Duds hunt par Tetsuya Tsutsui - 2002
1 volume (édition terminée) - Ki-oon
1 volume (édition terminée) - Square-Enix
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 8,90€
Pas de planning
Couverture française Couverture japonaise

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Le jeune Nakanishi est un repris de justice. Ancien délinquant tout juste sorti de maison de redressement, il travaille maintenant dans les assurances mais se fait mener la vie dure par son patron. Celui-ci abuse du fait qu'il sait qu'il ne pourra pas trouver d'autres jobs dans sa situation. Nakanishi a la haine et c'est en discutant avec une connaissance sur Internet qu'il entend parler du Duds hunt. Un jeu où le but est de piquer le portable des autres joueurs dans le temps imparti, sachant que tous les moyens, surtout les plus violents, sont bons. Rien de tel pour se défouler après une mauvaise journée...

Duds hunt est un manga en un volume signé Tetsuya Tsutsui, que Ki-oon nous permet de découvrir en France. Le jeune éditeur garde pour spécialité les mangas d'heroic fantasy mais Duds hunt n'appartient pas du tout à ce genre-là. C'est plutôt un de leurs coups de coeur, les ayant amené à travailler directement avec le mangaka pour proposer la version française (la version japonaise n'ayant pas été sortie par un éditeur mais sur le site web de l'auteur, celui-ci étant à la base indépendant). Tetsuya Tsutsui travaille d'ailleurs maintenant avec un éditeur japonais, Square-Enix, sur son one-shot, Reset, prépubliée dans le magazine GanganYG.

Courte chronique pour un manga intriguant et plutôt prenant... Courte chronique car impossible de parler de l'histoire sans risquer de tout dévoiler. Chose à éviter vu l'habileté du scénario, aidé par une narration tendue, efficace, utilisant deux angles de vue, jouant sur l'espace et le temps. Deux points de vue qui finissent par se rejoindre sans qu'on soit jamais perdu, juste intrigué, notre curiosité piquée sans jamais avoir l'impression d'avoir loupé une case. Le tout suivant un rythme crescendo, entre actions et rebondissements. Ce qu'on ne prend que pour un hélas banal jeu de massacres au départ, juste là pour permettre aux petites brutes et autres délinquants de se défouler (de casser de l'otaku par exemple...), devient vite un jeu du chat et de la souris dont on peut se demander qui est le chasseur et qui est la proie. Si la forme prend celle des équipements modernes, Internet, chat, PDA, portable, le fond reste un classique : la naissance et la force que peut prendre le plus sombre côté de l'être humain, dans une société qui ne sait plus comment gérer ses dérapages.
On pensera automatiquement à Battle royale ou Gantz. Mais on ne trouvera pas là de complaisance dans la violence gratuite, de jeux de massacre juste jouissifs, de tripes à l'air qui giclent dans un flot de sang ou autres clichés graveleux de jeunes donzelles nues prenant une pose plus que suggestive. Ici, l'ambiance est froide, voire glaciale, noire et quelque peu désespérée, impitoyable, sans qu'à aucun moment on ne sente l'auteur tentant d'insérer un jugement, une morale, approuvant ou non les activités de ses personnages. Il ne nous livre que des faits, des actes, sans les associer à une quelconque notion de bien ou de mal. Pas d'humour, pas de légèreté malvenue, juste de l'action, brute et précise dans ce qu'elle dégage d'adrénaline mais aussi de malaise face à des méthodes employées qui nous mettent face à nos propres paradoxes : la violence nous apparaît-elle comme le remède à la violence ? Un acte de violence peut-il être " bon " si on le justifie comme un acte pour le bien d'autrui, même s'il est dicté par la haine et la sauvagerie pures ?

Les personnages en eux-mêmes, à partir de rien, de leur apparence, de leur façon de parler, de leur regard, nous déroutent. Difficile en effet de savoir au départ comment prendre notre " héros " : ex-délinquant revenu de son passé de conneries, de baston et d'agressions, souhaitant s'intégrer dans une société qui l'a oubliée et continue de se jouer de lui, malheureuse victime de son passé malgré son costume cravate et son apparence proprette ? Ou garde-t-il toujours au fond de lui cette haine, cette violence qui lui a fait commettre le pire, sans aucun scrupule, force sombre qui ne demande qu'à ressortir si on lui en donne l'occasion ?
Mais au jeu des apparences, rien n'est jamais acquis et le mangaka sait habilement détourner notre attention, nous donner les indices qu'il souhaite tout en en laissant d'autres dans l'ombre, sans qu'on le remarque jusqu'au moment où l'histoire atteint son paroxysme...

Il ne faudrait pas pour autant en oublier les dernières pages du manga, contenant une courte histoire indépendante, Rêves éveillés. On notera qu'elle est imprimée sur papier glacé, en grande partie en couleur (couleurs très importantes car il y a un jeu constant sur celles-ci, sur le style du dessin, le tout étant vraiment un personnage à part entière du scénario). Là encore, on ne peut absolument rien en dire au risque de tout dévoiler mais on constate toujours ce scénario simple mais habilement mis en place, une intrigue bien huilée qu'on comprend petit à petit, qui se devine au fur et à mesure des pages tournées. De courtes scènes, indépendantes, ancrées dans leur quotidien basique (mais pas vraiment banal), qui s'enchaînent sans qu'on sache trop pourquoi jusqu'à ce qu'on commence à entrevoir le point commun entre toutes... Un jeu entre le lecteur et l'histoire, en somme...

Site officiel du mangaka: http://www.h5.dion.ne.jp/~pn221/
A noter qu'en mai 2005, Duds hunt est sorti chez Square-Enix.

Droits image et couverture: © Tetsuya Tsutsui 2002


- un dessin sobre et réaliste, bien maîtrisé et participant à l'ambiance glaçante...
- un scénario finalement simple et complet, sans aucun élément superflu et très bien mené
- une narration dynamique et claire
- des personnages complexes, pas si simples que ça à cerner
- pas de jugement de la part de l'auteur, il nous laisse réfléchir aux actes des personnages par nous-mêmes

Au final, un manga très bien mené qui réserve son lot de surprises qui, sans être forcément totalement imprévisibles, sont suffisamment bien mises en scène pour intriguer le lecteur. En bonus, une courte histoire dans la même veine, en couleurs.


Nombre de volumes lus: 1 au 02-12-2004
Retour liste manga


Tengaar
15-10-2007
   Acheté sur un coup de tête sur les recommandations du vendeur, j'ai été très déçue ! (mais apparemment je suis la seule). Scénario somme toute pas si original que ça et surtout le rebondissement final flairé à trois kilomètres.
Peut-être que sur plus de pages, il aurait pu développé plus mais là c'est bof, tout juste bon à être lu puis jeté.

skizyk
13-09-2006
   Propre, intense, haletant, bien constuit, bien déssiné. Une perle ! Le meilleur One Shot que je n'ai jamais lu ! On en arrive même a ce plaindre qu'il n'y ai qu'un tome !

Blood
12-12-2004
   Manga atypique, Duds Hunt mérite cependant d'être découvert. La jacquette fait référence à Fight Club et Battle Royale, mais ne vous attendez pas pour autant à un copier-coller de ces films. Si Duds Hunt s'en rapproche, c'est avant tout dans sa capacité à questionner l'humain sur sa propension à la violence : comment réagit-on face à un environnement hostile ? On est soit un poulet, soit une hyène soit autre chose encore (comprenne qui lira le manga). Le personnage principal (car "héros" est ici inappliquable) Nakanishi est une véritable bombe à retardement sur le point d'exploser et le jeu lui offre un exutoire idéal. La construction aléatoire, alternant déroulement de la narration et flashbacks a priori sans rapports, est très astucieuse, et la relecture apporte de nouveaux éclairages sur nombre de détails qui avaient été négligés la première fois. Les limites se voient rapidement floutées, et il devient difficile de différencier le bien du mal.

Evitant habilement le manichéisme de base, souvent de mise dans les mangas, Duds Hunt est une efficace histoire ménageant un bon suspense, et proposant (implicitement, car rien ici n'est fait de façon ostentatoire) au lecteur de s'interroger sur ses capacités de réaction. Vraiment du beau travail !

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga