérer l'histoire avec un peu plus de sérieux.

bref, un shôjo pur quant aux dessins, mais qui est bien plus adulte et cru que les niaiseries comme love hina et autres stupidités du genre.

Sasuke-kun
14-12-2004
   Mon manga préféré... le manga qui m'a fait découvrir les shôjos... le manga qui m'a arraché le plus de larmes.
Il faut croire que c'est le destin qui m'a fait connaitre ce manga : je me promenais dans le rayon manga du magasin Cultura, les shônens me lassaient, j'avais envie d'essayer un truc différent. Je pris le manga possèdant la couverture la plus laide du rayon (lol) : Basara 1.
Je ne sais pas pourquoi, je l'ai acheté, comme ça, sans en avoir jamais entendu parlé, sans l'avoir feuilleté... Et putain! je ne regrette pas mon achat, ça non !

L'histoire met en place un amour très shakespearien dans un futur qui ressemble plus à un passé, avec des rois, des guerriers et des chevaux comme moyens de transport... Il est d'ailleurs etonnant de voir comment Yumi Tamura à pensé à tout pour développer son univers, de la géographie à l'histoire en passant par la politique, la philosophie des personnages etc...
D'ailleurs, parlons en des personnages, et pour ça je vais reprendre une phrase de la chronique :
Ce sont des personnages attachants et forts, qui évoluent constamment, avec un passé détaillé qui les rend d'autant plus ambigus... pas de bons ou de méchants, juste des humains.
L'héroine principale loin d'être aussi niaise et puèrile que l'on puisse le penser possède un véritable charisme, telle Jeanne D'arc menant sa troupe.


Le dessin fut pendant les premières pages plutôt rebutant pour le lecteur de shônen que j'étais mais on s'y habitue très très vite et finalement pas mal de planches frôlent le DIVIN... Je regrette trop que les pages couleurs n'aient pas été conservées ! :'(

A part ça, il est vrai que l'auteur pousse à la reflexion sur le devenir de l'Homme, sur sa condition d'humain et sur la politique.

Seul défaut que j'ai recelé dans ce manga sublime, original et fantastique ? Et bien les couvertures Kana qui son honteuses ! Regardez les magnifiques Arts sur les jaquettes US et Jap' !!!

Enfin, pour finir, je vous donne l'ordre de vous achetez les 3 premiers tomes sur le champs ! Certainement le shôjo immanquable par excellence, une puissance divine ressort de cet oeuvre, pour ne pas dire véritable hymne à l'humanité.

peu importe
11-12-2004
   Bien que tous le dit que les dessins sont choquants (ce qui n'est pas vrai!) ce manga est vraiment très passionant.
L'histoire est hyper cool! elle est très bien construite et hypnotise facilement le lecteur dans ce monde fabuleux.
Et je redis que les dessins sont HYPER MEGA BIEN FAIT!!!!

ma note général sur 10:999999999999999999999999999...
liser le à tout prix salut

Herbv
03-10-2004
   Voilà un shôjo qui reste encore largement méconnu alors qu'il a débuté dans nos contrées il y a plus de 3 ans. Pourtant, il ne le mérite pas. Et oui, je suis très enthousiaste sur cette série car, même s'il a des parties un peu plus faibles que d'autres et si certaines situations sont un peu exagérées ou trop classiques, la mangaka nous propose une aventure "héroïque" et féminine, pleine de joies, d'amours mais aussi de peurs et de peines. C'est réellement très divertissant et l'appel constant à l'intelligence et à la sauvegarde de la vie est quelque chose des très rafraîchissant, c'est le petit plus qui fait de Basara un shôjo manga de qualité. Et comme la série a su rebondir, on peut penser qu'elle ne faiblira pas jusqu'à la fin.

Zigougnou
27-09-2004
   Il faut avouer que ce n'est pas facile d'entrer dans ce manga. Je l'avais offert à ma soeur à Noël parce que j'avais pas trop d'idée, mais sans conviction car à l'époque j'étais allergique aux shojos ( je venais de lire Watase et j'avais trouvé ça nul à chier alors les héroines niaises merci bien, la présentation sur le site de Kana m'avait en plus assez rebutée) Ma soeur insistant pour que je le lise, au bout de deux mois j'ai fini par franchir le pas de me plonger dans ces dessins hideux. Je commence le livre : on suit sarasa, puis après la rencontre avec Papillon de nuit on sent déjà venir le coup que c'est elle en fait l'élue. Dix pages plus loin, oh surprise !! On apprend que Sarasa est l'élue!!Et elle va combattre un super méchant!!! On sait déjà qu'elle va gagner, elle est l'élue quand même!! Me voilà pensant que décidément c'est du shojo classique. Quelques larmes et aventures plus loin, la voilà rencontrant un mystérieux jeune homme dans un drole d'endroit!! Et semblant en plus en tomber amoureuse sans plus de cérémonie!! Arrivée à ce point là, je me suis dit que je n'allais pas continuer à lire cette merde, mais je me suis dit que j'allais aller jusqu'au bout histoire de dire que j'avais lu le premier tome. Trois pages de plus ont suffi pour que je m'intéresse finalement à l'histoire. Le mystérieux jeune homme n'est pas, comme je l'ai d'abord pensé, le beau mec sans personnalité qui va servir avec dévouement l'héroïne...Mais alors pas du tout!! Du coup j'ai continué à lire l'histoire^o^. Même si la fin du 1 j'ai rien compris, j'ai lu le 2 et après le passage dans le tunnel j'étais à fond dedans. L'histoire est magnifiques, les personnages attachants, émouvants, complexes, charismatiques... L'évolution de Sarasa est très intéressante à suivre. Telle qu'elle st maintenant dans le volume 17, moi auusi je serais prêt à aller l'aider... Shuri est devenu mon personnage préféré, mais je les aime tous. Et Basara est devenu mon manga préféré...même si j'en lis pas des masses... Tout ça pour dire que si vous faites l'effort de vous plonger dedans, de lire au moins les deux premiers tomes, vous ne le regretterez pas... Et que si vous ne le faites pas, vous allez passer à coté de qulque chose. J'ai pas vu beaucoup de gens qui faisaient une critique négative de ce manga après avoir dépassé le tome 1...

heijikun
06-07-2004
   saluuuuut
hihi bon que dire de basara? c est terrible! un manga passionnant a l intrigue recherchee (ce qui nous change de certains shojos assez fades) avec des personnages hauts en couleurs, humains et tres attachants! je suis vraiment fan!
a ceux qui diront que le graphisme les rebute je dirai juste que meme si au debut j ai ete tres surprise ils sont vraiment beaux et accrocheurs. on ressent vraiment quelque chose en regardant une illustration.
un manga qui m a montre que le shojo avait encore de beaux atouts dans sa manche!

sarah
18-05-2004
   ce manga est génial :
-j'adore l'ambiguité que l'on peut voir a travers les personnages.(ex le roi bleu, sarasa/tatara, shuri/le roi rouge)
- les espérances qu'ont chacun des personnages
- l'histoire d'amour évidemment
- la maniere ou l'on est amené a ressentir pour tous les personnages de l'affection (quelquesoit son camps)
- cette impression de perte de controle des héros ou, malgré les meilleures volontés ça part en vrille...(ex qd tatara recoit des pierres des habitants)
je conseille vraiment ce manga qui est plus qu'une histoire d'amour.

Titi
21-04-2004
   Allez, des coeurs, comme les autres!

J'adore ce manga!!! (un chouyat moins que Fruits Basket peut-être... mais ils ne sont pas réellement comparable!)
C'est vrai que le graphisme est assez limite aux premiers abords... mais dès quelques premières pages de lues on entre dans l'histoire et là, rien de rien ne peut nous empêcher de plonger! (c'est dur de revenir à la réalité... snif!)
Moi, j'avoue que j'ai vachement hésité avant de commencer à le lire pour une seule raison : je trouvais (je trouve encore) que la couverture du volume 1 ressemblée au logo d'une lessive lol (je sais c'est bête!)
Mais les personnages sont attachants! L'histoire pleine de rebondissement... Quant on pense que cette série est terminée depuis plusieurs années au Japon... Quels chanceux!!! Et moi qui bave à l'idée de connaître la fin...
En dehors du manga et de l'animé (n'existant qu'en import et en plus il parait qu'il n'est pas bien...) Je suis déséspérée par le fait qu'il n'y ai pas plus de sites internet français sur cette série! (c'est honteux! -moi je sais pas comment on fait un site...), ni même de posters, goodies...
C'est vrai que les dessins en NB sont peut-être bofs, mais les images du artbook sont magnifique (lisez des petites étoiles dans mes yeux!)!!!
Il faudrait lancer une campagne de pub pour ce manga que personne ne connait!
Voilà... J'ai dit un peu tout ce que je pensais...
@ bientot
Titi

hatshepsout
27-01-2004
   Je ne comprend pas pourquoi tout le monde dit que le graphisme est pas top, perso je le trouve génial, c'est juste différent de ce qu'on trouvais à présent. J'ai accroché dès le premier volume et depuis je suis accro. L'histoire est superbe, à la roméo et juliette, le héro quelque peu spécial (à mon avis son caractère faut se le farcir) mais il est super mignon quand meme, en meme temps faut le comprendre c'est quand meme un roi, il a été élevé différement (bon d'accord comme trouver une excuse bidon). Bref les persos sont très attachants, et ce n'est pas juste un shojo qui ne parle que de je t'aime moi non plus, non il y a beaucoup de choses à coté, si bien que des fois on trouve le temps long car on voudrai les voir tous les 2 réunis.

Hikki
19-12-2003
   Un très beau manga. Je ne trouve pas que le dessin choque ni rien, le style n'est pas aussi difficile à accepter que certains pourraient le dire LOL ;p
En tout cas, l'histoire se suit, on est vite captivé... J'ADOOOREUH BASARAAA lol

aimi
27-10-2003
   basara est un très bon manga!!!!!!!!!!!!!!
il est génial par son histoire, tt d'abord, et ensuite par ses personnages, ils sont trop attachants!! dès kil y a un nouvo personnage ki arrive, à chaque fois on l'adore!! mm pour certains perso ki sont dits comme "méchants ou vilain"! mais bon comme tt le monde le dit, les dessins ne sont pas très attrayants mais qd on s'y habitue ils deviennent BO!! ^^
je vous conseille de le lire!!!

Akuro
19-06-2003
   Mon manga préféré. D'abord parce qu l'histoire est super, il y a de la baston(ouaiaiais!!), des réflexions sur un certain nombre de choses, comme la difficulté d'être chef, la politique...Les persos sont super, chacun a un caractère, des idées, un charisme propre...ils utilisent leurs neurones et pas de super pouvoirs, ce qui est assez agréable je trouve. L'évolution des persos est très bien faite et très plausible, ils évoluent selon les évènements...et...j'aime ça je dois dire.C'est loin, très loin d'être une bête histoire d'amour comme la plupart des shôjos. Basara, ce n'est pas que ça. D'ailleurs les amoureux ne se croisant qu'une fois tous les deux tomes,(et encore!)des rencontres qui ne durent pas très longtemps en général, c'est qd même difficile de croire que c'est juste une histoire d'amour. Le seul shôjo que j'aie lu où les amoureux se croisent aussi peu, c'est Angel Sanctuary...
mais ce manga est mille fois mieux que ça, car là au moins on comprend l'histoire!!sans trop se casser la tête. Tamura a un vrai talent de scénariste, et je lui tire mon chapeau. Il ya certains trucs que j'aimerais voir plus développés, comme l'organisation progressive de la rébellion, mais ça viendra peut être plus tard. Certains se demandent comment l'histoire peut durer 27 tomes, en pensant que c'est trop long. Moi je pense que ça va être trop court, mais bon...
Un mot aussi sur le dessin : il n'est pas très beau, je le reconnais. ça m'a quelque peu rebuté au départ, et si ça n'avait pas été kana, je ne l'aurais pas lu. En plus, c'était ds la catégorie "shôjo". Ce manga m'a réconcilié avec le shôjo, d'ailleurs. Enfin bref, il faut donner une chance au dessin, et je vous rassure, il s'arrange un peu au fil des tomes (les persos n'ont plus la tête aussi large et longue que leur cou par la suite) et croyez moi, il y en a vraiment qui sont superbes(le dernier du tome 9). Même s'ils sont moches, les dessins dégagent une "force", car Tamura a aussi un talent de mise en page et de graphiste, à défaut d'avoir un talent de dessinatrice. On arrive vraiment à ressentir les émotions des persos, et c'est fort, ça.
Les deux héros sont aussi très attachants. Sarasa est un peu nunuche des fois(summum au tome6) mais c'est une héroïne extraordinaire. Elle est forte, courageuse et déterminée. on peut comprendre pourquoi des gens la suivent. Shuri est vraiment super, c'est mon perso préféré à vrai dire, il est à la fois attendrissant(?), flippant, intelligent...et très ambigu.
Et il y a plein d'autres persos tout aussi sympathiques, alors allez les découvrir en lisant ce merveilleux manga.

moi
24-05-2003
   J'adore ce manga!! le point noir c'est les dessins : s'il y en a qui sont très beaux, la plupart ne sont pas superbes... mais l'auteur se rattrape largement sur le reste..le scénario est complexe, original, bien développé... les persos sont très attachants, chacun a une personnalité riche et complexe... Les voir évoluer est très interressant...Sarasa découvre au fur et à mesure la difficulté d'être chef, et elle fera tout pour parvenir à ses fins. C'est interressant de voir ses moments de doute, ses interrogations, son évolution, quoi...C'est une héroine que j'aime car elle a du caractère! et un vrai but...Shuri aussi est très attachant, même s'il est effrayant des fois, et vraiment très ambigu. C'est interressant de le voir évoluer, lui aussi. Un super plus de l'histoire : il y a pas mal d'action, des scènes de combat, et ça c'est chouette!!on n'est pas asphixié par les sentiments des persos au moins. En plus l'histoire d'amour est pas mal trouvée, et rajoute pas mal de suspense. Et enfin des persos qui ne tombent pas amoureux au premier regard, ils apprennent d'abord à se connaitre...et puis il y a aussi tous les persos secondaires, tous très attachants!! La mangaka ne néglige rien dans son scénario, qui est très bien mené, et il y a des moments très forts, Shuri pleurant ds les bras de Sarasa, le moment où elle pleure après avoir tué Shido, le tunnel de Kanmon...
recommandé très fort!!!!!

Luna
03-05-2003
   Ce manga est vraiment bien (même si après la lecture du premier volume on ne sait pas trop ou on en est!!!!).Les perso sont très attachant ,leur comportement parfois comique.Même si le dessin parait parfois simpliste(souvent pour des moments comiques )il a un bon sénario.
Chaque volume est un bon moment de détente .... Vivement la suite :-)

Aya
20-01-2003
Je me suis rendue compte qu'il y avait deux camps: un pour Basara, et un autre, totalement, mais alors, totalement contre Basara ("dessins affreux-scénar pourri et fouilli")Au début, je ne pouvais pas supporter les dessins,c'est vrai, maintenant, je les trouve tout simplement beaux. C'est vrai, c'est un style tellement différent de l'ordinaire, que ça déroute!! Quant à l'histoire , elle est simple et complexe à la fois, j'adore!!!!!! Eh oui, Basara, c un de mes coups de coeur! Voui, c'est un bon shôjo, lisez-le!!! Ca vaut "X", ss problème!Seul ENORME regret, les couvertures françaises! Elles sont trop moches! Pourquoi pas avoir gardé les orginales!!!!!(GROS COUP DE GUEULE) Allez, il y a plus qu'à attendre le vol 9 !(petite question: comment est-ce que l'aventure de Sarasa va encore pouvoir durer 19 vol????? Ca, c'est une bonne question!!!!!)

Cloclo
25-08-2002
   Je comprend vraiment pas comment des gens peuvent détester Basara: c'est vrai que c'est pas du Clamp ou du Yuu Wattase mais m.... c'est tout de même un bon style créant des persos aussi surprennant les uns que les autres (regardez Shuri rasé ou Prune au regard vide ou encore Orchidée dont on se demande de quel sexe il est!).
En plus le scénar est très prometteur vu le nombre d'embrouille qu'il comporte à se demander comment les persos vont s'en sortir. Enfin bon je vais faire un effort et considérer que des gens n'aiment pas ca manga...(:-§ gros efforts...)étant donner que moi je l'adore.

Tora-Chan
03-05-2002
Très belle histoire d'amour + un beau dessin shojo + bon sénario = un très bon manga.

A lire !

Voir l'ensemble des 32 avis

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga