New York New York par Marimo Ragawa - 1998
4 volumes (édition terminée) - Génération comics
4 volumes (édition terminée) - Hakusensha
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 8,99€
Pas de planning
Couvertures allemandes Couvertures françaises Couvertures japonaises

Donnez votre avis
Lire les autres avis

Kain Walker est un jeune flic de 25 ans qui vit à New York. Ses collègues, ses copains, sa famille, personne ne sait qu'il est homosexuel et qu'il va le soir dans des bars gay de la ville faire des rencontres d'une nuit... Personne hormis bien sûr un de ses collègues, gay également, avec qui il ne s'entend pas plus que ça. Un soir alors qu'il drague tranquillement dans un bar, il voit un jeune homme blond rentrer et c'est le flash. Ils se rencontrent, discutent, il s'appelle Mel Frederics, 22 ans. Ils vont chez Kain et discutent toute la nuit, de leur vie, leur passé, leur travail... Rien ne se passe et le lendemain Mel part tranquillement à son travail. Mais ça ne va pas s'arrêter là et ils se retrouveront vite face à face, pour le meilleur comme pour le pire...

New York New York est un manga de Marimo Ragawa, en 4 volumes parus en 1998 chez Hakusen sha. Ce manga est un shôjo, mais il appartient à un genre peu édité en France, puisqu'il s'agit d'un yaoi. C'est à dire un manga traitant de relations homosexuelles entre personnages masculins. Dans ce cas précis, on peut même parler de shônen ai, d'un manga s'attachant plus aux sentiments qu'au relations physiques (autrement dit, pas vraiment de scènes chaudes à l'horizon).
Pour tout amateur de yaoi, le seul autre titre pour le moment disponible en France est Zetsuai en 5 volumes chez Tonkam (ainsi que quelques titres avec des relations volontairement ambiguës, comme Combination chez Génération comics etc).
A noter que le yaoi est à la base pour un public de jeunes filles, et pas du tout pour un public d'homosexuels. C'est un détail qui a son importance, car cela signifie que le réalisme n'est pas vraiment le but, et que les relations décrites n'auront pas forcément à voir avec ce que vivent vraiment deux mecs, mais plutôt avec ce que des filles peuvent imaginer à ce sujet (ce qui est assez différent)...

On va commencer par le commencement, c'est à dire le dessin. Dessin qui me rebutait quelque peu au début car le premier volume n'était pas un exemple de parfaite maîtrise des traits: visages parfois ratés, nez mal dessinés et mal placés, personnages figés... Mais au fur et à mesure des 4 volumes, le trait devient plus précis et régulier et on arrive à des personnages au visage plutôt agréable (bien sûr, le premier volume n'est pas non plus abominable, loin de là :)).
Un style de dessin en tout cas assez différent des standards shôjo auxquels on peut être habitué en France. Le trait se veut réaliste, essentiellement centré sur les personnages et peu sur les décors (on n'est pas dans un shôjo pour rien :)), avec un agencement des cases assez libre qui donne un côté assez dynamique sans être fouillis. Ce qui n'est pas plus mal car je trouve que le dessin manque justement de dynamisme, donnant parfois des personnages un peu gauches et figés dans leurs attitudes.
On notera également, à mon sens, un manque d'expressivité des visages qui reflètent rarement l'émotion qu'on aimerait y voir: difficile de se rendre compte si le personnage est heureux, triste, en colère, vu que rien ne passe vraiment, notamment au niveau des yeux, bien dessinés mais un peu vides. Vu qu'on est dans un manga romantique contant une histoire d'amour passionné, il est dommage de constater ce côté un peu froid et inexpressif des dessins.
Ça reste tout de même un dessin agréable qui aurait juste mérité un peu plus de vie et de chaleur pour vraiment faire passer les émotions. On remarquera également un petit soucis avec les bulles, on ne sait pas toujours vraiment qui parle, ça gêne parfois à la bonne compréhension de l'histoire.

Car l'histoire en elle-même est une histoire romantique à souhait, la rencontre style coup de foudre de deux beaux mecs dans New York qui vont devoir surmonter bien des obstacles. Ils sont gays, et même si la société de maintenant est de plus en plus tolérante avec les styles de vie qui diffèrent de la norme établie, ça n'en reste pas moins difficile à vivre.
On est loin ici des yaoi loufoques à la Gravitation ou glauques à la Zetsuai, extrêmes dans leurs personnages et pas faits spécialement dans une optique réaliste de description d'un couple homo. Les personnages de New York New York sont voulus comme réalistes, même si proches du stéréotype habituel du genre yaoi: le seme et le uke, l'actif et le passif, le viril et l'efféminé. Ca reste évidemment un manga yaoi qui respecte les règles du genre.

Je dirais que des deux personnages principaux, le plus réaliste reste Kain, le viril macho, volant d'un mec à un autre, amateur de coups d'une nuit.
Au début, il ne parait guère attachant au niveau de son caractère, voire même limite antipathique: il est jaloux et possessif, profondément égoïste et narcissique, prend son plaisir où il peut sans se préoccuper des autres, et même limite homophobe, allant jusqu'à user de violence, trouvant normal de tromper mais impardonnable d'être trompé. Mais il évolue énormément au fil des 4 volumes, suite à sa rencontre avec Mel, la prise de conscience de ses actes et de ses jugements, et surtout la totale acceptation de son homosexualité, qu'il refusait d'admettre en dehors des mecs qu'ils rencontrait dans les bars.
Ce qui ne vas pas aller sans heurt, que ce soit avec sa famille (la douloureuse épreuve du coming out que pas mal de gays doivent traverser) ou ses collègues de travail (le milieu policier n'étant pas forcément le plus ouvert et tolérant qu'on puisse imaginer pour un gay). Devoir faire face au jugement des autres, affronter la bêtise et la peur tout en gardant la tête haute, ce n'est pas vraiment l'épreuve la plus facile qu'il soit. Mais c'est ce qui permettra au personnage de Kain de fortement évoluer, de se libérer de sa prison de préjugés et de stéréotypes qui lui pourrissaient la vie.

Le personnage de Mel quand à lui souffre quand même d'un manque de réalisme: le blondinet pleureur à qui il arrive les pires trucs imaginables, à l'enfance ignoble, ça fait un peu beaucoup pour un seul bonhomme, qui doit en plus être le personnage gentil, pur et innocent du manga. Il manque en plus de caractère, ne se défendant jamais, ne se bougeant jamais, attendant souvent tout des autres. Il est faible, mais en même temps il doit surmonter des épreuves impossibles sans craquer, il parait trop faible par rapport à ce qu'il doit vivre, d'où le côté un peu irréaliste du personnage.

C'est d'ailleurs un des reproches principaux que je ferais, c'est cet amoncellement de crasses pires les unes que les autres, amenant vite un côté pathos et mélo franchement un peu forcé et artificiel, qui gâche un peu l'ensemble. On sent les ficelles un peu grosses pour nous émouvoir, ça manque de subtilité.
Il manque également un petit quelque chose qui donne un côté magique aux histoires d'amour passionné comme celle que l'auteur veut nous décrire. Cela vient aussi du dessin, comme précisé précédemment, qui n'arrive pas vraiment à faire passer les émotions. On a en fait un peu de mal à vraiment s'attacher aux personnages (quoi qu'il leur arrive, ça ne me faisait ni chaud ni froid).

Il n'empêche qu'il y a des scènes bien construites et décrites de manière réaliste et pleine de finesse (surtout dans le volume 2), les personnages secondaires apparaissant étant plutôt bien utilisés. Le but n'est pas là de s'écrier "kawai" (mignon) dès qu'on voit le couple ensemble mais plutôt de suivre une histoire d'amour simple, devant surmonter bien des obstacles (un peu beaucoup même, c'est un porte-poisse ce Mel :)).
A noter qu'il n'y a pas que de la romance dans ce manga, mais également un côté policier qui vous tiendra peut-être en haleine durant tout le volume 3 (même si je me demande si cette partie était franchement utile).

Le volume 4 est différent des autres, dans le sens où l'histoire de Kain et de Mel s'arrête en page 119, les pages 86-119 étant déjà un épilogue, vous présentant un nouveau personnage (personnage sympathique qui aurait mérité plus d'attention) qui vous contera la suite de la vie du couple Kain-Mel jusqu'au bout... L'histoire en elle-même de cet épiloque n'a rien de transcendant, on suit leur vie, c'est très rapide, peu développé et clairement fait juste dans le but de donner "une vraie fin" au manga (était-ce nécessaire ? ça se discute...). Sympathique à suivre donc pour le personnage (trop) rapidement présenté, mais indispensable, non pas vraiment...
Les quelques pages suivantes présentent un petit blabla de l'auteur sur les différents amants de Mel, et enfin de la page 123 à la page 187, vous suivrez une tout autre histoire, une nouvelle dessinée par Ragawa en 1997 "De moi à toi", où vous ferez la connaissance avec deux nouveaux personnages. L'un d'entre eux ressemble physiquement à s'y méprendre à Mel mais fort heureusement il a beaucoup plus de caractère que lui. Nouvelle n'ayant rien de yaoi, plutôt bien dessinée, jouant pas mal sur l'émotion et très agréable à lire.

Bref on suit avec attention la vie mouvementée et tourmentée de nos deux beaux new-yorkais, leur histoire d'amour assez réaliste, les épreuves qu'il subissent, les doutes et les peurs qu'ils dépassent, malgré un côté pathos fortement exagéré et un manque d'expressivité des dessins. Un bon manga, romantique à souhait, prônant la tolérance et le droit d'aimer au delà des préjugés. Un peu agaçant par contre, l'expression "avouer son homosexualité" utilisée à tout bout de champ, comme si c'était un crime...
A déconseiller évidemment aux homophobes qui n'ont pas envie de chercher plus loin que le bout de leur nez (et qui de toute façon ne liront pas cette critique jusqu'au bout).

Niveau adaptation: couvertures assez flashy qu'on ne pourra pas louper, sens de lecture japonais, pas de problème d'impression ou de page mal coupée. Quelques fautes d'orthographe ici et là. Pas de pages couleurs. Par contre, un conseil: sous la couverture volante, vous trouverez un texte résumant le premier volume. NE LE LISEZ PAS avant d'avoir lu le volume, sinon ça vous gâchera 50% de l'histoire. De même, évitez la toute première page du manga, pour les volumes 1 et 3, ça ne devrait rien vous gâcher, par contre pour les 2 et 4, un peu, si...


- dessin agréable et assez réaliste...
- manga yaoi, on aime ou on n'aime pas...
- des petites pointes d'humour
- montre plutôt bien les doutes et peurs que peut ressentir un homo par rapport à son entourage...
- une simple histoire d'amour mais qu'on suit avec intérêt car on ne sait jamais trop ce qui va se passer
- mais dessin pas toujours maîtrisé, surtout niveau visages
- du mal à faire passer les émotions, ça reste assez artificiel (gênant dans une histoire d'amour non ?)
- trop rapide, trop de malheurs sur un seul mec, trop, trop, trop...
- personnages assez classiques
- toujours un prix assez élevé

Manga intéressant dans son genre, réaliste mais un peu superficiel et artificiel dans son déroulement et les sentiments qu'il veut montrer... Néanmoins un des rares yaoi sortis en France...


Nombre de volumes lus: 4 au 30-10-2002
Retour liste manga


Nell
31-03-2005
   "NYNY" fait parti de ces mangas qui ne peuvent vous laisser indifférent du fait d’un scénario extrêmement soigné et abouti, tant du point de vu du thème traité que de la narration, proposant des personnages attachants à la psychologie travaillée et aux réactions fort réalistes !

Le premier mot qui me vienne à l’esprit pour qualifier ce titre serait : audacieux !
En effet, loin de vouloir proposer une œuvre du genre "yaoi", en général peu réputé pour proposer des histoires "réalistes", ce qui d’ailleurs en fait tout son intérêt et son succès auprès de la gente féminine (et aussi masculine !), Marimo Ragawa nous livre un manga poignant de réalisme et de justesse où tout est dépeint avec une finesse et une habileté sans pareil !
C’est tout simplement beau ! Oui, beau !

Tout repose bien entendu sur le thème "principal" abordé par l’auteur, car il y en a pléthore tout au long des seulement 4 volumes que compte la série, avec, encore une fois, beaucoup de tact et de réalisme. Il semble d’ailleurs que l’auteur ait tout fait pour que son œuvre devienne non pas une "histoire mettant en jeu un couple gay" mais presque un "documentaire parlant de la vie (survie !) des homosexuels au quotidien".

Il faut savoir qu’il y a seulement quelques mois, j’ignorais que le monde du manga proposait un "sous-genre", relatant des histoires amoureuses entre hommes, appelé "yaoi". Bien sûr j’avais déjà lu du Clamp, connue pour proposer assez souvent des relations bien ambiguës entre leurs personnages masculins, mais je ne savais pas qu’une catégorie entière de mangas était réservée à ce genre d’histoires d’amour.
J’ai découvert, comme beaucoup d’autres sans doute, l’existence de cet univers fort sympathique (et très attirant !) par le Net, véritable mine d’or pour quiconque aime fouiner. Bref, je me suis retrouvée propulsée d’un coup dans cette classe bien particulière de mangas.
La grande question qui m’est tout de suite venue à l’esprit était : "Par où commencer ?".
"Surfant" à droite et à gauche, je suis tombée sur bon nombre de dossiers et critiques concernant des œuvres sorties en France depuis peu, pour le plus grand bonheur des fans qui attendaient pour certains depuis fort longtemps une telle initiative de la part des éditeurs !
Cependant, un titre revenait souvent, moins récent, mais non moins intéressant, surtout, d’après les auteurs des articles, comme référence pour les non-initiés au yaoi, parce que très "soft" : "New York New York".
Je me suis donc renseignée, avide d’en connaître davantage sur ce qui semblait être un "chef d’œuvre", "bijou", "perle", pour reprendre les mots de nombreuses lectrices et lecteurs.
Après lecture de nombreux articles, j’ai vérifié à tout hasard si la librairie à laquelle j’achète quotidiennement mes mangas, possédait ce fameux titre.
Heureusement pour moi, c’était le cas… sinon, après tout, il existe toujours Amazon & Co comme dernier recours !

Après maintes hésitations, pour diverses raisons, la plus "débile" étant que je redoutais de me présenter à la caisse avec une œuvre de cette catégorie, mon libraire étant un "spécialiste du milieu manga", homme de surcroît, j’ai acheté le premier tome.
A présent, je peux parler de "raisons débiles" parce que je n’ai plus honte d’acheter du yaoi, mais il y a encore quelques semaines… enfin, c’était pas que j’avais honte d’en acheter puisque je le désirais (ardemment !), c’était plutôt que j’avais peur que mon libraire fasse une remarque désobligeante ou quelque chose de ce genre qui m’aurait sapé mon plaisir et fait passer pour une…
Bah, pas la peine de revenir sur le sujet puisque que dorénavant je me considère comme une vraie "yaoiste", saine de corps et d’esprit, et fière de l’être !
C’est surtout que je me suis demandée où était le mal, alors que certain(e)s se jettent sur le dernier numéro sorti de "Step up Love Story", œuvre bien plus "démonstrative et explicite" !
La France est un pays libre, non ? Et tant que je le veux… et puis j’ai 20 ans quand même !

Pour en revenir à "NYNY", dès la lecture des premières pages, j’ai su que j’avais fait le bon choix en n’hésitant pas à me le procurer. Un vrai coup de foudre en somme !
Les dessins m’ont beaucoup plus : très agréables, fins, délicats…
Et puis l’histoire bien sûr… ou plutôt l’ "agencement" de l’histoire ! En effet, comme je l’ai déjà dit, Ragawa s’est délibérément placée dans le "véritable" pour nous conter la relation de Kain et Mel. Elle a pour ainsi dire souhaité "témoigner" de la dureté du quotidien pour les personnes homosexuelles, nous parlant de l’intolérance, du mépris, du dégoût... qu’éprouvent encore bien trop d’individus envers la population homosexuelle.
Au fil des volumes, bien que "noyés" dans le récit, elle abordent des thèmes variés, liés essentiellement au regard des autres (la famille, le travail, la prostitution, le viol, le sida, le mariage, l’adoption,…), mais aussi aux "gays" eux-mêmes (la complexité des relations, le sexe, la fidélité, l’amour…). Beaucoup de thèmes, et tous traités avec beaucoup de justesse. Rien ne tombe comme un "cheveux sur la soupe", tout est parfaitement intégré au récit.
Alors bien sûr, sans "spoiler", d’aucuns diront que la majorité des problèmes abordés dans le manga sont liés au personnage de Mel, qui semble bien malchanceux, donnant peu de crédibilité au personnage… je ne partage pas cet avis mais mon opinion ne regarde que moi alors…

Au final, on se retrouve en présence d’une œuvre vraiment intéressante, véritable documentaire et témoignage sur le monde gay… mais surtout finalement (et heureusement !), face à une grande et belle histoire d’amour très romantique entre deux êtres qui s’aiment passionnément. Leur sexe importe peu d’autant qu’on finit par l’oublier car emporté dans le torrent du récit merveilleusement bien raconté par Ragawa-sensei ! Vraiment SUBLIME !
Je défie quiconque après lecture d’un tel bijou, de rester homophobe ou de le devenir !
Pour ma part, je ne crois pas avoir été un jour homophobe mais j’ai de l’entourage qui l’est, et toujours pour la même raison : c’est "anormal"!
Quand le sujet est abordé (ce qui est assez rare !), je me fais avocat des "pédés" (pour reprendre l’appellation de mes proches) en disant que je ne vois pas où est le mal du moment qu’ils sont tous les deux consentants. S’ils s’aiment… c’est comme pour les hétéros ! Tout simplement !
Malgré mon ouverture d’esprit, il me faut bien avouer que j’en ignorais beaucoup sur la façon de vivre des homos. "NYNY" m’en a pas mal appris à ce sujet, notamment sur la distinction bien nette qu’ils font entre "coucher" et "faire l’amour" qui n’est pas toujours très claire chez les hétéros; et aussi les différents "types de gays" : cross dresser, drag queen, butch queen… !
Oh ! Et puis je ne peux nier qu’avant j’étais contre le mariage gay et l’adoption. A présent, mon opinion a changer sur ce point. Aussi, je ne peux que remercier le Net d’avoir placé sur ma route "étriquée" ce manga…

Maintenant je vais pourvoir m’attaquer à des œuvres plus fantasques comme "Fake".
C’est vrai que pour "débuter dans le milieu", il vaut mieux commencer par "NYNY", œuvre sérieuse et crédible.

Un vrai régal donc, pour les yeux et l’esprit.
Surtout ne pas hésiter à se procurer ce merveilleux titre (yaoiste ou non !), véritable leçon de tolérance sur l’homosexualité, qui peut-être changera en bien (je l’espère !) votre conception de cette soi disante "anormalité"!

Yuna_Sôma
02-10-2004
   Selon moi, un très bon yaoi, si pas le meilleur ! Une histoire qui nous passionne parce qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver, des personnages attachants... Je pense qu'on vit l'histoire avec eux. On ne peut s'empêcher d'être tristes ou heureux pour eux, avec eux... Un manga qui peut plaire aux filles autant qu'aux garçons (oui, j'ai essayé de le faire lire à plusieurs mecs non homosexuels qui ont a-d-o-r-é !) si on aime les histoires d'amour et les moments tragiques. A lire absolument si on aime le yaoi !!

Kotori99
08-07-2004
   J'ai longtemps attendu que les éditeurs francais se remettent au yaoi(heureusement qu'il y a Tonkam avec Fake ou Generation avec le sublime Ludwig!!) et quand NYNY est arrivé au Québec avec beaucoup de retard,j'étais très heureuse mais......après m'être tapé la série complète qu'une copine m'a prêtée(car oui,je l'ai quand même lue pour pouvoir gueuler contre ensuite avec la certitude que je trouvais ca nul!),j'ai vraiment été décue:les dessins m'avaient paru mieux sur le net que sur papier,les persos sont stéréotypés,trop mièvre et comment putain un seul mec peut-il avoir autant de problèmes??!!C'est bien de s'acharner sur un perso,mais a ce point....
**frustration**

Chris&Nathanaël
05-06-2004
   Ayant commencé à écrire le scénario pour une Bd dans laquelle figure entre autres une relation entre deux adolescents, j'ai voulu lire quelques mangas yaoi, pour voir comment certains abordaient le sujet... et j'ai été agréablement surpris par NY NY... La relation entre Mel et Kain est très bien décrite, quoique assez exagérée parfois avec l'homophobie excessive... Mel est un personnage très abouti... je ne le trouve pas du tout pleurnichard... vu ce qu'il a vécu, c'est normal et cela le rend justement très poignant et humain. Kain fait très égoiste pendant un bon moment et on a parfois envie de le frapper pour dire des choses si inconsidérées à Mel. Le passage avec la mère m'a beaucoup plu... comment apprendre la tolérance...
pour le tome 3 j'ai été complètement surpris du changement de ton... cela m'a moins plu. Mais le personnage de Joey était intéressant. Ensuite pour la fin, le traumatisme et rétablissement de Mel m'ont beaucoup plu. C'est tout à fait réaliste. et que dire quand il vous dit à la fin qu'il est heureux? rien... juste pleurer de bonheur... et Erika est une fille géniale!! ( ce manga tient quand même davantage du shojo...)

un conseil lisez NY NY... il est excellent!! ^o^

Anthony
08-07-2003
   NYNY, j'ai adoré. C'est vrai que Mel qui pleure tout le temps, c'est 1 peu lourd à la longue mais je trouve qu'ils vont trop ensemble. Dans la 1ere partie, quand Kain serre Mel, qui a été grièvement blessé, dans ses bras, ca a été la scène la plus émouvante que j'ai pu lire. G pas arrêté de chialer (bon pas comme 1 madeleine non plus mais c'est super émouvant quand même....). C'est vrai que c'est pas le manga du siècle mais il vaut quand la peine d'être lu. De plus, ya pas beaucoup de mangas qui parlent de l'homosexualité en France, alors...LISEZ LE, C'EST 1 ORDRE!!!lol

Shammy
30-03-2003
    J'ai acheté les quatre tomes d'un coup sur Internet et je
m'en suis bien mordu les doigts! D'abord, la couverture : on dirait une boîte de petits pois de chez Monoprix !
L'hitoire ensuite : les deux héros qui couchent ensemble dès les premières pages, c'est un peu commencer l'histoire par la fin, non? Le personnage de Mel est carrément insupportable, toujours en train de pleurnicher, on a envie de lui flanquer des baffes ! Et puis, c'est pas humain d'attirer les malheurs à ce point ! Pour Kain, c'est limite un muffle, du moins au début. L'histoire du serial killer n'a strictement aucun intérêt, c'est du délayage pour faire
durer la serie. Et la fin... consternant !
Si vous savez l'allemand ( on vous a peut-être forcé à l'apprendre au lycée ) et que vous aimez le yaoi, lisez plutôt Fake, au moins c'est drôle !
Sinon, pour la guimauve, il y a Card Captor Sakura, c'est très bien ( avec un peu de shônen aï, d'ailleurs )

Gilles78
22-02-2003
   Et bien franchement, j'ai trouvé ce manga très sympathique et ce, même si Mel peut paraître assez énervant par moment : il se paye tous les malheurs de la Terre, est hyper sensible... Bref c'est tout de même très agréable à lire. Je ne me suis pas ennuyé pendant l'histoire, ce qui prouve tout de même que le sènario n'est pas trop mal fichu ! Je le recommande à tous ceux qui souhaitent voir des mangas un peu différent de ceux disponibles en France. A quand un prochain Yaoi ?????!!!!!

Adrien
11-01-2003
   
C'est beauuuuu l'Amour!

Non sans rire, je suis vaguement d'accord avec tout le monde quant à la construction scénaristique qui est un peu stéréotypée mais bon, c'est quand même magnifique et émouvant.

Plein de beaux sentiments et de tolérance, l'Amour plus fort que les méchants, c'est un peu rabaché mais ça marche toujours. On se reconnaîtra un peu pour le coming-out raté (à croire que tous les lecteurs de N.Y. N.Y. sont homos......?) quoique pas trop non plus (en ce qui me concerne), encore plus pour le côté fleur bleue de toutes les paroles que le couple s'échange.
AAAAAH le mariage, moi aussi j'en veux un pareil... (vais émigrer aux US)

Donc très bien si vous êtes gay-friendly et un peu gnan-gnan sinon je pense que c'est un peu ennuyeux.

Tidus
30-11-2002
   C est super génial comme manga!!!Car je vis des moment exactement pareil et moi aussi j ai flasher sur un mec blond aux yeux bleu je l ai rencontrer dans un bar ou il cest retourner avec son regard furtif ses yeux plein d innocence ses cheveux flottant dans l air doux et crèmeu.J ai eu envie de BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP
(ce cour instant a été censurer pour la cause de toucher la sensibiliter des plus jeunes et nous vous prions de bien vouloir nous excuser)et je me souvien ce que m a disait ma mère la vit c es comme une boite de chocolat on eux c est jamai sur quoi tomber!

Hikki
20-11-2002
   Je suis une méga fan de Yaoi et pourtant... ce manga m'a un peu déçue. Ok, l'histoire est bonne, le scénario est bon mais... les persos et le graphisme... Hum...
Niveau "mangas yaoi qui sont sortis en France", je pref largement Zetsuai...

Kliban
06-11-2002
   ********** SPOILERS DANS CETTE CRITIQUE **********

Ben, je suis entièrement d'accord avec la critique fournie sur le site. Pas grand chose à rajouter. A mon sens, on aurait pu s'arrêter au tome 2. Je ne vois guère l'intérêt de l'enlèvement de Mel (pour le coup, ça vire vraiment trop au rapt de la belle princesse), et je reste très vivement déçu par le personnage de Joey, qui ne s'élève guère au-dela du cliché (on aurait pu en faire quelque chose de bouleversant, je pense. Me laisse, enfin, sceptique l'épilogue du tome 4. Le futur des personnages y est trop esquissé - les années passent à une vitesse folle et sans émotion ou presque - et, sincèrement, j'aurais trouvé bien plus d'intérêt dramatique à voir Kain décéder avant Mel (sans compter l'invraisemblance pour le coup totale de sa mort, paisible, à domicile...). Dans l'ensemble tout cela me semble fort bâclé.
Cela dit, il m'est tout à fait impossible de rester indifférent au charme des deux premier tomes - qui eux sont sensibles, intelligents, même si parfois un tantinet pontifiants. Bref, j'aime, mais en regrettant la facilité des choix qui ont été faits en cours de route.

nath
27-10-2002
   je viens de finir nyny et je dois dire que ce manga est exellent, il est extrement emouvant et prenant, c'est vraiment une tres belle histoire d'amour qui prend au triple comme un video girl ai ou les oav de kenshin bref pas le truc niais avec des violon genre marmalade truc!! ici la psychologie des personnages est finalement tres recherché comme la mere de kain qui n'accepte pas ou avec difficulité l'homosexualité de son fils, les personnages evoluent surtout kain qui devient plus conciliant et comprends que des personnes peuvent faire des choses par obligation, mais nyny c'est plus que ça il se degage beaucoup de melancolie de ce manga on suit vraiment toute leur vie c'est une chose assez rare dans un manga, bref tout le monde devrait le lire mm ceux qui disent pas aimé le yaoi car nyny est plus que ça c'est presque un hyme à la vie et à l"amour avec ses cruautés et ses joies!!! à lire abselument!!!

Van
03-09-2002
   J'ai acheté ce manga par curiosité (?!) et dès que j'ai lu le premier volume j'ai haluciné tellement c'était bien...
C'est sûr, c'et unde mes meilleur manga !
Le dessin est superbe, l'histoire et prenante et assez véridique, étant moi même visé (plus ou moins) j'ai souri en trouvant des passages plutôt réaliste...

Aprsè les lecture du volume 2, j'ai encore était heureux car il est encore mieux que le précédant (bien que je trouve la reaction de la mère plutôt étrange, celle du père aussi, pour moi c'était le contaire, ma mère le mieux pris que mon père (d'ailleur il le prend toujours mal !))
J'ai trop rigolé de la scène de la voiture (ça m'est arrivé) c'est pas drôle mais j'ai explosé de rire surtout en voyant la tête de la mère (enfin je la comprend !)

Le volume se fini sur un suspence insurmontable...
en bref j'ao adoré...

Le volume 3...
Bon, il me semble que le magie des premier volume c'est atténuée...(dommage !)
on en plein dans l'enquête...
L'enquétrice du FBI (luna) me fait très peur du genre je te drague tu me drague...
Le volume est très sombre et triste...
seule la réaction de Jb (sur les bourlés de luna) ma fait sourire...

Pour le volume 4 je m'attend à un retournement de situation grave (très grave!)
et la magie des 2 premier reviendra sans doute...

"L'amour enter Kain et Mel est-il vriament eternel ?"
c'est un résumé du vol 4 et le "vraiment" me fait très peur !

Quans à l'adaptation elle est très bonne (on aurai voulu des pages en couleurs et des jacquette moins flashy !)

Azariel
23-08-2002
Alors, honnètement j'ai acheté et lu le volume 1 plus par curiosité qu'autre chose ... les histoires avec des homosexuels ne m'attirent pas du tout ... et pourtant j'ai été agréablement suprise ... je suis d'accord avec Morgan l'histoire est un peu rapide et Mel n'a vraiment pas de bol ! Mais je peux vous dire que je vais aller acheter la suite sans tarder !! Je veux savoir comment Kain va s'en sortir avec sa famille etc ...
Bien sur pas le chef d'oeuvre du siècle mais on passe un bon moment !

sakumoyo
08-08-2002
je viens tout juste de lire les 2 tomes de NY NY et je lé ai trouvé excellent!!! les émotions des 2 perso y sont très forte (enfin je trouve!!!) c vraiment un manga ke je conseille a tt le monde!! évidement ceux ki n'm pa l'yaoi auront un peu de mal!!! c le premier manga yaoi ke je lis et franchement j'espère k'il y en aura d'otre!!!!Donc merci a Génération Comics!!!!( mais pa pour le prix....)

Eyle
08-07-2002
Une très bonne initiative de Génération Comics. Moi j'aime bien. Les dessin n'est pas mauvais, l'histoire...z'adoooore et Kain...il est pas mal!!!! ^.^

cette partie contient des spoilers (minimes...)
Sérieusement je viens de lire de second tome et j'ai bien aimé, l'histoire avec la mère de Kain très réaliste (bon moi ca a été plus facile quand je l'ai dis à ma mère...), l'histoire de la mort de Gosh (poignant, non?) et le mariage!!!!!!! J'en ai pas dis un peu trop là.... Je m'arrête net.
Voilà. Un conseil à ceux qui n'ont pas encore essayé: lisez le!!!!!

vive le j-rock
07-07-2002
Bon, c vrai que c un peu lourd tous les trucs qui arrivent à Mel mais il n'empêche que j'ai quand même craqué pour les persos, ils sont si chouuus! franchement j'aime beaucoup ce manga malgré ses défauts...

silah
22-05-2002
Moi j'ai adoré ce manga malgré tous les petits défauts qu'on peut effectivement lui trouver (c'est peut-être parce qu'il y a tellement peu de yaoi traduit k je n'ai pas envie d'être trop critique quand il y en a enfin un qui sort :)) ; le dessin est très agréable, et l'auteur arrive bien à installer l'histoire d'amour comme un vrai coup de foudre par rapport aux autres liaisons éphémères que Kain a pu avoir ; le seul truc vraiment agaçant pour moi ce sont les pleurnicheries de Mel, c'est un peu fatiguant de le voir fondre en larmes toutes les 2 pages à la moindre dispute. Mais j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire, autant que pour Zetsuai :)

nath
21-05-2002
c'est une exellente idée de la part de generation comic d'avoir sortie newyork newyork car les shonen ai sont plus boudé en france dommage d'ailleurs! NYNY est un assez bon manga, il se veut réaliste dans la description de l'amour entre Kain et Mel et aussi dans sa manière d'aborder le monde homosexuel masculin mais la mangaka en fait parfois trop en decrivant les tourment plutôt égoiste et puéril de kain ça ne le rend pas credible du tout surtout que son caractère est assez violent, égoiste et plus ou moins egocentrique donc quant-il cherche à se faire pardonné ou une culpabilité on a un peu de mal à y croire car il fait pire la page suivante, faudrait peu etre qu'il s'assume un peu ce kain!! mel par contre est tres pure malgres son passé assez horrible quant on a subit se qu'il lui est arrivé on a dût mal à rester aussi pure je pense m'enfin ça ne l'empeche pas d'etre conscient de tout ça quant même car malgres sa pureté mel a vraiment les pieds sur terre il en a juste marre d'etre trainé dans la boue avec l'autre c'est pas réglé...il veut juste trouvé un amour stable et veritable moije l'aime bien mel alors que kain bof bof même pas capable de s'assumé celui là un vrai salaud!!! sinon graphiquement j'aime bien le style de Marimo Ragawa surtout les visages et là aussi rare pour un shojo des propotions de corps assez realiste et voui on n'a pas le droits au perso elancé et anorésiques ici les perso on une corpulance humaine^^! par contre niveau fringue j'ai remarqué plusieurs fois que kain et mel avait le même pentalon ils se le prêtent ou ils ont le même tailleur!!! bref un bon manga, tres bien fait un peu violent quant mème dans certains propos ou actes et un côté un peu trop tragique ou des situations qui fait un peu feuilleton americain à l'eau de rose par moment ^^!

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga