Piece of cake par George Asakura - 2004
2 volumes (édition arrêtée) - Asuka
5 volumes (édition terminée) - Shodensha
Sens de lecture japonais - 150x210 mm - 9€
Pas de planning
Couvertures japonaises Couvertures françaises

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Shino, la vingtaine, ne semble pas très heureuse dans la vie. Elle sort avec Masaki, qui ne cesse de la rabaisser, la traitant plus comme sa poupée gonflable que comme la femme qu'il aime.
Côté boulot, le fait de côtoyer son ex, Mitsu, qui n'a pas supporté qu'elle sorte avec lui et Masaki en même temps, n'aide pas à améliorer son humeur, puisqu'il n'a de cesse de puérilement la casser devant leurs collègues. N'en pouvant plus, elle démissionne alors que Masaki lui annonce au téléphone que finalement, il n'a plus besoin d'elle.
La coupe est pleine, elle déménage, louant un appartement chez son oncle. Un ami l'aide à trouver un travail dans un vidéo-club dont le gérant n'est autre que son nouveau voisin, le séduisant Kyoshiro, en couple avec la sauvage et imprévisible Akari.

Piece of cake est le premier manga que l'on découvre en France de George Asakura (qui, comme son prénom ne l'indique pas, est une femme), prépublié à l'origine dans le magazine pour jeunes femmes Feel Young de l'éditeur japonais Shodensha.
Premier manga également à sortir dans la nouvelle collection Ladies de l'éditeur français Asuka, destinée comme son nom l'indique aux femmes adultes (adultes par les problématiques abordées, qui n'intéresseront pas vraiment l'ado de 12 ans, et non par ses scènes chaudes... on n'est pas dans Ai suru hito ici !). Premier manga qui permet de nous faire un début d'opinion sur Asakura: découverte d'un nouveau talent ou amère déception ? En tout cas, un manga qui intrigue mais dont le traitement peine à convaincre...

Piece of cake, c'est l'histoire d'un changement de vie. La vie de Shino, la vingtaine, malmenée entre un copain immature, macho, la traitant comme une moins que rien pour mieux se sentir exister, et un boulot où son ex lui pourrit la vie, blessé dans son orgueil de mâle délaissé.
Si au premier abord, la jeune femme nous apparaît comme particulièrement agaçante, telles ces héroïnes de shôjo naïves, potiches jamais fichues de prendre une décision, préférant se laisser marcher dessus avec le sourire que de réellement vivre leur vie, elle finit par dépasser ce premier trait de caractère au bout de quelques pages: elle ne sera pas de ces filles monofacettes, lisses et sans intérêt.
Elle manque de volonté mais pas de personnalité, confuse dans ses sentiments, s'interrogeant sur sa manière d'aimer et d'être aimée, relativement lucide et honnête avec elle-même. Même si elle a du mal à admettre ce que son reflet lui renvoie d'elle de plutôt négatif.
Elle est loin d'être une ratée, elle est surtout dépassée par sa propre vie, comme spectatrice de ses propres choix, enfermée dans sa propre prison pas si dorée que ça. Elle ne semble attirer que les losers, les paumés, les ratés qui ne parviennent à se sentir importants qu'en détruisant ceux qui tentent de les approcher. Des candidats parfaits pour un complexe d'infériorité, si peu sûrs d'eux que leur seule manière d'exister semble être d'affirmer leur pouvoir sur les autres en les écrasant.
Shino n'est donc pas une battante, et manquant de confiance en elle, elle se retrouve vite en couple avec ce genre de ringards. Elle ne croit qu'à moitié leur beau discours sur leur amour pour elle. Après tout, elle ne leur sert bien souvent qu'à flatter leur ego surdimensionné mis à mal par une société qui ne fait aucun cadeau à ceux qui n'ont pas le profil du "winner".

Impossible d'être heureuse dans ces conditions mais n'est-ce pas plus facile de stagner dans une telle situation - après tout, cela ne demande aucun effort - que de remettre toute sa vie en cause et accepter de prendre un nouveau départ ? Recommencer à partir de rien, devoir tout reconstruire en risquant de répéter continuellement les mêmes erreurs si on ne tire pas les conclusions qui s'imposent de ses échecs précédents. Est-ce la voie sur laquelle s'engage Shino ? C'est un début en tout cas...
Un peu forcée par le destin (et un copain qui, en plus d'être macho et immature, se révèle lâche), elle quitte tout son univers, change de travail et s'installe dans un nouvel appart, dans une nouvelle vie. Est-ce pour se retrouver de nouveau avec le premier minable qui passe ? S'enfermer dans une énième relation sans avenir ? Ne vaudrait-il pas mieux d'abord faire le point avec soi-même avant de penser à repartager l'intimité d'un autre ?
Mais l'amour ne se commande pas... si c'est bien d'amour dont il s'agit ? Ou juste de désir, de confusion des sentiments, d'envie de se retrouver de nouveau dans les bras et au final sous l'autorité d'une autre personne, pour se déresponsabiliser, quitte à devoir encaisser les injures, voire les coups ? Après tout, sa mauvaise conscience, apparaissant sous la forme de son ex, la poursuit, peut-être pour lui faire pleinement prendre conscience de ses erreurs qui la culpabilisent, de ses faiblesses qu'elle refuse, de sa peur de vivre. Car vivre implique de risquer de se planter, de souffrir et de se détruire en ne parvenant pas à s'assumer, avec ses bons côtés et ses zones d'ombre honteuses. A moins que ce ne soit sa manière à elle de ne pas s'accepter, de se trouver des excuses pour expliquer ses erreurs, rester dans la passivité et la fatalité à coup de "de toute façon, je ne suis bonne à rien alors pourquoi faire des efforts ?".

Une chose est sûre en tout cas, la vie de Shino est banale, dans le sens où elle ressemble à la vie de tout un chacun. Avec ces petits drames qui n'ont d'importance que pour celui qui les vit. Ces rencontres, plus ou moins porteuses de bonnes choses, pouvant bouleverser une vie en un regard, une parole anodine. Ces décisions souvent difficiles à prendre, d'autant plus quand leurs conséquences peuvent tout bouleverser ce qu'on met si longtemps à bâtir. Ces coups de coeur incontrôlables, et parfois destructeurs si on ne parvient pas à les gérer. Ces coups de blues obligatoires voire nécessaires, pour s'obliger à tout stopper et prendre le temps de voir où on va...

Serait-ce donc là un nouveau type de manga qu'Asuka nous ferait découvrir ? Piece of cake nous parle effectivement comme peu d'autres l'ont fait jusqu'à présent. Pas de mièvreries, de grands combats contre le mal, juste le quotidien d'une jeune femme, déjà adulte mais toujours un peu enfant dans sa tête. Comme la plupart des jeunes femmes dans la vingtaine, non ?
Mais pour autant, Piece of cake n'est pas non plus le Saint Graal tant attendu. La faute entre autre à une narration décousue, maladroite, pas très intuitive et à une adaptation, aussi bien textuelle que graphique, des plus douteuse: on se retrouve alors face à un manga souvent incompréhensible et donc rebutant. Difficile en effet de suivre l'histoire, entre flash-backs impromptus et dialogues souvent au texte limite compréhensible et dont on a du mal à déterminer la provenance.
On pourrait penser que c'est un moyen pour nous faire ressentir la confusion que connaît Shino dans ce moment charnière de sa vie, où tous ses repères s'écroulent ? Certes, pourquoi pas, mais il y a une limite entre faire comprendre et vivre les délires de l'héroïne, afin de mieux impliquer le lecteur et le mettre à la place du personnage, et larguer totalement le lecteur qui, fatigué de ne rien comprendre, finira par laisser tomber en plein chapitre, dépité de ne pas se sentir accroché par une histoire qui pourrait pourtant être la sienne.
Et si une deuxième lecture permet de garder ensuite en mémoire une impression intéressante, des émotions, une sensibilité à fleur de peau, les interrogations de l'héroïne sur sa propre vie, et donc la nôtre, elle n'en reste pas moins toujours laborieuse. Et d'autant plus décevante qu'on ressent derrière tout ça un certain potentiel...
Le second volume, sorti tout récemment au Japon, permettra-t-il de réconcilier ces lecteurs déçus avec un manga pourtant plein de promesses ?

Droits images et couvertures: © George Asakura 2004 - publié au Japon par Shodensha Publishing Co., ltd.


- un dessin agréable, ne jouant pas la carte du précis et de la finesse mais du sensuel et du tactile

- un humour qui vient par petite touche alléger l'atmosphère
- des personnages complexes et humains
- une histoire simple à échelle humaine du quotidien affectif d'une jeune femme
- une narration très confuse, décousue qui rend la lecture ardue
- une adaptation graphique et textuelle qui gâche quelque peu la lecture (surtout à 9€ le volume)

Un premier volume intéressant, plein de promesses dans sa manière de nous parler d'une jeune adulte face à ses doutes, ses erreurs et ses décisions... mais un ensemble un peu décevant qui rebutera même les lecteurs/lectrices qui pourraient se reconnaître dans ce portrait pourtant humain et attachant... Dommage...


Nombre de volumes lus: 1 au 23-05-2005
Retour liste manga


Latsuko
16-09-2009
   J'adore ce manga !! J'ai achetter les deux premiers volumes à une expos et je les ai lu d'une traite !! c'est vrai qu'au début les dialogues sont un peu dur à comprendre mais par la suite j'ai trouvé la lecture plus fluide et l'histoire est vraiment superbe avec une héroine si complexe et si attachante à la fois !!

Je le recommande à toutes celles qui aiment les bon shojos un peu plus adultes ...

Céline
29-12-2005
   C'est un manga sympatique, trés romantique. J'aime beaucoup cette façon un peu décousue de raconter l'histoire, en cherchant à faire resentir la confusion de l'héroine. Mais tout devient de + en + clair ...
Et puis ça fait bien d'avoir un peu plus de manga pour femme, et non plus que des Shojos...^_^

audrey
29-08-2005
   un manga original et mature, ça change !! on suit passionnement les peripéties de l'heroïne qui en voit de toutes les couleurs. par moment, on s'embrouille un peu dans la lecture, mais les dessins originaux, les expressions des personnages et l'histoire en elle même est tellement belle qu'on attend impatiemment de lire la suite !!

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga